D’où viennent les Tapas ? Quelles différences régionales ?

Tapas en Espagne (photo : Katherine Price)

Les tapas sont des amuse-gueule d’origine espagnole. Elles font partie de la culture culinaire de l’Espagne. Généralement, les tapas sont servies en petites rations et accompagnent un verre de vin ou toute autre boisson consommée au bar.

Selon l’appétit ou l’heure, on peut commander une ration soit complète, una ración, soit réduite, una media (ración). Variées, les tapas sont la représentation en miniature de chaque gastronomie régionale espagnole. Voyons cela de plus près…

Particularités régionales des tapas

Tapas (photo : Juan Fernández)

Andalousie

C’est dans cette région que l’on trouve les tapas au sens strict du terme, à savoir une petite assiette ou sous-tasse garnie de divers produits frais ou cuisinés : charcuteries, fromages, olives, fritures… À Jaén, Grenade, Almería, des tapas vous sont apportées gracieusement lorsque vous commandez une boisson. Comme elles sont gratuites, il est de bonne règle de ne pas les exiger…

Castille et Madrid

On trouve là davantage de raciones ou media raciones, grandes ou petites assiettes garnies de toutes sortes de plats et mets présentés souvent dans un présentoir réfrigéré sur le comptoir.

Pays basque et en Navarre

Pays à la gastronomie riche et raffinée, les tapas sont ici élevées au rang d’art !

La spécialité sont les pintxos, sortes d’amuse-bouches montés sur des petites piques ou morceaux de pain, véritables montages à distinguer tant pour leur finesse gustative qu’esthétique. Les pintxos sont disposés dans des assiettes réparties sur tout le comptoir et sont payables à l’unité.

On en trouve de toutes sortes, composés de produits de diverses natures, grillés, poêlés ou cuisinés en sauce : poissons, crustacés, coquillages, charcuteries, viandes, légumes… On trouve également, comme à Madrid, des raciones.

Manger gratuitement des tapas à Barcelone ou… à Madrid

D’où vient le mot « tapas » ?

Bar à tapas (photo : Hombre)

Tapa vient du francique *tappo (cf. français « tapon » et « tampon ») d’où dérive le castillan « tapar » qui signifie « boucher », « recouvrir » (un verre en l’occurrence).

Le sens d’ « amuse-gueule » s’explique par le fait qu’à l’origine on servait à l’apéritif une rondelle de charcuterie posée sur un petit verre de vin, formant ainsi une sorte de couvercle (pour que les insectes et la poussière des auberges dans lesquelles on servait ne tombent pas dans les boissons). (Source)

Je prends de l’inspiration dans ces recettes de tapas !

La fameuse recette du gâteau des rois, brioche des rois + VIDEO

Gâteau des rois, brioche des rois (Roscón de los reyes) (Photo : Ratamala)

En Espagne, pour l’épiphanie on mange le gâteau des rois ou brioche des rois, appelée « roscón de reyes » en espagnol.

Découvrez la recette du gâteau des rois ou recette de la brioche des rois pour 8 personnes :

400 g de farine T 45
10 g de levure boulangère
50 g de sucre
1 pincée de sel
4 oeufs
150 g de beurre

1 cuillère à soupe de fleur d’oranger
1 zeste de citron
50 g de fruits confits
sucre en grains
1 cuillère à soupe de confiture d’abricot

  • Préparation : 30 min
  • Cuisson : 20 min
  • Repos : 360 min (6h)
  • Temps total : 410 min (6h50)

Ingredientes para el Roscón de Reyes.

Recette du gâteau des rois facile

Dans un saladier, mettre la farine. Faire un puits : mettre la levure préalablement mélangée avec la cuillère à soupe de fleur d’oranger. Ajouter le sucre, le sel, les oeufs et le zeste de citron.

Mélanger le tout avec la main, pour obtenir une pâte un peu collante.

Mettre la pâte sur un plan de travail fariné et commencer à pétrir jusqu’à ce que la pâte soit ferme.

Ajouter petit à petit le beurre ramolli tout en travaillant la pâte jusqu’à l’incorporation totale du beurre.

Gâteau des rois, brioche des rois

Pétrir énergiquement pendant 5 à 10 minutes selon la méthode de certains professionnels qui consiste à soulever la pâte à hauteur d’épaule, la taper sur le plan de travail puis la replier en la roulant du bas vers le haut, la reprendre à son extrémité droite et recommencer l’opération (cette méthode est selon moi très pratique).

Former une boule, la remettre dans le saladier. Couvrir avec du film alimentaire et laisser lever pendant 6h à une température ambiante.

Je consulte des livres de cuisine espagnole

Mettre ensuite la pâte au réfrigérateur pour la nuit. Le lendemain, sortir la pâte. La travailler un peu pour la détendre puis laisser reposer 5 minutes. Faire un trou au milieu de la pâte et l’étirer de façon à former une couronne. Couvrir et laisser lever 2h.

Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner la couronne avec un oeuf battu. Décorer avec le sucre en grains.

Mettre au four pour 20 minutes. Laisser refroidir puis badigeonner les parties de la couronne non couvertes de sucre en grains avec de la confiture que j’ai fait chauffer avec 1 cuillère à café de sucre et 1 cuillère à café de fleur d’oranger. Coller les fruits confits selon son inspiration.

Vous obtenez ainsi un gâteau des rois brioché ou brioche des rois. (Recette de Nadia Malka, journaldesfemmes.com)

Desayuno de Reyes ... Magos

Autre recette du gâteau des rois en vidéo

Découvrez la recette du gâteau des rois de Maria, un gâteau des rois assez simple à réaliser selon elle si on est patient…

Restaurants espagnols 2 et 3 étoiles au Michelin (2017)

Tapas (photo : Juan Fernández)

A la recherche d’un excellent restaurant pour déguster ce qui se fait de mieux en terme de gastronomie espagnole ? L’un des moyens de choisir un bon restaurant en Espagne est pour certains de se fier aux restaurants étoilés au Guide Michelin.

Voici la liste des restaurants espagnols ayant obtenu 2 ou 3 étoiles par le Guide Michelin par le guide Michelin 2017 :

Restaurants trois étoiles en Espagne

J’en profite pour réserver mon hébergement dès maintenant

Restaurants deux étoiles en Espagne

Manger des tapas à Gijón

Tapas (photo : Juan Fernández)

Où manger de bonnes tapas à Gijón et pour pas cher ?

Si vous êtes en vacances à Gijón (Asturies) et que vous êtes amateur de tapas, ne manquez pas l’événement : « DesTAPA Cimavilla ».

Mises en place par l’association d’entrepreneurs de l’hôtellerie de Cimavilla (un quartier de Gijón), ces journées de dégustation et découverte de tapas ont lieu tous les jeudis.

Chaque jeudi en effet, les clients se verront proposer un petit carnet de route sur lequel un tampon sera apposé à chaque fois qu’ils auront dégusté des tapas dans les établissements partenaires.

Au bout de 6 tampons, vous pourrez participer au tirage au sort pour gagner une nuit d’hôtel pour 2 pesonnes dans l’un des meilleurs d’hôtels d’Espagne.

Les 12 établissements participants à l’opération « DesTAPA Cimavilla » de Gijón proposeront une ou des tapas ainsi une bière, du vin, cidre ou une autre boisson au prix de 3,50 euros.

Pour cela, rendez-vous dans l’un de ces bars à tapas de Gijón : Casa Óskar, El Callejón, El Clássico, El Requexu, La Bota del Campesino, La Casona de Jovellanos, La Mar de Bien, La Tabacalera, Lavaderu, Los Espumeros, Sidrería Ven I Ven et Trébole.

Cet événement n’est plus proposé depuis 2013. Peut-être l’année prochaine ?

Recette de la sangria : ingrédients, variante sangria blanche

Recette de la sangria

La sangria, d’origine espagnole doit son nom à sa couleur rouge sang. Ce cocktail espagnol est servi lors des fêtes familiales, des soirées entre amis et dans les bars.

La recette de la sangria est très économique et se marie très bien avec les fameuses tapas.

Très appréciée pour sa fraîcheur, le caractère convivial et le goût sucré de la sangria fait oublier qu’elle contient tout de même beaucoup d’alcool… Alors sachez qu’il existe de nombreuses variantes dont une sans alcool pour ceux qui doivent prendre le volant.

Si vous voulez goûter la traditionnelle sangria, vous devrez passer vos vacances en Espagne 🙂 Les nombreux bars de Barcelone vous satisferont pleinement avec leurs sangrias ainsi que toutes les boissons espagnoles en général.

La sangria est contenue dans un grand saladier ; chacun se sert à l’aide d’une louche. On met parfois des cure-dents à disposition des invités afin de pouvoir manger les morceaux de fruits.

Ingrédients typiques de la sangria

S’il existe de nombreuses recettes de sangría, les ingrédients de base sont toujours :

  • Du vin (essentiellement rouge)
  • Du jus de fruits
  • Des fruits frais coupés en morceaux (oranges, pommes, citrons, pêches, nectarines, etc.)
  • Du sucre.

On peut également ajouter :

  • Différents alcools forts (porto, vermouth, brandy, cognac, Cointreau, Grand Marnier, etc.)
  • De l’eau gazeuse, de la limonade ou du soda
  • De la cannelle

L’étape importante est la macération des fruits dans le mélange vin / jus / limonade. Il est ainsi préférable de préparer une sangria la veille ou au moins 4h avant. On ajoute alors l’eau gazeuse (ou la limonade) et les alcools forts au dernier moment.

Recette de la sangría

IMG_5429 Sangria

Ingrédients pour cette recette

  • 2 bouteilles de vin rouge
  • 0,5 L de soda citron
  • 0,5 L de limonade
  • 0,5 L de jus d’orange
  • 1 verre de porto
  • 2 oranges
  • 2 pêches
  • 1 citron
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 50 g de sucre
  • 1 bâton de cannelle
  • un sachet de vanille en poudre

Préparation (20 min)

  • Couper les fruits en morceaux, les mettre dans un grand saladier avec le vin et le jus d’orange.
  • Ajouter le bâton de cannelle coupé en deux et le sucre.
  • Bien mélanger et laisser macérer une nuit au frais.
  • Avant de servir, ajouter le soda, la limonade et le porto.

Variantes de la sangría

Sangría blanche

Sangria bianca, cocktail

Il est également possible de faire de la sangría blanche en utilisant du vin blanc sec à la place du vin rouge. Cependant, elle reste moins connue que la sangría au vin rouge.

Ingrédients pour la recette de la sangría blanche (pour 10 personnes) :

  • 3 bouteilles de jurançon sec ou muscat sec d’Alsace
  • 150 g de sucre semoule
  • 1 grosse cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de poivre

Préparation de la recette

  • Mettre le tout dans une casserole jusqu’à ce que ça frissonne.
  • Pendant ce temps, laver et couper les fruits, 5 kumquats, 2 pommes vertes, 1 poire jaune, 2 kiwis, 1/4 de melon, 2 nectarines, jus d’1/2 citron.
  • Il est préférable d’éplucher le kiwi et le melon.
  • Une fois que le vin frissonne, y plonger les fruits puis laisser refroidir et placer au réfrigérateur.
  • Servir le lendemain.

Zurra

Dans le sud de l’Espagne, la sangría est appelée zurra : on utilise plutôt des nectarines et des pêches. (Source)