Voyage en Andalousie, où aller en Andalousie ? Réponses

Andalousie : l'Alhambra (Photo : picture4it)

L’Andalousie est située dans le sud de l’Espagne. Elle est l’une des 17 communautés autonomes d’Espagne et sa capitale est la ville de Séville.

L’Andalousie (Andalucía en espagnol) est bordée au nord par l’Estrémadure et Castille-La Manche, à l’Est par la communauté autonome de Murcie, au Sud par la mer Méditerranée et Gibraltar et à l’Ouest par le Portugal.

Deuxième plus grande communauté autonome d’Espagne, l’Andalousie se divise en huit provinces : province d’Almeria, province de Cadix, province de Cordoue, province de Grenade, province de Huelva, province de Jaén, province de Málaga et la province de Séville.

Guadalquivir

Le Guadalquivir, de l’arabe Al Ouad Al Kabir ou le grand fleuve, long de 657 km, est l’un des grands fleuves d’Espagne qui coule entre deux chaînes de montagnes, la Sierra Morena et le Système Bétique. La Sierra Nevada se trouve dans le Système Bétique.

On distingue l’Andalousie méditerranéenne, des provinces d’Almeria, de Malaga et de parties des provinces de Grenade et Cadix, de la vallée du Guadalquivir (provinces de Jaen, Cordoue, Huelva, Séville et parties de Malaga, Cadix et Grenade).

Culture en Andalousie

L’espagnol parlé en Amérique est largement influencé par le parler andalou.

Plusieurs vestiges maures se trouvent dans l’est de l’Andalousie, puisque c’était le dernier territoire des Maures avant qu’ils soient expulsés d’Espagne en 1492.

Les monuments mauresques les plus célèbres d’Andalousie sont :

L’Alhambra à Grenade

Alhambra de Grenade (Photo : Vvillamon)
Alhambra de Grenade (Photo : Vvillamon)

La Mosquée-Cathédrale de Cordoue

Cathédrale-mosquée de cordoue en Espagne (photo : HyoTsuk)
Cathédrale-mosquée de cordoue en Espagne (photo : HyoTsuk)

La Giralda à Séville

Cathédrale de Séville (photo : leoplus)
Cathédrale de Séville (photo : leoplus)

Le Gibralfaro à Malaga

L’Andalousie est la patrie du flamenco et c’est également la région d’origine du cheval de pure race espagnole.

Quelques Andalous célèbres

FEDERICO GARCIA LORCA
Federico García Lorca

Federico Garcia Lorca (poète dramatique) Paco de Lucía (guitariste), Pablo Picasso (peintre), Antonio Banderas (acteur), Antonio Machado (écrivain), Vicente Amigo (guitariste), Jean Reno (acteur français né de parents andalous ayant fuit l’Espagne franquiste) (Source.

Brève histoire de l’Andalousie

Durant l’Époque moderne, l’Andalousie fournit les conquistadors partant à la conquête du « Nouveau Monde » via les Baléares, à partir des rangs de l’armée de Castille qui mit fin au royaume de Grenade en 1492. En 1704, la couronne espagnole perdit Gibraltar qui devint une enclave britannique.

Carte Andalousie

Durant l’Époque contemporaine, la bataille de Trafalgar se tint près de Cadix en 1805.

La proximité avec les colonies espagnoles du Maroc redevint un fait géographique et historique majeur lorsqu’en 1936, éclata la guerre civile espagnole : l’armée de Francisco Franco fut débarquée en Andalousie.

Dès le début de l’insurrection elle s’empara de Séville, et le 11 août 1936 fusilla Blas Infante, principal instigateur du mouvement régionaliste andalou. Puis soutenue par les bombardements italiens, Malaga, tomba le 8 février 1937.

L’Exposition universelle de 1992 se tint à Séville.

Carte de l’Andalousie

Agrandir la carte d’Andalousie en cliquant sur l’image

Jaén

Cathedral de Jaen III

Jaén est une ville espagnole, capitale de la province du même nom au Nord-Est de l’Andalousie. Sa population de 116 540 habitants représente environ un sixième de la population totale de la province.

JAEN

Jaén, capitale de la principale région productrice d’huile d’olive en Espagne, est néanmoins tournée vers de nombreuses autres activités économiques : industrie agricole, services, administration, bâtiment, tourisme. Jaén est par ailleurs le siège d’une université.

La ville de Jaén se dresse au pied de la Colline de Sainte Catherine (Cerro de Santa Catalina) et reste très marquée par l’urbanisme médiéval : placettes et ruelles au tracé irrégulier s’adaptant au caractère fortement pentu du site déterminent l’aspect du centre historique.

Jaén est d’ailleurs dominée par la silhouette de la forteresse médiévale bâtie au sommet de la colline. Jaén se situe par ailleurs au cœur d’une région aux terres fertiles, traversées par le fleuve Guadalquivir.

L’histoire de Jaén est fortement liée à celle de l’Andalousie et de la Couronne de Castille, qui réussit, sous le règne de Ferdinand III, à l’arracher aux Musulmans en 1246, et ce, après deux tentatives infructueuses (source).

Espana - Jaen

Mijas

MIJAS

Mijas est une commune du sud de l’Andalousie située dans la province de Malaga (Espagne) et dans l’arrière pays de Torremolinos.

Mijas comprend plusieurs localités : Mijas vieille ville, Las Lagunas et La Cala.

La vieille ville de Mijas se trouve à l’intérieur des terres, accrochée sur un versant de montagne et laissant paraître une grappe de maisons blanchies à la chaux.

Ses rues animées et abondamment fleuries, ses nombreux commerces et établissements hôteliers ainsi que son jardin merveilleusement soigné font de Mijas un havre de paix et de beauté incomparable.

Le mur d’enceinte et le « mirador del compas » sont des restes de l’ancienne forteresse mauresque.

La vierge de la Péna, patronne de la ville de Mijas, se trouvant dans une chapelle creusée à même la roche est glorifiée tous les ans dans une roméria fastueuse et honorée dans les rues de la ville, sous les acclamations, la fanfare communale et un défilé de jeunes gens et jeunes filles en costumes traditionnels.

Que voir, que visiter à Mijas ?

  • Les arènes : construites en 1900, elles ont la particularité d’être de forme ovale.
  • Les grottes de l’ancienne forge
  • L’église de San Sebastian : construite au XVIIème siècle
  • La chapelle du calvaire
  • Église paroissiale de l’Immaculée Conception, construite en 1541 sur les ruines de l’ancienne mosquée, l’église conserve la tour Mudéjar modifiée et adaptée en clocher.
  • Le musée du vin
  • Le musée des miniatures « carromato de Max »
  • Les Burros taxis

(Source)

Benalmádena

Benalmádena est une ville d’Andalousie en Espagne qui, grâce à son climat ensoleillé, ses plages et son offre culturelle, fait la joie du tourisme local.

Malaga est située à moins de 30 km et Marbella à moins de 40 km de Benalmádena.

Que visiter et que voir à Benalmádena ?

Le château de Colomares est un monument en hommage au célèbre explorateur Christophe Colomb et sa découverte de l’Amérique.

Les amateurs d’histoire pourront également découvrir les grottes près de Benalmádena : la grotte du Toro, la grotte des Botijos (également appelée grotte des Cacharros soit « grotte des poteries ») et celle de la Zorrera.

Côté artistique et symbole de la ville, « La Niña de Benalmádena » (« la fille de Benalmádena ») est une oeuvre d’art en bronze créée par Jaime Pimentel.

Enfin, si vous préférez les espaces verts, à Benalmádena se trouvent les jardins du Muro et son église Santo Domingo de Guzmán.

Que faire avec les enfants à Benalmádena ?

Si vous faites du tourisme à Benalmádena avec des enfants, n’hésitez pas à les emmener au parc d’attractions Tivoli World qui, outre des attractions pour toute la famille, propose des spectacles et des services comme des lieux de restauration.

Lors de ce séjour en Espagne, sans doute petits et grands apprécieront de voir des dauphins et des pingouins lors de la visite au Selwo Marina et à l’Aquarium Sea Life de Benalmádena.

Les plages à Benalmádena

La plage Arroyo de la Miel et la plage de Santa Ana sont situées sur la promenade maritime de Benalmádena.

Istán

Istán est un village de la province de Málaga (Andalousie, Espagne), à 15 km au Nord-ouest de Marbella, située sur la partie sud du Parc naturel de la Sierra de las Nieves. Son altitude est de 287 mètres au dessus du niveau de la mer.

Tourisme à Istan

Istán est situé dans un environnement privilégié et sur le territoire protégé du Parc naturel de la Sierra de las Nieves. L’accès se fait par une route forestière sinueuse, en passant par Tolox situé au sud ou par le nord-est en traversant la ville de Ronda.

Ses nombreuses sources d’eau étaient captées et alimentaient les villages de la côte. Actuellement les eaux pures d’Istán n’alimentent que les fontaines ou les canaux d’irrigation du village.

Plus haut, à l’orée du village, une aire de repos permet aux visiteurs de se délasser après une longue marche d’exploration des environs du parc de la Sierra de las Nieves. Vers la fin septembre, la fête de l’Archange Saint Michel est donnée avec ses processions et ses festivités costumées toutes en couleurs.

Histoire d’Istan

Il existe peu de références sur l’histoire du village et plus particulièrement celle qui est antérieure à l’époque arabe mais utilisée comme enclave par Omar Ben Hafsun en 896 durant la rébellion contre le calife de Cordoue. En 1448 la place forte fut conquise par les chrétiens et les survivants se réfugièrent à l’intérieur des fortifications de la ville d’Istán. Après et à cause de la révolte maure de 1568, la ville fut rattachée à la province de Murcie et depuis les habitants de cette région parlent un dialecte appelé le panocho (source).