Autoroute d’Espagne : l’A-7

L’A7, Autovía del Mediterráneo A-7 est une autoroute gratuite qui longe toute la côte Méditerranéenne de l’Espagne pour relier Barcelone à Algeciras au sud du pays une fois qu’elle sera totalement achevée. L’A7 double la N-340, elle-même doublée par l’AP-7.

Elle permet de décharger l’AP-7 du fort trafic au abords des grandes villes (aire métropolitaine Tarragone-Reus-Salou, Alicante-Elche…) en donnant une autre alternative aux véhicules locaux afin de laisser l’AP-7 pour le transit national et principalement les touristes estivaux.

AUTOROUTE ESPAGNE : A7

L’autoroute A7 d’Espagne est un important axe de communication qui dessert les plus grandes villes d’Espagne (Barcelone, Tarragone, Castellon de la Plana, Valence, Alicante, Murcie, Malaga…) dont les échanges sont de plus en plus importants en raison du développement économique de l’Espagne.

Cette l’autoroute A7 d’Espagne est un axe majeur permettant de relier tout l’Europe et l’Afrique par la côte espagnole et est par conséquent très empruntée par les nombreux immigrés maghrébin résidants dans les différents pays d’Europe et rentrant dans leur pays d’origine l’été principalement.

L’autoroute A7 d’Espagne dessert donc les principaux ports à destination des îles Baléares et de l’Afrique du nord (Maroc, Algérie), très sollicités durant la période estivale comme le Port de Valence (Ferry Valence – Palma de Majorque/Ibiza), le Port d’Alicante (Ferry Alicante – Oran/Ibiza), le Port d’Alméria (Ferry Alméria – Nador/Melilla), le Port de Malaga (Ferry Malaga – Al Hoceima/Melilla) et le plus grand port d’Espagne, le Port de la Baie d’Algeciras (Ferry Algeciras – Tanger/Ceuta).

L’A-7 d’Espagne est aussi très utilisée pour le transport de marchandises grâce notamment à la desserte des plus grands ports de marchandises d’Espagne : (Port de Tarragone, Port de Castellon de la Plana, Port de Sagunto, Port de Valence, Port de Motril…) mais aussi car elle dessert la province d’Alméria et en particulier la ville d’El Ejido que l’on appelle aussi le « potager de l’Europe » qui regroupe « la plus grande concentration de culture sous serres en plastique au monde » et dont la majorité des travailleurs sont des clandestins sous payés en provenance d’Afrique du Nord (documentaire « El Ejido, la loi du profit »). En moins de 48h on peut retrouver les tomates d’El Ejido dans les plus grands distributeurs d’Europe dont la plupart son acheminées par camion via l’A-7/AP-7.

Source, licence GFDL.