Recette fideua

Spécialité culinaire de la côte méditerranéenne espagnole, inventée par les pêcheurs du Grau de Gandia, la fideuà (contraction populaire de fideuada, de fideu, en catalan : « vermicelle »), prononcé [fidéoua], est un plat de pêcheur à base de vermicelles cuits dans un bouillon de poisson parfois agrémenté de morceaux de calamars ou seiches.

La fideuà est cuisinée et servie dans une paella (poêle typique de Valence) et se déguste avec un aïoli ou, plus simplement, avec du citron.

FIDEUA, RECETTE FIDEUA

Recette de la fideuà du Grau de Gandie

Ingrédients pour 4 personnes

Pour le bouillon de poisson

  • 2 kg de de petits poissons (cf note 1)
  • une feuille de laurier
  • une carotte
  • une tomate
  • un oignon
  • sel

Pour la fideuà elle-même

  • 350 g de crevettes crues (au moins quatre pièces)
  • 440 g de langoustines (au moins quatre pièces)
  • 500 g de calmar ou de baudroie (dont la tête et les arêtes peuvent servir pour le bouillon) ou tout autre poisson à votre convenance
  • 400 g de vermicelles n° 3 (cf note 2)
  • 2 gousses d’ail
  • une tomate assez grosse
  • une cuillère à café de piment rouge doux moulu (pimentón de la Vera) ou du paprika doux
  • safran
  • entre 100 et 150 g d’huile d’olive
  • sel

Préparation

  • Préparer d’abord un bouillon avec le fretin de poisson ; le passer et réserver. Ce bouillon ne doit pas excéder un litre et demi.
  • Placer la paella (poêle) (cf note 3) sur le feu et y verser l’huile. Lorsque celle-ci est chaude, faire revenir très soigneusement les langoustines et les crevettes ; réserver.
  • Faire frire la tomate et l’ail hachés, puis ajouter le piment rouge en faisant bien attention de ne pas le laisser brûler.
  • Ajouter alors le calmar ou la baudroie coupés en petits dés, que l’on assaisonnera et que l’on fera revenir avec la tomate, l’ail, etc.
  • Verser le bouillon de poisson.
  • Attendre l’ébullition puis ajouter le safran ; assaisonner et ajouter les vermicelles.
  • Lorsque tout cela aura cuit quelques minutes à feu vif, disposer les langoustines et les crevettes et laisser cuire encore entre huit et douze minutes, à feu réduit. L’eau doit s’être totalement évaporée, sans que la fideuà ait brûlé au fond de la paella (poêle).
  • Laisser reposer un moment, puis déguster.

Remarques

Ne jamais mettre d’oignon dans la fideuà ! (à part celui qui a servi à préparer le bouillon). Cette règle est également valable pour la paella à base de riz.

Certains introduisent les vermicelles avant de verser le bouillon et les font revenir avec le reste de la préparation.

[asa espagne]2226157581[/asa]

Notes

  • Note 1 : Par exemple sabre (Trichiurus lepturus), castagnole rouge (Anthias sacer), tête et arêtes de baudroie, crabe ou tout type de poisson bon marché mais goûteux entrant dans la composition d’une bonne soupe de poisson.
  • Note 2 : On trouve en Espagne plusieurs grosseurs de vermicelles ; les vermicelles n° 3 sont intermédiaires entre ceux que l’on trouve en France (cheveux d’ange) et les spaghetti.
  • Note 3 : Il existe des paellas (poêles) de plusieurs tailles ; pour quatre personnes, prendre un diamètre de 30 cm. Pour la correspondance diamètre de la paella (poêle) – nombre de personnes, voir l’article sur la paella. (Source)

Recette des churros

CHURROS

Les churros sont des pâtisseries typiquement espagnoles. Elles se présentent sous la forme d’une pâte frite et sucrée en forme de « gros spaghetti » ou d’un beignet allongé. On en vend souvent dans les foires, dans des chocolateries (qui sont rares) ou dans les churrerias.

À Séville, on les appelle des calentitos ou masa frita, à Jaén des tallos et à Grenade, des tejeringos. Tous ces termes régionaux ont fini par être supplantés par le terme churro.

En Argentine et au Pérou, les churros sont fourrés de lait concentré sucré. À Madrid, il est habituel de déjeuner d’un chocolat chaud bien épais accompagné de churros ou de churros baignés dans du chocolat chaud.

Au Mexique, ils sont plus épais et on les saupoudre de cannelle ; ils sont servis en dessert.

Aux États-Unis d’Amérique, on en trouve dans les cirques, les parcs d’attraction et autres festivités : ce sont généralement des churros de type mexicain.

En France, on les trouve également dans les fêtes foraines sous les noms de « chichis » ou de « chouchous ». (Source).

Recette des churros pour 4 personnes

[asa espagne]2226157581[/asa]

Ingrédients

  • 25 cl d’eau
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de sucre
  • Sucre en poudre
  • Huile

Préparation des churros

  • Portez l’eau salée à ébullition
  • Mettez la farine dans un saladier
  • Creusez un puits au centre, versez l’eau bouillante
  • Remuez avec une cuillère en bois. La pâte doit rester fine et homogène
  • Laissez reposer la pâte et mettez-la au réfrigérateur pendant 1 heure
  • Mettez la pâte très froide dans une poche à douille cannelée de 1 cm de diamètre
  • Faites chauffer l’huile dans une friteuse
  • Formez des bandes de pâte de 10 cm de long à l’aide de votre poche à douille
  • Plongez les churros ainsi formés dans l’huile
  • Laissez dorer 1 minute de chaque côté en retournant les churros
  • Faites plusieurs fournées
  • Laissez égoutter sur un papier absorbant
  • Saupoudrez de sucre au moment de servir
  • Servez chaud

Recette chorizo au cidre

RECETTE CHORIZO AU CIDRE

Recette spécialité gastronomique d’Espagne

Ingrédients pour 4 personnes pour un chorizo au cidre

  • 4 chorizo
  • 1 bouteille de cidre

Recette du chorizo au cidre

  • Faites chauffer un plat en terre avec un peu d’huile d’olive.
  • Faites revenir les chorizo à feu vif et ajouter un jet de cidre.
  • Laissez cuire pendant quelques minutes.
  • Servez chaud dans le plat de la préparation.

Source : aufeminin.com

[asa espagne]2226157581[/asa]

Vin de Xérès

VIN DE XERES

Les xérès sont des vins blancs produits dans le sud de l’Andalousie. Ces vins, fort appréciés des Britanniques, sont également connus sous l’appelation sherry. Le vinaigre de Xérès est également produit à partir de ces vins.

Zone

Le vignoble de Xérès s’étend sur une superficie de 10496 ha dans la province de Cadix, la plus méridionale d’Espagne. Elle s’étend en forme de triangle de Xérès au nord à El Puerto de Santa Maria au sud et Sanlucar de Barrameda et le fleuve Guadalquivir à l’ouest.

Vinification

Le goût particulier du vin de Xérès vient de la méthode de vinification employée. En effet, la maturation du Xérès se fait en présence d’air dans des fûts de chêne. Il se développe à la surface une pellicule de levures appelée «flor», qui empêche l’oxydation du vin. Cette méthode est également utilisée dans la vinification du vin jaune (vin du Jura).

L’étape suivante utilise le système de la «solera». Trois rangées de fûts contenant le même type de xérès sont stockées les unes sur les autres. Dans chaque rangée, le xérès a un degré de vieillissement différent : en bas le plus vieux, en haut le plus jeune.

On soutire régulièrement de la solera (rangée du bas) environ un tiers de xérès destiné à la mise en bouteilles. A chaque fois qu’on soutire un certain volume de vin, on le remplace par du vin du fût supérieur et pour finir, on remplit la rangée supérieure ou criadera avec du vin de l’année. De cette manière, le vin jeune est transvasé du haut vers le bas et est mélangé avec des vins plus âgés. Ainsi, les caractéristiques des xérès se maintiennent au cours du temps.

[asa espagne]2221082648[/asa]

Typologie et appellation

Le vin de Xérès dispose de 2 des 60 DO (Denominación de Origen) d’Espagne : Jerez-Xérès-Sherry et Manzanilla-Sanlucar de Barrameda, 2 DO différentes mais avec la même vignification et le même conseil régulateur. Elles ont été les 2 premières DO espagnoles, créées en 1933 et concernent seulement les finos.

Les finos

  • Manzanilla
  • Manzanilla pasada
  • Fino
  • Fino amontillado
  • Amontillado
Cépages utilisés

  • Palomino fino
  • Muscat, Moscatel en castillan
  • Pedro ximénez
Les olorosos

  • Oloroso
  • Medium
  • Palo cortado
  • Cream
  • Pale, pale cream, golden, brown sherry, etc.
  • Moscatel
  • Pedro ximénez

(Source : Wikipedia, licence GFDL)