Comment l’Espagne inspire Emmanuel Macron sur 5 points

Emmanuel Macron et l'Espagne

Emmanuel Macron a été élu Président de la République française le 7 mai 2017. Que pense-t-il de l’Espagne, de son modèle économique, y trouve-t-il des exemples à prendre pour diriger la France ?

Voici comment l’Espagne inspire Emmanuel Macron sur 5 points :

Economie numérique

Il a salué le succès de la French Tech à Barcelone lors de l’ouverture de Numa Barcelona, l’antenne espagnole de Numa Paris. Il s’agit d’un incubateur d’entreprises soit un programme destiné à aider la croissance des start-up (source).

Economie générale

En juillet 2015, il intervient à Madrid lors du Nueva Economía Forum. L’objectif était aussi d’approfondir les liens entre la France et l’Espagne sur les plans économiques, énergétiques, de l’investissement et de l’économie numérique (source).

Marché du travail, emploi

Emmanuel Macron trouve intéressant l’exemple de l’Espagne, entre autres pays, concernant la flexibilité existante dans le marché de l’emploi. Il salue le succès des réformes menées (source).

Europe et zone euro

Le président Macron souligne l’engagement et la « contribution de haut niveau » de l’Espagne pour une réforme de l’Union européenne et de la zone euro (source : Rencontre entre Emmanuel Macron et Mariano Rajoy du 16 juin 2017).

Logement… la mauvaise inspiration ?

Rapporteur du fameux rapport Attali de 2007 (300 propositions pour sauver la France , téléchargeable au format PDF ici), l’actuel candidat Macron rédige, avant la crise espagnole de 2008, l’idée selon laquelle il faudrait applaudir la politique de logement espagnole, en particulier celle de l’accès à la propriété pour tous : « L’Espagne a œuvré pour l’accès de tous à la propriété du logement, dans une économie en quasi plein-emploi. »

Vous aimez ? Partagez !

Emmanuel Macron et l'Espagne

Quel est le taux de chômage en Espagne ? Ce que révèlent les chiffres

Le taux de chômage en Espagne était de 18,63%* à la fin 2016 (soit 4,2 millions de chômeurs). Bien qu’élevé, ce taux est le plus bas depuis 7 ans mais des disparités importantes sont à noter selon les provinces.

Pour 2019, l’institut de l’économie mondial (IEM) prévoit un taux de chômage à 14,7%.

Taux de chômage en Espagne par province

Selon la destination que vous choisissez sachez que le taux de chômage peut être très différent.

En effet, les provinces où le chômage est le plus fort sont celles du sud de l’Espagne, de l’Andalousie :

Les provinces où le chômage est le plus faible sont situées au nord de l’Espagne :

Un chômage profond

Voici quelques statistiques plus en détail sur le taux de chômage en Espagne.

Les chômeurs de longue durée, c’est-à-dire recherchant du travail depuis un an ou plus représentent 56,4% des chômeurs espagnols.

Dans 7,5% des foyers espagnols, tous les membres sont au chômage. La tendance est à la baisse mais représente encore 1 387 700 foyers.

Chez les jeunes (entre 16 et 24 ans), le taux de chômage atteignait 42,9% fin 2016. Là encore, ce taux tend à diminuer puisque début 2014, 55% des jeunes espagnols étaient au chômage.

Les femmes espagnoles sont au chômage à hauteur de 20,25% en 2016 alors que les hommes le sont à 17,22%.

Et les étrangers au chômage ?

Avant de vous expatrier en Espagne, sachez que 24,66% des étrangers vivant en Espagne sont au chômage. Ils sont donc plus en difficulté que les Espagnols pour trouver du travail.

* Source : El País, 26/01/17