Centrales nucléaires en Espagne, la liste complète

Suite à l’accident nucléaire de mars 2011 à la centrale de Fukushima au Japon, vous êtes nombreux à vous demander quelle est la situation de l’Espagne en la matière : combien de centrales nucléaires sont présentes en Espagne ? Où sont-elles situées ?

L’Espagne compte un total de 5 centrales nucléaires et 7 réacteurs nucléaires. Ces centrales génèrent 21% de l’électricité en Espagne.

La liste des centrales nucléaires en Espagne

Centrales nucléaires opérationnelles

  • Centrale nucléaire d’Almaraz (2 réacteurs), située à Almaraz (province de Cáceres) et ouverte sur le bassin artificiel de Arrocampo créé pour l’occasion. Centrale mise en marche en 1980 pour le 1er réacteur et en 1983 pour le 2e réacteur.
  • Centrale nucléaire d’Ascó (2 réacteurs), située à Ascó (province de Tarragone), mise en marche en 1982 pour le 1er réacteur et en 1985 pour le 2e réacteur.
  • Centrale nucléaire d'Ascó (Espagne)
    Centrale nucléaire d’Ascó (Espagne)
  • Centrale nucléaire de Cofrentes (1 réacteur), située à Cofrentes (province de Valence), mise en marche en 1984.
  • Centrale nucléaire Trillo I (1 réacteur), située à Trillo (province de Guadalajara), mise en marche en 1987.
  • Centrale nucléaire Vandellós II (1 réacteur), située à Vandellós (province de Tarragone), mise en marche en 1987.

Projets de centrales nucléaires abandonnés par le moratoire sur le nucléaire en Espagne

  • Lemóniz I et II (province du Pays-Basque espagnol)
  • Valdecaballeros I et II (province de Badajoz)
  • Trillo II (province de Guadalajara)
  • Escatrón I et II (province de Saragosse)
  • Santillán (province de Cantabrie)
  • Regodela (province de Lugo)
  • Sayago (province de Zamora)

Centrales nucléaires espagnoles démantelées ou en phase de démantèlement

  • Santa María de Garoña (province de Burgos), mise en marche en 1970 et fermée en 2012.
  • Centrale nucléaire Vandellós I (1 réacteur) située à Vandellós y Hospitalet del Infant (province de Tarragone), mise en marche en 1972 et fermée en 1989.
  • Centrale nucléaire José Cabrera (1 réacteur), située à Almonacid de Zorita (province de Guadalajara), mise en marche en 1968 et arrêtée en 2006.

Les centrales nucléaires espagnoles sont partagées, à différents niveaux, par les entreprises privées suivantes : Nuclenor, Endesa, Unión Fenosa, Iberdrola et HC Energía, certaines d’entre elles ayant occupé de bonnes positions dans les classements internationaux des meilleures centrales nucléaires. (Sources partielles : 1, 2, 3)