Chemin de Compostelle à vélo : conseils pratiques

Voici des conseils pratiques pour parcourir le Chemin de Compostelle à vélo ou VTT !

Combien de kilomètres pour Compostelle ?

Préparez votre itinéraire vers Saint-Jacques de Compostelle et calculez les kilomètres depuis le point de départ jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle.

Etapes du Chemin de Compostelle

A titre d’informations, pour parcourir les 780 km entre Roncevaux et Saint-Jacques de Compostelle, un minimum de 8 jours est recommandé.

Il faut faire le pélerinage de Saint-Jacques de Compostelle avec suffisamment de calme pour avoir le temps de faire des visites. L’idéal est de planifier librement ses étapes et itinéraires pour pouvoir se reposer le moment venu.

Préparation physique

Si vous n’êtes pas un assidu pratiquant du vélo ou VTT, pensez sérieusement à vous préparer pour affronter les nombreux kilomètres à parcourir chaque jour.

Notamment :

  • consultez un médecin spécialiste qui vous fera un bilan complet de votre santé en vue de la réalisation d’un effort prolongé.
  • Prévoyez un planning d’entraînement, qui commence par quelques kilomètres et en augmentant la distance progressivement.
  • Complétez votre préparation physique avec de la gymnastique quotidienne pour donner de la souplesse à vos muscles des pieds, du dos et du cou.

Préparation de votre vélo

Faites vérifier votre vélo ou VTT par un spécialiste qui pourra également vous conseiller sur les améliorations à apporter à votre futur moyen de locomotion quotidien…

Préparation technique

Faites vous accompagner pendant vos entraînements par des personnes expérimentées que pourrons vous conseiller depuis la bonne position à adopter sur le vélo à la manière de changer son matériel en cas de problème.

Equipement du pèlerin pour Compostelle

Pour 1 ou 2 pélerins

  • Utilisez des sacs prévus pour le transport à l’avant et à l’arrière des vélos sans oublier de ne pas surcharger ces sacs.
  • Portez des vêtements ajustés à votre taille et contre le vent. Il est important de ne pas porter de vêtements trop larges qui pourraient s’enrouler dans les parties mobiles du vélo.
  • Choisissez des hauts de couleurs très vives pour être bien visibles des automobilistes.
  • Prévoyez une pochette pour la toilette personnelle, un sac de couchage et un survêtement pour les visites de monuments ou promenades dans les endroits touristiques.

Pour un groupe de pélerins

Les risques étant bien sûr multipliés par le nombre de participants, il est conseillé d’avoir une voiture de soutien. Si vous ne trouvez pas de volontaire ou proche pour vous accompagner, tournez entre vous pour conduire un jour chacun. Dans ce cas, la voiture portera l’équipement de tout le monde, la nourriture, la pharmacie ainsi qu’une tente en cas de difficulté à trouver de la place dans les auberges puisque… les pélerins voyageant à pied sont privilégiés.

Vélo en Espagne
Vélo en Espagne

Documents à emporter

Documents personnels
Prenez votre carte d’identité, votre passeport et votre certificat européen d’assurance maladie.

Documents du pélerin
Votre « credencial », demandez-la dans votre paroisse ou dans les associations d’Amis du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Conseils pour le parcours

  • Respectez scrupuleusement le code la route.
  • Remplissez toujours votre gourde avec de l’eau minérale, ne vous fiez pas aux sources d’eau que vous pourrez rencontrer.
  • Prenez quelques outils au cas où vous auriez besoin de dépanner un autre cycliste en route.

A propos des VTT sur le Chemin de Compostelle

Savez-vous qu’il est possible d’emmener votre vélo en avion ?

Depuis quelques années, le VTT est devenu à la mode et beaucoup de pélerins choisissent ce type de vélos pour parcourir le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Les VTT permettent de pédaler plus aisément grâce aux possibilités offertes par les 18 ou 21 vitesses et permettent de passer par tous les chemins. Cependant, les VTT sont généralement plus lourds que les vélos classiques.

En théorie, il est possible de parcourir tout le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle mais les forts dénivelés des chemins de terre, leur revêtement irrégulier et le poids de l’équipement font que seuls les pélerins ayant une bonne préparation physique peuvent les utiliser ; la majorité des pélerins finit par pédaler sur la route, là où les VTT sont plus lents.

En règle générale, on peut parcourir assez bien les chemins de Castille avec les VTT malgré les pierres abondantes et la dureté des chemins. En Navarre et Lugo les forts dénivelés et le revêtement irrégulier rendent cette partie du Chemin très difficile. Le reste du Chemin dépend de la force des pieds.

En voyage sur des parcours tous terrains, le sac à dos est le moyen le plus commode pour porter l’équipement, à condition qu’il soit anatomique et accompagné d’une ceinture d’ajustement pectoral et ventral. Il sera ainsi plus facile de manier le vélo qu’avec des sacs latéraux.

Enfin, les lunettes et casque de protection sont conseillés.

Guide pour Compostelle à vélo : un conseil ?

En savoir plus sur le guide :
En savoir plus sur le guide : « Compostelle à vélo : Le camino francés »