Communauté de Madrid

CARTE MADRID La communauté autonome de Madrid est l’une des 17 communautés autonomes de l’Espagne, se composant de la province de Madrid. Sa capitale est la ville de Madrid, aussi capitale du pays. La communauté autonome de Madrid et la province de Madrid ont donc des territoires communs, ce qui peut être décrit par l’appelation Communauté Monoprovinciale.

A faire : voir la cathédrale construite par les seules mains de Justo Gallego.

Localités de la communauté de Madrid

La population de la communauté de Madrid a augmenté constamment depuis le début du 20eme siècle : 775.034 hab. en 1900 ; 1.067.637 en 1920 ; 1.926.311 en 1950 ; 3.761.348 en 1970 ; 4.947.555 en 1991 ; 5.022.289 (2.411.548 hommes et 2.610.741 femmes) en 1996 ; 5.423.384 au recensement de 2001 et 5.921.066 au 1 janvier 2005.

Sa croissance se situe au-dessus de la moyenne nationale. La grande majorité de la population se concentre dans la capitale et aux alentours.

Les différentes villes composant la Communauté de Madrid et leur nombre d’habitants sont :

  • Madrid – 3.129.600
  • Pinto – 37.559
  • Móstoles – 204.463
  • Alcala de Henares – 197.804
  • Fuenlabrada – 195.131
  • Leganés – 181.248
  • Alcorcón – 162.524
  • Getafe – 157.397
  • Torrejón de Ardoz – 109.483
  • Alcobendas – 103.149
  • Parla – 91.024
  • Coslada – 82.894
  • Pozuelo de Alarcón – 78.083
  • Las Rozas de Madrid – 71.937
  • San Sebastián de los Reyes – 65.767
  • Majadahonda – 61.788
  • Collado Villalba – 52.445
  • Rivas-Vaciamadrid – 49.696
  • Valdemoro – 44.136
  • Aranjuez – 43.926
  • Arganda del Rey – 41.411
  • San Fernando de Henares – 39.966
  • Colmenar Viejo – 39.579
  • Tres Cantos – 39.198
  • Boadilla del Monte – 35.588
  • Galapagar – 29.218

La communauté autonome est encadrée par la Castille et León au nord-ouest et la Castille-La Manche au sud-est.



Madrid est également l’hôte du circuit del Jarama, un circuit de course de motorsport qui a autrefois accueilli la Formule 1 pour le Grand Prix automobile d’Espagne.

Histoire de la communauté autonome de Madrid

La région autonome de Madrid fut une région peu importante lors de l’Empire romain : c’était une « zone de passage » où les légions se reposaient en attente d’une rébellion. Antérieurement la province de Madrid étant l’une des cinq provinces de la région historique de Castille-La-Neuve (l’actuelle Castille-La Manche), la Communauté de Madrid s’institua en communauté autonome « monoprovinciale » le 1er mars 1983 lors de l’approbation de son statut d’autonomie, un des derniers à se constituer pendant la Transition démocratique espagnole. Parmi les raisons de sa constitution en communauté autonome se trouvent les grandes différences économiques et démographiques entre la province de Madrid et les autres provinces environnantes, mais aussi le fait d’héberger la capitale de l’État.

Politique de la communauté autonome de Madrid

La communauté autonome de Madrid est présidée par Esperanza Aguirre, première femme en Espagne à occuper une telle fonction. Aux élections du 26 octobre 2003, le Parti Populaire (PP) a obtenu 57 sièges au parlement régional contre 45 sièges aux socialistes (PSOE), et 9 aux communistes d’Izquierda Unida (IU). L’ élection du 27 mai 2007 a renforcé la présence du Parti Populaire (PP) au Parlement régional puisque celui-ci gagne dix sièges en passant à 67 tandis que le PSOE perd trois sièges (45) et Izquierda Unida (IU) en gagne deux (11).

(Source : Wikipedia, licence GFDL)

Les indispensables