Où faire du karting à Madrid ?

En Espagne, la passion du pays pour la Formule 1, grâce notamment au Grand Prix d’Espagne, a permis la multiplication des circuits de karting. A Madrid, vous aurez de nombreuses possibilités de faire du karting.

Voici une sélection des meilleures pistes de karting dans la Communauté de Madrid :

  • Carlos Sainz Center : probablement la meilleure option pour faire du karting. Le centre de kart dispose d’un circuit indoor (couvert) et d’un circuit extérieur en plein coeur de Madrid (Calle Sepúlveda, 3) et à Las Rozas (Calle Bruselas, 3 – Parque Empresarial Európolis). Dans ces deux centres, l’émotion est garantie ! En effet, les circuits sont tracés avec des courbes impressionnantes et des systèmes de chronométrage sont proposés. Le circuit de kart indoor du centre de Madrid possède enfin un tracé de plus de 3 000 mètres carrés.

    Vidéo du circuit extérieur Carlos Sainz Center (Madrid) :

    [youtube:http://www.youtube.com/watch?v=fmsOzeK6jTU]

  • Karting Soto : il s’agit du circuit de karting avec le plus de courbes à Madrid. Inauguré à Soto del Real, sa piste mesure 960 mètres pour une largeur minimale de 6 mètres. De grandes lignes droites sont proposées pour prendre un maximum de vitesse, l’une de 138 mètres et l’autre de 115 mètres. Le circuit de kart dispose également d’un système de chronométrage électornique gratuit. Tous les karts sont préparés avec des moteurs 4 temps Honda de 270 cm³.
  • Faire du karting en Espagne (Photo : jfonts)

  • Indoor Kartin Fórmula 0 : situé dans le centre commercial Xanadú (à Arroyomolinos), les propriétaires du circuit de karting assurent qu’il s’agit du plus rapide de la Communauté de Madrid. Leurs karts peuvent atteindre des vitesses maximales de 70 km/h en 450 mètres. Le circuit de karting organise des championnats individuels, à deux et des courses d’endurance.
  • Circuit du Jarama : l’option de circuit de karting pour les pros. Si votre enfant a entre 8 et 11 ans et souhaite devenir un pilote professionnel, ce circuit de kart est ce qu’il lui faut. (Source : CosasdeMadrid)