Vous aimez le cinéma espagnol ?

Vous aimez le cinéma espagnol ? Où fut tournée la série « Game of Thrones » en Espagne ? Quels sont les films espagnols, les acteurs et actrices célèbres ? Dans quelles villes espagnoles furent tournés de grands films ?

Ces merveilles de « Game of Thrones » en Espagne !

Saviez-vous que l’Espagne a servi de décor à plusieurs saisons de la série « Game of Thrones » ? Eh oui… en Navarre (parc naturel des Bardenas Reales), Peñíscola, Gérone, Canet de Mar (Catalogne), à Séville, etc.

Trujillo (Estrémadure)

Castillo de Trujillo

Trujillo, en Estrémadure, était déjà intéressante touristiquement jusqu’alors et a attiré l’attention grâce à son château d’origine arabe. Ce château apparaît dans « Game of Thrones » comme une fortesse de Lannister.

Almodóvar del Río (Andalousie)

El Castillo, Almodovar del Rio, Spain

Avec son château impressionnant, la petite ville est située dans la Valle Medio del Guadalquivir, province de Cordoue, en Andalousie. Des visites sont organisées alors profitez-en pour vous replonger dans l’ambiance de la série « Game of Thrones » !

Zumaia (Pays basque espagnol)

Itzurun
Plage d’Itzurun.

Bermeo (Pays basque espagnol)

Gaztelugatze

C’est au Pays basque espagnol que se situe Bermeo, plus particulièrement son ermitage de San Juan de Gaztelugatze.

Château de Santa Florentina (Catalogne)

Ce château apparaît comme un décor dans la série télévisée « Game of Thrones » pour représenter le domaine de la famille de Samwell Tarly. La bonne nouvelle est que vous pouvez visiter ce château situé précisément à Canet de Mar.

Parc naturel Los Barruecos (Estrémadure)

Cracked soil
The lagoon
Rojizos

Le parc naturel des Barruecos est situé à Malpartida en Estrémadure. Ses paysages particuliers conviennent parfaitement à la série « Game of Thrones » !

La Alcazaba de Almería

Photo : Jebulon

Sur la plus haute colline de la ville d’Almeria se dresse l’une des plus importantes forteresses construites par les Arabes en Espagne. La construction de l’Alcazaba d’Almería a été ordonnée par Abderramán III vers le Xe siècle et la ville s’est construite autour petit à petit. Pendant le tournage de la série, il a servi de décor à Lanza del Sol, la capitale de Dorne. L’entrée est gratuite pour les résidents de l’Union Européenne et le musée est ouvert du mardi au samedi toute l’année.

Plage Muriola (Barrika, Pays basque espagnol)

Playa de Muriola, Barrika (E)

Egalement connue sous le nom de la Cantera, la plage Muriola (en Biscaye) est bien connue des surfeurs.

Caceres (Estrémadure)

Cáceres.

Le centre historique de Caceres, en Estrémadure, est listé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Château de Peñíscola (Castellón)

Peñíscola

Vous pouvez visiter librement le château de Peñíscola ou bien vous inscrire à l’une des visites guidées gratuites proposées à Pâques et de juin à septembre. Dans la série, le château a servi de décor à Meereen, une ville d’esclaves libérée par Daenerys, qui y prépare son assaut sur le Trône de fer dans la 6e saison.

Santiponce (Andalousie)

Anfiteatro Romano de Itálica.

Près de Séville, Santiponce impressionne.

Arsenaux royaux de Séville (Andalousie)

Las Atarazanas Reales de Sevilla

Les arsenaux royaux de Séville datent du 13e siècle et furent très importants dans l’histoire espagnole (lutte pour le contrôle du détroit de Gibraltar, guerre de cent ans). Ils se situent dans l’actuel quartier de l’Arenal.

Château de Zafra (Guadalajara)

Bien qu’il ne soit pas possible d’y entrer, vous pouvez admirer ce château depuis l’extérieur. Les fans de « Game of Thrones » reconnaîtront la tour où est né Jon Snow.

8 films d’animation espagnols à regarder pendant un confinement (enfants ou adultes !)

Voici une idée pour passer un moment des plus agréables pendant un confinement. Que vous soyez parents à la recherche d’un film d’animation espagnol pour vos enfants ou bien simple amateur de films d’animation, je vous propose ma sélection.

Vous pouvez regarder ces films d’animation en espagnol (avec ou sans sous-titres) pour favoriser l’apprentissage de la langue ou bien choisir une version française. Libre à vous !

Klaus (à partir de 6 ans)

Jesper, qui s’est distingué comme le pire élève de son école de facteurs, écope d’une mission sur une île enneigée, au nord du Cercle arctique. Là-bas, les habitants ne s’entendent pas et ne se parlent presque jamais. Autant dire qu’ils n’entretiennent pas non plus de correspondance !

Alors que Jesper est sur le point d’abandonner, il trouve une alliée en la personne d’Alva, l’institutrice de l’île, et fait la connaissance de Klaus, mystérieux menuisier qui vit seul dans son chalet regorgeant de jouets artisanaux.

Grâce à ces relations amicales inattendues, la petite ville de Smeerensburg retrouve la joie de vivre. C’est ainsi que ses habitants découvrent la générosité entre voisins, les contes de fée et la tradition des chaussettes soigneusement accrochées à la cheminée pour Noël !

La petite souris (Pérez, el ratoncito de tus sueños)

La petite Lucia a perdu une dent. Ses parents la rassurent en lui disant que la petite souris va venir chercher sa dent et lui laissera une pièce de monnaie en échange. Mais la souris en charge de l’opération est indisponible. Elle demande donc à une autre souris qui demande à une autre… jusqu’à ce que la mission échoue à Perez.

Le Parc des merveilles (El parque mágico) (à partir de 6 ans)

Le Parc des Merveilles raconte l’histoire d’un parc d’attractions fabuleux né de l’imagination extraordinaire d’une petite fille appelée June. Un jour, le Parc prend vie…

Agents Super Zero (Mortadelo y Filemón contra Jimmy el cachondo)

Mortadel et Filemon sont les meilleurs super-espions de la TIA, une agence gouvernementale secrète. Ils combattent le crime comme aucun autre espion… Ou plutôt ils accumulent les gaffes comme personne ! Cette fois, ils doivent faire face à deux menaces : Jimmy le Mariole qui a prévu de faire exploser la TIA, et Grosses Paluches qui veut se venger de Filemon…

Tad et le secret du roi Midas (Tadeo Jones 2: El secreto del Rey Midas) (à partir de 6 ans)

Tad l’explorateur part à Las Vegas pour voir la dernière découverte de son amie Sara, intrépide et charmante archéologue : elle a trouvé l’un des trois anneaux d’or appartenant au collier du Roi Midas ! Selon la légende, le détenteur du collier a le pouvoir de transformer tout ce qu’il touche en or. Lors de la présentation au public, tout bascule : l’infâme Jack Rackham et sa bande volent le joyau et kidnappent Sara.

Pour retrouver son amie, Tad se lance dans une folle aventure autour du globe, avec ses inséparables compagnons: La Momie, Belzoni le perroquet et son chien Jeff. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises…

Justin et la Légende des chevaliers (Justin y la espada del valor) (à partir de 6 ans)

Le voyage initiatique d’un jeune garçon qui cherche à devenir chevalier.

Buñuel après l’âge d’or (Buñuel en el Laberinto de las Tortugas)

Suite au scandale de la projection de L’ÂGE D’OR à Paris en 1930, Luis Buñuel se retrouve totalement déprimé et désargenté. Un ticket gagnant de loterie, acheté par son ami le sculpteur Ramon Acin, va changer le cours des choses et permettre à Buñuel de réaliser le film TERRE SANS PAIN et de retrouver foi en son incroyable talent.

Tad l’explorateur : A la recherche de la Cité perdue (Las Aventuras de Tadeo Jones) (à partir de 6 ans)

Suite à un quiproquo, Tad, ouvrier distrait, est pris par erreur pour un célèbre archéologue et envoyé en mission au Pérou. Avec l’aide de Jeff, son chien fidèle, d’un professeur intrépide, d’un perroquet muet et d’une charmante jeune femme, il tentera de défendre la Cité Perdue des Incas contre l’assaut d’une redoutable bande de chasseurs de trésors…

Les Prix Goya

Le Goya est une récompense décernée par l’Académie des Arts et des Sciences Cinématographiques d’Espagne, créée en 1986 et dont la première édition eut lieu en 1987.

Le trophée est un buste en bronze représentant Francisco Goya.

Dans le palmarès des Goya délivré chaque année, 27 catégories sont représentées (sans compter celle du Goya d’honneur), parmi lesquelles :

  • Prix Goya du meilleur film
  • Prix Goya du meilleur réalisateur
  • Prix Goya de la meilleure actrice
  • Prix Goya du meilleur acteur
  • Prix Goya du meilleur second rôle féminin
  • Prix Goya du meilleur second rôle masculin
  • Prix Goya du meilleur espoir féminin
  • Prix Goya du meilleur espoir masculin
  • Prix Goya du meilleur metteur en scène

Quelques festivals de cinéma espagnol

Quelques films espagnols célèbres

  • 800 balles
  • Action mutante
  • Le Baiser de l’ours
  • Carmen
  • Cet obscur objet du désir
  • Cría Cuervos
  • Dragon
  • Darkness
  • Femmes au bord de la crise de nerfs
  • Le Jour de la bête
  • Lucia et le sexe
  • Ma vie sans moi
  • Mar Adentro
  • La langue des papillons
  • La loi du désir
  • La Mauvaise Éducation
  • Mes chers voisins
  • Ne dis rien
  • Noces de sang
  • Ouvre les yeux
  • Parle avec elle
  • Sans nouvelles de Dieu
  • Les Soldats de Salamine
  • Talons aiguilles
  • Tristana
  • Un chien andalou
  • Vengo
  • Volver

Réalisateurs et réalisatrices espagnols

  • Pedro Almodóvar
  • Alejandro Amenábar
  • Carlos Atanes
  • Jaume Balagueró
  • Alfonso Balcazar
  • Ricardo de Baños
  • Juan Antonio Bardem
  • Luis García Berlanga
  • José Luis Borau
  • Luis Buñuel
  • Jaime Camino
  • Mario Camus
  • Segundo de Chomón
  • Isabel Coixet
  • Julio Medem
  • Bigas Luna

Acteurs et actrices espagnols

  • Victoria Abril
  • Antonio Banderas
  • Javier Bardem
  • Javier Cámara
  • Monica Cruz
  • Penélope Cruz
  • Rocío Dúrcal
  • Veronica Forqué
  • Carmelo Gomez
  • Chus Lampreave
  • Sergi López
  • Carmen Maura
  • Natalia Millan
  • Jordi Mollá
  • Najwa Nimri
  • Eduardo Noriega
  • Rossy de Palma
  • Marisa Paredes
  • Candela Peña
  • Blanca Portillo
  • Fernando Rey
  • Cecilia Roth
  • Belén Rueda
  • Aitana Sánchez-Gijón
  • Erika Sanz
  • Ines Sastre
  • Guillermo Toledo
  • Ana Torrent
  • Paz Vega
  • … (Source).

Antonio Banderas, extrait de biographie

Antonio Banderas, de son nom complet José Antonio Dominguez Banderas, est un acteur et réalisateur espagnol.

Né le 10 août 1960 à Malaga d’un père policier et d’une mère enseignante, Antonio Banderas s’adonne au football en rêvant de devenir professionnel mais une fracture du pied accidentelle l’oblige à y renoncer.

Antonio Banderas se tourne donc vers l’école d’art dramatique de Malaga et intègre à 21 ans le théâtre national d’Espagne. En 1982, il apparaît pour la première fois au cinéma grâce à Pedro Almodovar dans Le Labyrinthe des passions. Avec ce réalisateur, il tourne aussi Matador, La Loi du désir, Femmes au bord de la crise de nerfs et Attache-moi ! . En 1982 et 1983, il tourne aussi dans quelques films espagnols plus discrets : Pestañas postizas, Y del seguro… líbranos señor ! et El Señor Galindez.

Antonio Banderas est découvert aux États-Unis grâce aux films qu’il a tournés avec Almodovar et désiré par Madonna (dans In Bed with Madonna) qui se dit capable de tout pour l’avoir. Hollywood lui fait les yeux doux. En 1992, Antonio Banderas quitte son pays pour tourner son premier film américain The Mambo Kings.

Lorsqu’il débarque dans la capitale du cinéma, Antonio Banderas ne parle pas un seul mot d’anglais. Le réalisateur du film Arne Glimcher lui fait apprendre le texte de façon phonétique. Un an après, il maîtrise un peu mieux la langue et tourne dans Philadelphia de Jonathan Demme, où il joue le petit ami de Tom Hanks, bouleversant dans son personnage.

Antonio Banderas tourne ensuite La maison aux esprits, Entretien avec un vampire, Four Rooms. Il décroche son premier grand rôle dans un film américain grâce à Robert Rodriguez qui lui propose le rôle du mariachi dans Desperado. C’est la consécration dans Evita, où il a justement pour partenaire Madonna. Ce rôle lui a valu une citation aux Golden Globe du meilleur acteur d’une comédie musicale. Il excelle également dans Le Masque de Zorro, aux côtés de Catherine Zeta-Jones, qui sera suivi le 28 octobre 2006 par La Légende de Zorro.

En 2001, Antonio Banderas a joué dans Espions en herbe, où il interprétait brillamment un père de famille qui ne peut se décider à révéler sa vraie nature à ses enfants.

Antonio Banderas tourne encore un film à gros budget avec Le treizième guerrier, puis enchaîne avec White River Kid. En 2002, il tourne Femme Fatale, sous la houlette de Brian De Palma. (Source)

Sélection parmi la filmographie d’Antonio Banderas

1982 : Le Labyrinthe des passions de Pedro Almodovar
1985 : Matador de Pedro Almodovar
1986 : 27 Horas
1987 : La Loi du désir de Pedro Almodovar
1989 : Femmes au bord de la crise de nerfs de Pedro Almodovar
1989 : Attache-moi ! de Pedro Almodovar
1991 : In Bed with Madonna
1991 : Les Mambo Kings de Arne Glimcher
1993 : La Maison Aux Esprits de Bille August
1993 : Philadelphia de Jonathan Demme
1994 : Entretien avec un vampire (Interview with the vampire) de Neil Jordan
1995 : Excès De Confiance
1995 : Assassins de Richard Donner
1995 : Desperado de Robert Rodriguez
1995 : Four Rooms de Robert Rodriguez
1995 : The Celluloid Closet de Robert Epstein et Jeffrey Friedman
1995 : Miami Rhapsody
1996 : Two Much de Fernando Trueba
1996 : Evita d’Alan Parker
1998 : Le Masque de Zorro de Martin Campbell
1999 : Le treizième guerrier de John McTiernan
1999 : Crazy in Alabama d’Antonio Banderas
2000 : Les Adversaires
2001 : Spy Kids de Robert Rodriguez
2001 : Péché originel de Michael Cristopher
2001 : Le Tombeau
2002 : Femme Fatale de Brian de Palma
2003 : Spy Kids 2 de Robert Rodriguez
2003 : Frida de Julie Taymor
2003 : Ballistic de Wych Kaosayananda
2003 : Il était une fois au Mexique (Once Upon A Time In Mexico) de Robert Rodriguez
2004 : Shrek 2 d’Andrew Adamson, Conrad Vernon : il double le Chat Potté.
2004 : Spy Kids 3 D de Robert Rodriguez
2004 : Disparitions (Imagining Argentin) de Christopher Hampton
2005 : La Légende de Zorro de Martin Campbell
2006 : Dance with me (en anglais : Take the Lead)

Scénaristes espagnols

  • Jaume Balagueró
  • David Trueba

Ces 5 films célèbres tournés à Barcelone

Barcelone est devenue l’un des plateaux naturels les plus demandés pour les films dans l’industrie du cinéma. Beaucoup de réalisateurs prestigieux situent leurs créations dans la ville catalane. Je voudrais partager avec 5 des films tournés à Barcelone.

Vicky Christina Barcelona

Vicky Christina Barcelona est un mélange de belles images de Barcelone et un formidable scénario. C’est un roller-coaster d’émotions  qui a lieu dans les meilleurs endroits de la ville catalane. Le film est joué par Scarlett Johansson, Penelope Cruz et Javier BardemWoody Allen réserve le rôle principal du film à Barcelone, la ville n’est pas seulement un décor mais aussi un personnage en plus. Ainsi, vous pouvez voir les repères de Barcelone tels que le Parc Güell (là où Juan Antonio et Vicky  se rencontrent après leur séjour dans les Asturies), le Port Olympique (où Mark et Judy font une promenade), la  Pedrera (visitée par Vicky, Judy et Chrisitna qui montent sur la terrasse), le Tibidabo (Vicky, Christina, Juan Antonio et Doug visitent ce parc d’attractions), les Ramblas (Christina se promène le long de l’avenue et prend des photos des stands de fleurs)… et d’autres cadres aussi beaux mais peut-être pas si bien connus l’Hôpital de Sant Pau. Certaines scènes ont été tournées à New York et à Oviedo en Espagne.

Tout sur ma mère

Tout sur ma mère est sans aucun doute l’un des fleurons de Pedro Almodovar et le seul de ses films tourné à Barcelone (le réalisateur choisit toujours Madrid). Ce film de 1999 montre certains des endroits les plus célèbres de Barcelone : le ​​Monument de Cristophe Colomb et la Sagrada Familia (le taxi de Manuela passe en face d’eux), le Palau de la Musica Catalana (Agrado possède un appartement juste en face), la Casa del Gremi de Velers (Maison des voiliers, lors que Manuela et Agrado se promènent par la rue Sant Pere  Més Alt), les Cases Ramos (les parents de Rosa habitent dans un de ces bâtiments) le Théâtre Tivoli (Manuela achête un billet dans un guichet du théâtre pour voir Un tramway nommé Désir), l’ Hôpital del Mar (lors que Manuela et Rosa vont chez le médecin), Plaça del Duc de Medinaceli  ( L’endroit où Rosa et Manuela rencontrent leurs pères et le chien); le cimetière de Montjuic (lors des funérailles à la fin du film) et le Carrer Allada Vermell ( Rosa et Manuela se promènent en discutant).

Le Parfum

Le thriller allemand Le Parfum : histoire d’un meurtrier possède en arrière-plan une Barcelone transformée en Paris du 18e siècle. C’est un des films allemands les plus célèbres et à gros budget (60 millions d’euros). En plus des scènes de Barcelone, le tournage a également eu lieu dans d’autres endroits de Catalogne : Girona, Figueres, Besalú, Cantallops, Tamarit et Tortosa. Les principaux endroits touristiques de Barcelone qui apparaissent sont la Plaça Reial (là où Grenouille voit la boutique de parfums pour la première fois), la cathédrale (où Grenouille est toujours fasciné par l’odeur d’une fille), la Plaça de la Mercè (naissance et mort de l’héros du film), le Laberint d’Horta (le manoir Richis), la Plaça Sant Felip Neri (scène de l’assassinat d’ une jeune fille) et de la rue Ferran (où Grenouille est drogué par les odeurs qu’il perçoit).

Manuale d’amore 2

Manuale d’amore 2, ce film de Giovanni Veronesi est la 2e partie du film portant le même nom. Il est sorti en 2007 en Espagne et la moitié du film, plus ou moins, a été tournée à Barcelone (l’autre moitié se déroule à Rome). C’est un film qui a eu un grand succès, et où l’on peut  apercevoir certains des centres touristiques de Barcelone : la Sagrada Familia (les quatre personnages passent devant la façade de la Nativité en voiture), la Plaça Espanya (Franco, Manuela et leurs amis italiens louent une décapotable et traversent la place), la Barceloneta (endroit de détente des personnages du film), l’Arc de Triomf (Fabio s’imagine jouant au football avec son future enfant), la cathédrale (Filippo et Fosco de promènent autour du quartier gothique), la Plaça Sant Jaume (Filippo et Fosco visitent la mairie de Barcelone).

L’auberge espagnole (l’incontournable !)

L’Auberge Espagnole, est une comédie filmée à Barcelone à propos des séjours Erasmus. Le film a été réalisé en 2002 par Cédric Klapisch. Les principaux acteurs sont Romain Duris, Kelly Reilly et Cristina Brondo. C’est un film amusant sur un groupe d’étudiants internationaux qui deviennent amis et essayent de survivre dans une terre étrangère. Ils vivent ensemble dans le Raval, ils étudient à l’Université de Barcelone, ils vont faire la fête ensemble à La Paloma… Le film montre beaucoup de beaux endroits de Barcelone et offre au public un résumé des meilleures choses à faire en ville comme se balader à la plage de Barceloneta (où Xavier a écrit une lettre à son amie) et le Parc Güell (là où Xavier et Anne-Marie se connaissent un peu plus et parlent de leur histoire).

Femmes au bord de la crise de nerfs

Femmes au bord de la crise de nerfs (Mujeres al borde de un ataque de nervios) est un film espagnol de Pedro Almodóvar, sorti en 1988.

De quoi ça parle ?

Ivan et Pepa, deux comédiens de doublage, prêtent leur voix aux grandes stars du cinéma et se jurent chaque matin dans la pénombre du studio un amour éternel. Mais Ivan abandonne subitement Pepa. Celle-ci va mener son enquête et découvrir la double vie de l’homme qu’elle aime.

C’est une galerie de portraits : une maîtresse qui apprend tout à trac que son amant va la quitter pour une autre ; l’épouse légitime du susdit, qui purge sa déprime en clinique psychiatrique et ne songe qu’à en découdre ; la nouvelle conquête qui n’a pas envie de lâcher la bride au Don Juan en cavale ; le fils de ce dernier, bègue et peloteur ; une avocate féministe ; la compagne d’un terroriste chiite qui s’épanche à la cantonade ; une concierge membre des témoins de Jéhovah ; un chauffeur de taxi punk ; un réparateur de téléphone beau garçon ; des flics complaisants ; et du gaspacho bourré de somnifère pour tout le monde (source).

Noces de sang

Noces de sang (Bodas de sangre) est un film franco-espagnol de Carlos Saura, sorti en 1980.

Synopsis de Noces de sang

Une troupe de danse répète une chorégraphie adaptée de la pièce de théâtre Noces de sang du poète Federico Garcia Lorca.

Commentaires sur Noces de sang

Noces de sang est le premier film de la « trilogie flamenca » (dont font partie Carmen et El amor brujo). Il est le fruit d’une collaboration avec le grand danseur et chorégraphe Antonio Gades qui se poursuivra durant plusieurs films (documentaires ou fictions) consacrés à l’art du flamenco.

La chorégraphie sur laquelle se base ce film est une adaptation d’une des plus célèbres pièces tragiques du poète et dramaturge Federico Garcia Lorca, Bodas de sangre (Noces de sang), écrite en 1933. Le film est donc une adaptation à triple niveaux dans laquelle coexistent trois « textes » dont le ballet flamenco de Gades est le centre névralgique.

À partir du texte-source de Lorca, Gades crée une chorégraphie, et à partir de celle-ci le cinéaste crée une œuvre cinématographique dont la nature est problématique. Documentaire, film-ballet, spectacle filmé, autant de dénominations qui ne recouvrent que partiellement le film de Saura et servent surtout à l’interroger avec pour ligne de mire les relations entre le cinéma et la danse, entre la cinéma et le théâtre, en résumé entre le cinéma et ce que l’on nomme aujourd’hui les « arts vivants ».

Carlos Saura nous montre toutes les ficelles (maquillage, costumes, répétitions…) : il nous présente un filage dans un studio de danse au lieu d’un spectacle dans un lieu consacré. Et cependant, le spectateur rentre dans la fiction du ballet, oublie peu à peu les miroirs de la salle, devient la victime consentante de la représentation.

Du ballet d’Atonio Gades, Saura dit en 1984 :

« Gades avait réussi à capturer ce que j’imaginais impossible de capturer dans le théâtre de Lorca : il avait maintenu l’esprit populaire de Lorca, au sens le plus profond du terme, et il y avait là une prodigieuse et rigoureuse mise en scène de l’histoire à travers ce ballet austère, tout en tension, et cette musique si justement populaire elle aussi. »

Noces de sang : au théâtre

Noces de sang (Bodas de Sangre) est l’une des pièces de théâtre centrales de l’œuvre de Federico Garcia Lorca. Drame s’inspirant de la vie traditionnelle des villages andalous, cette pièce retrace l’histoire tragique d’une passion impossible mais irrépressible, dans la société fermée d’une petite bourgade.

Les personnages de Noces de sang

La madre (la mère) : mère du fiancé, cette vieille femme a perdu son mari et son fils ainé, tués par la main des « Felix ». Le mariage de son fils cadet signifie pour elle la solitude la plus totale, enfermée entre les quatre murs de sa maison, à remuer sa haine contre la famille ennemie.

El Novio (le fiancé) : Jeune et bien fait, il possède une bonne condition sociale et a su, à force de travail et d’acharnement, réunir de bonnes terres, se constituant un capital suffisant pour réussir un bon mariage.

La Novia (la fiancée) : Jeune fille de bonne famille, en possession de vastes terres, elle vit avec son père dans une grotte, habitat typique de la région sud-espagnole, assez isolée du reste du village.

– Léonardo : Seul personnage nommé de l’histoire, il est marié et a un petit garçon avec une femme qui n’est autre que la cousine de la Novia. Il fait partie de la famille des Felix et a antérieurement été fiancé à la Novia, qu’il n’a pu épouser faute d’argent.

Résumé de la pièce de théâtre

Tout semble sourire au jeune Fiancé, qui, après avoir réuni de bonnes terres, se fiance à la belle et riche Novia : le mariage se prépare selon les traditions et tout paraît se passer sans heurt dans un monde attentif à respecter les traditions mais dans l’intimité, les choses ne sont pas si évidentes qu’au premier regard. La mère du fiancé, peu enthousiaste à l’idée de se retrouver seule en sa maison jusqu’à sa mort, voit d’un mauvais oeil cette union, prêtant l’oreille aux moindres commérages au sujet de la promise. Elle accepte finalement pour le bonheur de son fils et en prévision des petits-fils et des petites-filles qui viendront porter un éventuel secours à sa solitude.

Toutefois la Novia, si elle est fermement décidée à épouser son fiancié puis à passer, ainsi qu’il se doit, le restant de ses jours enfermée dans sa maison à ne regarder que lui, ne peut étouffer son amour pour Leonardo, bien que celui-ci soit désormais marié.

Le matin même de ses noces, c’est Leonardo le premier convive à arriver, alors que la fiancée n’est pas encore prête : au fil de la conversation, on comprend l’étendue de leur passion réciproque, férocement réprimée des deux côtés, avec violence mais sans succès. Lorsque le reste de la noce arrive, les amoureux se séparent, avec la ferme intention de ne jamais se revoir mais alors que le mariage vient d’être célébré et que la fête bat son plein, l’inévitable arrive et Leonardo s’enfuit avec la Novia, poussés par une force plus puissante que leur vouloir.

S’ensuit une longue traque dans les bois, guidée de main de maître par des mains plus puissantes que celles des hommes : le fiancé outragé finit par rencontrer les fuyards et, dans la nuit sinistre, les deux jeunes hommes, Leonardo et le Novio, tomberont l’un par la main de l’autre, frappés plus encore par leur destin (source).

Ouvre les yeux, film d’Alejandro Amenábar

OUVRE LES YEUX

Ouvre les yeux (« Abre los ojos » en espagnol) est un film de 1997 réalisé par Alejandro Amenábar qu’il a lui même écrit avec Matéo Gil.

Résumé d’Ouvre les yeux

Dans la cellule d’une unité psychiatrique carcérale, César, un jeune homme de 25 ans, est aidé par un psychiatre (Antonio) à reconnaître les circonstances qui l’ont amené à commettre un meurtre. Les progrès du récit de César font apparaître de graves confusions dans sa perception de la réalité.

César était un garçon riche et beau, lorsque son ex petite amie (Nuria), poussée par la jalousie, provoque un accident de voiture dans lequel elle meurt et laisse César horriblement défiguré. À partir de ce moment, sa vie devient un cauchemar, les visions s’enchaînent et le désorientent un peu plus chaque fois (il voit par exemple Sofía, sa petite amie, avec le visage de Nuria). Il finit par être arrêté pour le meurtre d’une femme, Sofía d’après tout le monde, mais lui est persuadé que c’est Nuria. Désespéré, il vient à mettre en doute son équilibre psychique et à imaginer une conspiration contre lui.

On révèle progressivement que peu de temps après son défigurement, il a signé un contract avec Life Extension, une compagnie de cryonie, qui lui permettra de vivre après sa mort un rêve extrèmement lucide et proche de la réalité. Ce rêve sera rattaché à sa vie de façon parfaite, effaçant ses derniers souvenirs. Il se suicide après la signature, tout ce qui a suivi n’était donc qu’un rêve.

A la fin du film, il choisit de se réveiller. On entend une infirmière lui dire « ouvre les yeux, ouvre les yeux », ce que lui avait dit son ex pour le réveiller dans la première scène du film, alors qu’il était bien vivant.

Distribution du film Ouvre les yeux

  • Eduardo Noriega : César
  • Penélope Cruz : Sofía (VF : Barbara Delsol)
  • Chete Lera : Antonio
  • Fele Martínez : Pelayo
  • Najwa Nimri : Nuria
  • Gérard Barray : Duvernois
  • Jorge de Juan : Encargado L.E.
  • Miguel Palenzuela : Le Commissaire
  • Pedro Miguel Martínez : Chef médecin

Commentaires sur le film Ouvre les yeux

Les thèmes généraux et de non réalité dans Ouvre les yeux sont très semblables à ceux utilisés dans le roman Ubik de Philip K. Dick.

Ce film a fait l’objet d’un remake américain, Vanilla sky, réalisé par Cameron Crowe, avec Tom Cruise dans le rôle principal. Penélope Cruz, déjà présente dans le film originel, joue également dans ce remake (source).

Penélope Cruz

Penélope Cruz Sánchez est une actrice espagnole née le 28 avril 1974 à Madrid, d’un père garagiste, Eduardo et d’une mère coiffeuse, Encarnación. Elle est la sœur de la ballerine et actrice Monica Cruz et d’Eduardo.

PENELOPE CRUZ
PENELOPE CRUZ

Penélope Cruz commence les cours de danse à 5 ans et elle reste 9 ans au Conservatoire National. Penélope Cruz fait ensuite 3 ans de ballets espagnols avec Angela Garrido, 4 ans à la Cristina Rota School de New York et prend des cours de Jazz Dance avec Raúl Caballero. Elle se produit en Espagne et à New-York.

Penélope Cruz démarre une carrière de mannequin et fait la couverture de nombreux magazines. Elle apparaît dans des clips du groupe Mecano.

A l’âge de 14 ans, Penélope Cruz présente La Quinta Marcha, une émission télévisée pour enfants. Elle débute comme actrice dans une série de Jaime Chavarri, Seria Rosa. Après un second rôle dans Laberinto Griego de Rafael Alcaza, elle est révélée en 1992 par Jamón, jamón de Bigas Luna.

Mais la carrière internationale de Penélope Cruz commence vraiment en 1999 avec Tout sur ma mère (Todo sobre mi madre) de Pedro Almódovar. Elle tournera pour des réalisateurs de différents pays : Angleterre, États-Unis, Norvège.

En 2001 Penélope Cruz joue dans Vanilla Sky, remake du film Ouvre les yeux (Abre los ojos) où elle apparaît dans le même rôle ; durant le tournage Penélope Cruz fait la connaissance de Tom Cruise, avec qui elle aura une liaison durant plusieurs années. Ils se sépareront en 2004.

La France a remis en 2006 les insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres à Penélope Cruz.

Au festival de Cannes de 2006, Penélope Cruz a reçu le Prix d’interprétation féminine pour Volver, de Pedro Almódovar.

Rossy de Palma

Rossy de Palma de son vrai nom Rosa Elena García Palma de Mallorca est une actrice espagnole née le 16 septembre 1964 à Palma de Majorque.

En 1986, Pedro Almodóvar est attiré par la beauté particulière d’une serveuse de café : Rossy de Palma. Il lui propose d’apparaître dans son prochain film, La Loi du désir (La Ley del deseo), en tant qu’animatrice-télé (noter le travelling amusant des verres d’eau sur la table aux bouteilles d’alcool sous la table). Pour ce film, Rossy prêtera aussi certaines de ses robes pour habiller l’héroïne du film, Tina Quintero, interprétée par Carmen Maura.

Pedro Almodóvar lui proposera encore quatre rôles secondaires, faisant d’elle l’une de ses plus célèbres « chicas » : elle sera Marisa, l’amante de Antonio Banderas, endormie durant quasi toute la durée de Femmes au bord de la crise de nerfs en 1988 ; la dealeuse vengeresse poursuivant le même Antonio Banderas dans les ruelles de Chueca-Tribunal dans Attache-moi ! en 1990 ; Juana, la serveuse saphique de Kika en 1993 ; et enfin Rosa, la vieille fille passant son temps à se disputer avec sa mère dans La fleur de mon secret en 1995 (personnage inspiré de la propre soeur du réalisateur). Très vite, son physique hors du commun et son auto-dérision sauront séduire le monde entier, et si Rossy sera toujours fidèle à son pays (Acción mutante (1993), Airbag (1997), 20 centímetros (2005)…), elle tournera à l’étranger dès 1990 : elle cotoiera les plus grands dans Prêt-à-Porter de Robert Altman (1994) et jouera aussi bien aux Etats-Unis (Talk of Angels (1998), The Loss of Sexual Innocence (1999)), en France (Le Boulet (2002), Laisse tes mains sur mes hanches (2003), People (2004) où elle retrouve ses Baléares natales), ou en Italie (Tu la conosci Claudia? (2004)).

Espagne Facile : qui, quoi ?

Linda, passionnée de l'Espagne, je partage avec vous mes découvertes, lieux à visiter, recettes de cuisine, fêtes, conseils, bons plans, etc. J'écris sur l'Espagne depuis 2002 pour promouvoir la culture espagnole.

Je vous invite aussi à découvrir un autre visage de l’Espagne, loin de la foule et du tourisme de masse : l’Espagne authentique : villages espagnols, traditions, patrimoine oublié, Urbex, randonnées, etc. Pour un tourisme plus vert, un tourisme rural, plus responsable, éthique et plus enrichissant.