Fontarrabie

FONTARRABIEFontarrabie (ou Hondarribia, son nom officiel basque) est une ville de la province de Guipúzcoa (Pays basque espagnol) située entre la France et l’Espagne sur la rive gauche de l’estuaire de la Bidassoa, comme Irun sa voisine. Fontarrabie est baignée au nord par la mer Cantabrique (golfe de Gascogne) de la « punta Erdico  » (cap Higuer) à la punta Turulla, limite municipale avec le port de Pasaia.

La vieille ville de Fontarrabie (Hondarribia) fortifiée est basée sur un promontoire surplombant l’estuaire de la Bidassoa appelée « baie de Txingudi », face à la France (Hendaye). Ce port de pêche est également apprécié pour sa plage sur l’estuaire et sa montagne plongeant dans la mer, le Jaizkibel.

Fontarrabie, de 28,8 km², dispose du principal aéroport de Guipúzcoa, à 20 km de Donostia (Saint-Sébastien). Elle forme avec Hendaye et Irun la communauté urbaine transfrontalière de Txingudi.

Fontarrabie, qui signifie « gué sableux » en basque, était connue sous les noms espagnols de Fuenterrabía et français de Fontarrabie. La forme basque est stable depuis le Moyen-Age. Les formes romanes semblent être une latinisation tardive.

Monuments de Fontarrabie

Le centre historique de Fontarrabie (Hondarribia) a été déclaré Conjunto Monumental (monument historique). Il correspond au périmètre de l’enceinte fortifiée historique de la ville. Aujourd’hui, il subsiste encore une partie importante des murailles et des remparts, comme les deux portes d’accès à la place forte. À l’intérieur de la vieille ville, les rues pavées forment un plan rectangulaire dans lequel se trouvent de beaux édifices avec balcons en fer forgé. Sur les hauteurs de la vieille ville, se trouve le château de Charles V, à proximité de la Plaza de Armas et de l’église Santa Maria de la Asunción.

Dans le centre historique de la ville, on a réhabilité l’ancienne poudrière qui datait du XVIIe siècle et à l’intérieur de laquelle se trouve actuellement un centre d’interprétation de la ville fortifiée.

[asa espagne]2061007570[/asa]

Quartiers de Fontarrabie

Fontarrabie (Hondarribia) a deux quartiers historiques qui forment la partie plus ancienne et monumentale de leur quartier urbain : La Vieille Partie ou le Vieux centre qui correspond au centre historique fortifié. C’est un ensemble de bâtiments d’un grand intérêt artistique et historique. Vivent ici plus de 1 500 personnes. Le quartier de la Marine ou du Port, qui était l’ancien quartier des pêcheurs situé hors de l’enceinte, présente une architecture à caractère populaire avec des maisons traditionnelles de pêcheurs de couleurs vives. Les autres quartiers de la ville sont :

  • Akartegi
  • Amute (quartier de l’aéroport) : plus de 630 habitants.
  • Arkolla
  • Arrantzale
  • Kosta : à proximité de la baie et de l’aéroport. Environ 350 habitants.
  • Mendelu
  • Gormutz, près du cap de Higuer
  • Jaizubia sur les flancs du Jaizkibel (quartier du golf) : environ 640 habitants.
  • Zimizarga : 150 habitants.
  • Alde Zaharra: la vieille ville fortifiée qui comprend 1 500 habitants. C’est un ensemble des bâtiments artistiques et historiques.
  • Portua : Le vieux quartier de pêche. Maisons traditionnelles de pêcheurs de couleurs vives.

[asa espagne]2012450776[/asa]

Gastronomie de Fontarrabie

La tradition veut que le 25 avril (jour de San Marcos) les marraines offrent à leurs filleuls une opila de San Marcos (biscuits).

Fêtes à Fontarrabie

  • Fête de la Vierge de Guadeloupe : aux environs du 8 septembre
  • Lors de la semaine Sainte, une procession du Vendredi saint a lieu dans les rues de la vieille ville. Cette procession est appelée procession du Silence, et c’est l’une des dernières processions de semaine Sainte qui ont été conservées dans la province de Guipuzcoa.
  • Le 25 juillet, lors de la fête Santiago ont lieu les festivités de la Kutxa, qui célèbrent la prise de possession des charges de la Confrérie de Mareantes de San Pedro (confrérie de pêcheurs de Fontarrabie), qui sont annuellement renouvelées le 29 juin. Une procession monte généralement depuis le siège de la confrérie dans le quartier de la Marine jusqu’à l’église paroissiale située dans le vieux centre. Un jeune préside généralement le défilé en portant sur sa tête la poitrine (en basque kutxa), où on gardait les actes de la confrérie.
  • Le 15 août ont lieu les festivités du quartier de Jaizubia pour la fête de l’Ascension.
  • Le 4 octobre ont lieu les festivités du quartier d’Amute (Saint François d’Assise).

Vidéo de Fontarrabie

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=SO21uWJPRJI]

Economie de Fontarrabie

L’économie de Fontarrabie (Hondarribia) est liée principalement au tourisme et à la pêche.

Fontarrabie (Hondarribia) continue à avoir un port de pêche actif, l’un des plus grands du Guipuzcoa avec celui de Guetaria, bien que le secteur soit soumis à une forte crise depuis des décennies, ce qui fait que son importance décroît peu à peu. Le poids de la pêche dans l’économie locale diminue aussi avec le temps. Les postes de travail liés directement à la mer avoisinent actuellement 5 % de l’emploi dans la commune, et on peut dire que la pêche a un poids semblable dans l’ensemble de l’économie locale.

Le port de pêche de Fontarrabie (Hondarribia) est géré par la Confrérie de Mareantes de San Pedro, confrérie de pêcheurs dont l’origine remonte à 1321. Les installations portuaires sont modernes et disposent d’une salle d’adjudications, de chambres frigorifiques, de balances de pesage, de plates-formes pour la charge de camions, d’une usine de glace, etc.

[asa espagne]206714717X[/asa]

Sports à Fontarrabie (Hondarribia)

Fontarrabie possède une équipe de trainières (sorte d’aviron de mer très populaire sur toute la côte Cantabrique), le Fontarrabie Arraun Elkartea avec sa trainière Ama Guadalupekoa. En 2005, Fontarrabie a gagné la prestigieuse Bandera de la Concha.

Elle possède également une équipe de basket féminine, Irun-Hondarribia, dans la Liga Feminina.

Histoire de Fontarrabie (Hondarribia)

  • En 1280, les troupes du roi de France Philippe III le Hardi, en guerre avec le roi de Castille, Alfonse X le Sage, essayent de prendre la ville sans succès.
  • En 1476, le roi de France Louis XI envahit le Guipuzcoa et assiège Fuenterrabía. Cette opération est menée avec l’appui du roi portugais Alfonse V, de sa femme et de sa nièce, Juana la Beltraneja, candidate au trône de Castille.
  • En 1521, le légitime roi de Navarre, avec l’aide de la France, essaye de récupérer son royaume annexé quelques années plus tôt par Fernand le Catholique. Il attaque Fuenterrabía comme une partie des opérations militaires.
  • En 1638, dans le cadre de la guerre de Trente Ans, Fontarrabie subit son siège le plus célèbre. La fin de ce siège est fêtée chaque année par ses habitants avec l’Alarde.
  • En 1719, pendant l’après-guerre de la guerre de Succession d’Espagne.
  • En 1794, elle est encerclée pendant la guerre de la Convention.
  • En 1836, la ville est attaquée pendant les guerres carlistes par un corps expéditionnaire britannique.

(Source, licence GFDL)

[asa espagne]B000A06X7O[/asa]