Las Palmas

LAS PALMAS DE GRAN CANARIA

Las Palmas de Gran Canaria est une municipalité et la capitale de la province de Las Palmas, dans les îles Canaries, (Espagne). Las Palmas de Gran Canaria se situe dans le nord-est de l’île de Gran Canaria et est la plus grande ville de l’archipel (Las Palmas de Gran Canaria s’étend sur près de 10 Km entre le ravin de Guiniguada au sud et la presqu’île d’Isleta au nord).

Las Palmas de Gran Canaria, également connue pour son célèbre carnaval qui se prolonge pendant des semaines au mois de février, est le centre administratif et économique de l’île. Elle se relaie tous les quatre ans avec Santa Cruz de Ténérife située sur l’île voisine pour gouverner l’archipel.

Que faut-il voir à Las Palmas de Gran Canaria ?

LAS PALMAS DE GRAN CANARIA

  • La cathédrale des îles Canaries commencée au début du XVIème siècle et terminée au XIXème siècle. Elle est le siège de l’évêché des îles Canaries.
  • La Casa Colón, l’ancien palais des premiers gouverneurs de l’île où séjourna Christophe Colomb et qui abrite aujourd’hui un musée qui retrace les expéditions vers le nouveau monde.
  • Le musée Canario dans lequel on peut voir d’importants vestiges de l’époque des Guanches.
  • La promenade Paseo de las Canteras qui longe une des plus belles plages urbaines au monde, la Playa de las Canteras.
  • Le musée d’art moderne Centro Atlántico de Arte Moderno.
  • Le fort, Castillo de la Luz, construit au XVIe siècle pour protéger Las Palmas de Gran Canaria des attaques des pirates et où sont présentées aujourd’hui des expositions temporaires.

Vidéo de Las Palmas de Gran Canaria

[youtube:http://fr.youtube.com/watch?v=_voq_iuuEzE]

Démographie de Las Palmas de Gran Canaria

Au XXe siècle Las Palmas de Gran Canaria connait une forte croissance démographique. Ainsi, elle ne comptait encore que 79 196 habitants lors du recensement de la population de 1928. Depuis ce chiffre a été multiplié par cinq. Beaucoup de gens sont arrivés dans les années 50 et 60 de la campagne de Gran Canaria ainsi que des îles voisinnes, en particulier de Fuerteventura et Lanzarote pour travailler dans les secteurs économiques et administratifs.

Et aujourd’hui encore le processus continue. Exemple: la forte augmentation de la population entre 2001 et 2005 (la population passant de 354 863 à 378 628 habitants).

Personnalités liées à Las Palmas de Gran Canaria

  • Javier Bardem, acteur espagnol
  • Benito Pérez Galdós, écrivain espagnol
  • Sven Giegold, politicien allemand
  • Mateo Gil, cinéaste espagnol
  • Alfredo Kraus, ténor espagnol
  • Juan José Armas Marcelo, écrivain espagnol
  • Juan Negrín, président républicain

Histoire de Las Palmas de Gran Canaria

La fondation de la ville de Las Palmas de Gran Canaria remonte au 24 juin 1478, lorsque le capitaine castillan Don Juan Rejón a commencé la conquête de l’île de la Grande Canarie. La ville, initialement baptisée El Real de Las Palmas, fut fondée à l’emplacement d’une importante palmeraie, ce qui lui donna son nom. La lutte pour l’île avec les aborigènes Guanches dura cinq ans et beaucoup de vies furent perdues des deux côtés jusqu’à ce que l’île de Gran Canaria fut enfin intégrée à la couronne espagnole en 1483.

Cathédrale Santa Ana (Las Palmas de Gran Canaria)

Las Palmas de Gran Canaria connut alors une croissance continue et devint le centre politique et administratif de l’île.

Durant ses premiers siècles d’existence, Las Palmas de Gran Canaria devint également un pôle économique important, basé essentiellement sur le commerce de la canne à sucre et les exportations agraires vers l’Europe et l’Amérique. Durant cette période faste, Las Palmas de Gran Canaria a subi de nombreuses attaques de pirates qui se prolongèrent jusqu’au XVIIIe siècle.

En octobre 1595, Las Palmas de Gran Canaria parvint a résister à une attaque des corsaires anglais Francis Drake et John Hawkins mais quatre ans plus tard les hollandais, sous les ordres de Van der Does, ont saccagé et incendié la cité.

Au XIXe siècle l’instauration de ports francs a provoqué une avancée économique vitale pour Las Palmas. Ce régime économique spécial était destiné à favoriser les relations commerciales de l’archipel et a permis d’augmenter sensiblement le nombre de navires faisant escale dans le port de la ville. À cette époque naquit aussi le tourisme et le premier hôtel de Gran Canaria, l’hôtel de Gran Canaria, l’hôtel Santa Catalina, vit le jour à Las Palmas en 1890.

En 1957 commença l’ère des vols charters lorsque le premier avion avec 54 passagers à bord atterrissait sur l’aéroport de Gando. Aujourd’hui l’activité touristique est devenue le principal moteur économique de l’île mais celui-ci est surtout localisé dans le sud plus ensoleillé.

(Source : Wikipedia, licence GFDL)