Visitez León et sa région, haut lieu de la gastronomie espagnole

Chaque année, l’Espagne désigne une ville-capitale pour représenter les délices et subtilités de sa gastronomie locale. En 2018, c’est la ville de León, dans la région de Castille et León qui a été élue !

Avant elle, Huelva (2017), Tolède (2016) ou encore Caceres (2015) pour ne citer qu’elles, eurent ce même honneur.

Que voir à Léon ? Quels monuments visiter ?

Cathédrale de Léon en Espagne
Cathédrale de Léon en Espagne

Capitale de la province du même nom et de la Castille et León, la ville de León est située au nord-ouest de l’Espagne et compte près de 127 000 habitants.

Parmi ses monuments, on peut noter :

  • la cathédrale de León, dotée de magnifiques vitraux,
  • la basilique de San Isidoro, avec ses peintures romanes,
  • l’hostal San Marcos de León et sa façade
Antiguo Convento de San Marcos. Hoy Parador Nacional  de León
  • De style néogothique, la casa de Botines est un exemple de l’art d’Antoni Gaudí dans cette ville.
Casa Botines
  • Le palais des Guzmanes comporte une imposante cour intérieure de style plateresco. La structure antique conserve une grande partie de sa muraille médiévale et quelques vestiges de la première muraille romaine.
  • Une visite incontournable est de passer par le Quartier Húmedo et la Plaza del grano (place aux grains).

Avec une université (Universidad de León) et un riche patrimoine architectural, León possède de nombreux atouts.

Mon guide Les plus beaux villages en Espagne
Téléchargez mon guide Les plus beaux villages en Espagne

Comment venir à Léon ?

A noter que vous pourrez relier facilement Madrid qui est à 330 km.

En avion

L’aéroport est situé à seulement 6 kilomètres de la ville.

En train

Le train à grande vitesse espagnol est accessible depuis/vers Léon. Pourquoi ne pas rejoindre Léon depuis Madrid ?

En bus ou car

La gare routière est située Avenida Ingeniero Saenz de Miera. Essayez la compagnie Alsa.

En voiture

Depuis Madrid, prenez l’A-6 jusqu’à Benavente où vous rejoindrez l’A-66 jusqu’à León. Comptez environ 3 heures pour faire la route Madrid – Léon.

Capitale gastronomique : quelles retombées pour León ?

La candidature a eu le soutien de personnalités issues de la cuisine, de la politique (notamment José Luis Rodríguez Zapatero et José María Aznar), de la musique… León a eu l’opportunité de se mettre en avant comme destination touristique grâce à la qualité de sa gastronomie.

Pour cela, 350 établissements ont proposé les nombreuses activités organisées pour découvrir la gastronomie de la région et une centaine d’événements l’ont célébrée également tout au long de l’année 2018. La mairie de Léon a vu aussi l’occasion de promouvoir la ville comme destination touristique en lien avec la gastronomie et de renforcer les professionnels du secteur.

Avec l’arrivée du train AVE (train à grande vitesse espagnol), la ville compte bien donner un élan supplémentaire à sa fréquentation touristique en développant un tourisme urbain et en promouvant l’image de la ville au niveau international. Vous l’aurez compris, voici une destination de voyage à découvrir avant « tout le monde » !

Les grands fêtes à León

Folklore et costumes à León

Les processions de la Semaine Sainte

Semana Santa Leon 2010

Parmi toutes les manifestations folkloriques de León se remarque la semaine sainte (Pâques), fête à renommée internationale, durant laquelle de nombreuses processions parcourent le centre de la ville.

Contrairement à beaucoup d’autres villes, les pasos (chars) sont portés à dos d’hommes (ou de femmes) à travers toute la ville, ce qui permet de faire danser les chars en rythme avec la musique (dar el paso : faire le pas). Certains porteurs marchent pieds nus malgré le froid. L’exercice est épuisant, les plus gros pasos pesant plus d’une tonne. Les papones (pénitents dans le jargon léonais) doivent s’arrêter régulièrement pour reprendre leur souffle.

L’une des plus jolies processions est la procession de la Rencontre, qui permet la rencontre de trois Pasos représentant saint Jean, la Vierge Marie et le Christ sur la plaza mayor (place de l’ancienne mairie). Une dizaine d’autres chars entourent les trois chars principaux.

2017-04-14_Leon-Semana_Santa

Pendant que le paso de la vierge danse, le paso de Saint Jean s’incline. Les papones se mettent brièvement à genoux avant de se relever. C’est un passage délicat : le paso de Saint Jean est le plus lourd de tous (1500 kg) et les porteurs ont commencé la procession 4 à 5 heures plus tôt.

Certains pasos sont de vrais œuvres d’art, vieilles parfois de plusieurs siècles. Elles sont la propriété des confréries de la ville, qui les entretiennent, les décorent et les portent.

Mon guide - 50 gîtes espagnols pour s'échapper de la ville (et/ou faire du télétravail depuis l'Espagne !)
Mon guide – 50 gîtes espagnols pour s’échapper de la ville (et/ou faire du télétravail depuis l’Espagne !)

La procession païenne

Associé à la semaine sainte, le jour du jeudi saint se produit la procession païenne de l’enterrement de Genarín, commémorant la mort d’un pauvre écrasé par le premier camion-benne à ordures de la ville de León.

Cette procession consiste en un croisement dans lequel les prières sont remplacées par l’ingestion d’orujo (un alcool élaboré à partir de la peau des raisins). La procession s’achève devant les murailles de León, en face du pont où est supposé s’être produit l’accident, avec le dépôt d’un fromage et d’une bouteille d’orujo.

Le Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle à Léon

Chemin de Compostelle (Photo : Jexweber.fotos)
Chemin de Compostelle (Photo : Jexweber.fotos)

León se trouve sur le Camino francés et les pélerins devaient honnorer « le bienheureux Isidore, évêque, confesseur et docteur. »
C’était aussi une ville étape, ils trouvaient au monastère de San Marcos le gîte et le couvert.

Brève histoire de León

León fut fondée en l’an 68 de l’ère chrétienne. Son nom vient du latin legio en relation avec la legio VII Gemina, légion romaine qui pris place dans la ville afin d’assurer le contrôle et la sécurité du transport de l’or extrait de la province, spécialement à Las Médulas.

León fut conquise par les musulmans en 712. Vers 846, un groupe de mozárabes (chrétiens alors sous domination musulmane) tenta de reconquérir la ville mais une attaque musulmane mit fin à cette initiative.

En 856, sous le règne d’Ordoño I, une tentative de reconquête eut lieu, avec succès cette fois, et, plus tard, le roi Ordoño II en fit la capitale du royaume asturléonien en 914.

Pillée par Almanzor vers 987, elle fut reconstruite et repeuplée par Alfonso V qui lui accorda la prérogative de 1017, ce qui permit la régulation de la vie économique de la ville et le fonctionnement de son commerce. De ce fait, des quartiers artisanaux et commerçants apparurent, dès le XIIIe siècle, et prirent part au gouvernement municipal.

Durant le bas Moyen Âge, León dut sa période de prospérité à l’élevage. Au XVIe siècle débuta son déclin démographique et économique qui perdurera jusqu’au XIXe siècle.

En juillet 1936 pendant la guerre civile espagnole, elle rallia le soulèvement nationaliste contre la république (source).

La région de Castille et León : VIDÉO pour la visiter !

CASTILLE ET LEON

La région de Castille et León est une communauté autonome d’Espagne située dans le nord-ouest du pays. Castille et León est entourée par la Galice, les Asturies, la Cantabrie, le Pays basque, La Rioja, l’Aragon, la Communauté autonome de Madrid, Castille-La Manche, l’Estrémadure et le Portugal. L’ancien nom de la région de est : Vieille-Castille ou Royaume de Léon (source).

Quelles provinces en Castille et León ?

La communauté autonome est divisée en 9 provinces :

  • province d’Ávila
  • province de Burgos
  • province de Léon
  • province de Palencia
  • province de Salamanque
  • province de Ségovie
  • province de Soria
  • province de Valladolid
  • province de Zamora

Campings à Léon et autour

  • CAMPING EL ANTOJANO
    Prao Palacio
    24286 BENAVIDES DE ORBIGO – LEON (Espagne)
  • CAMPING ALTO ESLA
    24911 BOCA DE HUERGANO – LEON (Espagne)
  • CAMPING EL SOTO
    Parque Municipal El Soto
    24850 BOÑAR – LEON (Espagne)
  • CAMPING BURBIA
    24437 BURBIA – LEON (Espagne)
  • CAMPING ORBIGO
    24270 CARRIZO DE LA RIBERA – LEON (Espagne)
  • CAMPING EL UROGALLO
    Ctra. Boñar a Pto.de Tarna
    24857 COFIÑAL – LEON (Espagne)
  • CAMPING DON SUERO DE QUIÑONES
    Terrenos de la Vega
    24286 HOSPITAL DE ORBIGO – LEON (Espagne)
  • CAMPING MEDIAVILLA
    Ctra.Lillo-Santullano
    24855 ISOBA – LEON (Espagne)
  • CAMPING BOSQUE DE GORDON
    Avda. Joaquin Blume, s/n
    24600 LA POLA DE GORDON – LEON (Espagne)
  • CAMPING LA COTA
    Ctra. La Vencilla a Valdelugueros, km.1
    24820 LA VECILLA – LEON (Espagne)
  • CAMPING SANTA CATALINA
    Santa Catalina
    24840 LA VECILLA DE CURUEÑO – LEON (Espagne)
  • CAMPING CIUDAD DE LEON
    Ctra.León-Valladolid, N-601. Golpejar
    24000 LEON – LEON (Espagne)
  • CAMPING LOS PERDIGONES
    Paraje Los Perdigones
    LILLO DEL BIERZO – LEON (Espagne)
  • CAMPING ESLA
    24210 MANSILLA DE LAS MULAS – LEON (Espagne)
  • CAMPING MIRANTES DE LUNA
    Ctra.C-623, Leon-Villablino, km.48
    24147 MIRANTES DE LUNA – LEON (Espagne)
  • CAMPING PEDRO PONCE
    Ctra. Leon, km.2
    24320 SAHAGUN – LEON (Espagne)
  • CAMPING EL CARBAYAL
    Crta. Astorga-Ponferrada, km 15
    24722 SANTA COLOMBA DE SOMOZA – LEON (Espagne)
  • CAMPING EL CARES
    Picos de Europa
    24915 SANTA MARINA DE VALDEON – LEON (Espagne)
  • CAMPING ASTUR LEONES
    Camino de Rioseco de Tapia
    24276 SANTIBANEZ DE ORDAS – LEON (Espagne)
  • CAMPING RIO LUNA
    Abelgas, s/n
    24145 SENA DE LUNA – LEON (Espagne)
  • CAMPING VALDEON
    Ctra.Pontón-Posada de Valdeón, km.13
    24914 SOTO DE VALDEON – LEON (Espagne)
  • CAMPING PICO VERDE
    Ctra.C-621 Mayorga-Astorga, km.27
    24200 VALENCIA DE DON JUAN – LEON (Espagne)
  • CAMPING RIVERA DEL CUA
    La Conchera, s/n
    24430 VEGA DE ESPINAREDA – LEON (Espagne)
  • CAMPING LAS HOCES
    la ranera s/n
    24836 VEGACERVERA – LEON (Espagne)
  • CAMPING LA MANGA
    Ctra.LE-421 Matalobos-Veguilla, km.5
    24350 VEGUELLINA DE ORBIGO – LEON (Espagne)
  • CAMPING EL BREJEO
    C. Saavedra, s/n
    24516 VILELA – LEON (Espagne)
  • CAMPING COVADONGA
    Ctra.Mayorga-Astorga, km.30
    24234 VILLAMAÑAN – LEON (Espagne)
  • CAMPING VENTOSILLA
    Ctra.N-630, km.100
    24680 VILLAMANIN – LEON (Espagne)
  • CAMPING EL BIERZO
    Autovía A-6, Km. 399
    24550 VILLAMARTIN DE LA ABADIA – LEON (Espagne)
  • CAMPING RIO TUERTO
    Ctra.Astorga-Lavandedas, km.11
    24711 VILLAMEJIL – LEON (Espagne)
  • CAMPING CAMINO DE SANTIAGO
    Ctra. N-120, km 324
    24392 VILLANDANGOS DEL PARAMO – LEON (Espagne)
Mon guide - 50 gîtes espagnols pour s'échapper de la ville (et/ou faire du télétravail depuis l'Espagne !)
Mon guide – 50 gîtes espagnols pour s’échapper de la ville (et/ou faire du télétravail depuis l’Espagne !)

Campings à Palencia et autour

  • CAMPING MONTE ROYAL
    Avda. Virgen del Llano, s/n
    34810 AGUILAR DE CAMPOO – PALENCIA (Espagne)
  • CAMPING EL EDEN
    Ctra.Logroño-Vigo, km.200
    34120 CARRION DE LOS CONDES – PALENCIA (Espagne)
  • CAMPING FUENTES CARRIONAS
    La Bárcena, S/n
    34840 CERVERA DE PISUERGA – PALENCIA (Espagne)
  • CAMPING FUENTE LOS CAÑOS
    Paraje Los Caños – N-611, km 80
    34400 HERRERA DE PISUERGA – PALENCIA (Espagne)
  • CAMPING EL SOTO
    Avda. del Instituto
    34100 SALDAÑA – PALENCIA (Espagne)

Bierzo

Bierzo (El Bierzo/O Bierzo) est une comarque (région historique) de l’ouest de la province de León. D’environ 3000 km², elle se situe dans une région montagneuse entre la Cordillère Cantabrique, les Monts de Léon et les Monts Aquiliens, avec plusieurs sommets de 2 000 m.

Sa capitale est Ponferrada. Les langues parlées sont l’espagnol et le galicien.

Monuments de Bierzo

  • Eglise Saint-Jacques de Peñalba du X°siècle, exemple typique de l’architecture mozarabe, ou suivant la nouvelle nomenclature : art de repeuplement.
  • Ponferrada, Le château des Templiers, l’église Nuestra Señora de la Encina et l’église Santo Tomas de las Ollas de style d’art de repeuplement.
  • Villafranca del Bierzo, l’église Saint Jacques et la collégiale Santa Maria de style clunisien.

Histoire de Bierzo

Appartenant dans l’antiquité au territoire des Asturies (peuple celtibère), Bierzo fut envahie par les Romains suite à une campagne d’Octave Auguste entre 29 et 19 Av. J.C.

Les Romains y développèrent plusieurs exploitations aurifères dont on voit encore des traces impressionnantes à Las Medulas.

Enfin, Bierzo est traversée par el Camino francés du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle (Source).

Mon guide Les plus beaux villages en Espagne
Téléchargez mon guide Les plus beaux villages en Espagne

Ponferrada

PONFERRADA

Ponferrada est ville à taille moyenne située au nord-ouest de l’Espagne, capitale de la comarca (canton) du Bierzo, province de Léon, dans la Communauté autonome Castille et León, à 80 km environ à l’ouest de León. Ponferrada est une ville étape du chemin de Compostelle, sur « el Camino francés ».

Les monuments de Ponferrada

  • L’église Santo Tomas de las Ollas. Située entre les deux rivières, nommée aussi « de las Entrambasaguas » d’entre deux eaux, elle possède une abside mozarabe
  • Le château des Templiers, el Castillo de los Templarios
  • La basilique de Nuestra Señora de la Encina du XVIe siècle
  • La tour de l’Horloge du XVIe siècle
  • L’église baroque San Andres du XVIIe siècle
  • L’Hostal de la Reina, l’hôpital pour les pélerins, fondé par les Rois catholiques.
  • Le couvent des conceptionnistes de 1542
  • L’Hôtel de ville
Mon guide Les plus beaux villages en Espagne
Téléchargez mon guide Les plus beaux villages en Espagne

Brève histoire de Ponferrada

Ponferrada est bâtie au confluent des rios Sil et Boeza. La Boeza est un affluent du Sil. Sur la langue de terre formée par leur confluence, il y eut sans doute un habitat préhistorique.

Ponferrada, endroit stratégique proche de leur centre d’exploitation aurifère de Las Medulas, les romains avaient installé un fort. Théodoric II (453-466) s’empara en 456 de la position et, quelques siècles plus tard, les musulmans l’occupèrent.

Les pélerins passaient en barque la Boeza avant que le pont Mascaron ne fût construit. Une profonde forêt de chênes verts et la difficulté d’un gué au fond d’un ravin, pour le Sil, faisaient que bien des pélerins cherchaient ailleurs un passage plus aisé.

PONFERRADA : Château des Templiers

En 1082, l’évêque d’Astorga Osmundo fit jeter, sur le Sil, le Pons ferratus, que signale Aimery Picaud dans son Guide du Pèlerin. Dans cette région de mines, on avait largement employé le fer pour cet ouvrage. À une époque où tous les ponts étaient de pierre ou de bois, cette richesse soulevait l’admiration. Le développement de Ponferrada fut tel qu’un « burgo del puente Boeza », existant au XIIe siècle près du pont Mascaron, concurrencé, disparut.

Ponferrada se développa sous l’impulsion de Ferdinand II de León (1137-roi 1157-1188.) En 1178, ce souverain invita l’Ordre du Temple à s’y installer afin de contrôler cet axe de passage que constitue le Bierzo et d’assurer la sécurité des pèlerins. Entre 1218 et 1282, les Templiers édifièrent, sur la rive gauche du Sil, la forteresse, qui s’étend sur plus de huit mille mètres carrés, et l’occupèrent jusqu’à la dissolution de leur ordre en 1312.

Dotée d’un fuero (charte) au XIIe siècle, Ponferrada eut quatre hôpitaux, San Làzaro et San Pedro, puis San Juan du XIIIe siècle, et en 1498, Isabelle la Catholique dota Ponferrada d’un hôpital de pèlerins, cet hôpital, appelé de la Reine, est situé rue de… l’Hôpital.

A la suppression de l’Ordre du Temple la ville devint possession des familles d’Osorio ou du comte le Lemos, jusqu’à ce que les Rois Catholiques l’aient réclamée, à la suite d’un conflit entre le Comte de Lemos et son fils, au XIVe siècle, après diverses batailles dans le château et la prise et la récupération successive de la place par chacun de d’eux.

Les Rois Catholiques ont décidé finalement que le château et Ponferrada étaient de leur propriété, acte qui a mis fin aux révoltes (source).

Astorga

ASTORGA, palais épiscopalAstorga est une petite ville espagnole, chef lieu de la comarque Maragatería, située dans la province de León, communauté autonome de Castille et Leon. Elle fut prise par les Français en 1810, et reprise en 1812.

Ville plus que bi-millénaire située sur l’itinéraire de la « route de l’argent » (Via de la Plata) du chemin de Saint Jacques (Camino de Santiago) et de la route de l’argent (ruta de la plata) dans le nord ouest de l’Espagne, sur le plateau (meseta) à une altitude de 850 m. Entourée d’une puissante muraille, elle est située sur un promontoire. Riche en vestiges archéologiques romains.

Que voir à Astorga ?

Imposante cathédrale dont une tour a été reconstruite après s’être effondrée lors du tremblement de terre de Lisbonne.
Sur le sommet de la cathédrale figure une statue appelée par les habitants « pedro mato ». On peut apercevoir à la jumelle qu’il lui manque un doigt. Cela donne lieu à deux interprétations communément répandues dans la population. Un soldat napoléonien l’aurait prise pour un insurgé et lui aurait tiré une balle (1re int.). Le doigt serait tombé et aurait tué un ou deux soldats français (tout un symbole) (2e int.).

Dans la ville

  • Le palais épiscopal dessiné par Antonio Gaudi (ami de l’évêque de l’époque). Oeuvre ressemblant à un chateau style renaissance, à vior absolument. D’autant plus qu’il abrite le « museo de los caminos », un musée dédié au chemin de Saint Jacques.
  • Musée du Chocolat. La ville a connu une forte activité autour de l’industrie du chocolat au point d’en faire un musée.
  • Maison natale de l’écrivain espagnol Leopoldo Panero.

Aux alentours d’Astorga

  • Différents ponts romains (de taille modeste).
  • Ville principale de la région de la « maragateria » qui s’étend vers les contreforts du Teleno (chaine de montagnes la séparant du Portugal). spécialité la « mantecada », unique en Espagne, sorte de petit biscuit.
  • Ville de Castrillo de los Polvazares », à proximité. Entièrement restaurée et conservée à l’était médiéval (sans antennes ni voiture), cette ville est très visitée car souvent utilisée pour tourner des films du moyen âge.
  • « Las medulas », anciennes mines d’or. Les restes sont de magnifiques aiguilles orangées dans une magnifique vallée ; (point de vue magnifique, à voir absolument) (Source).

Quelles fêtes à Astorga ?

Fêtes au mois d’août, avec bataille entre les Astures et les Romains.

Que manger à Astorga ?

  • Cocido maragato
  • Mantecadas de Astorga
  • Chocolats d’Astorga

Espagne Facile : qui, quoi ?

Linda, passionnée de l'Espagne, je partage avec vous mes découvertes, lieux à visiter, recettes de cuisine, fêtes, conseils, bons plans, etc. J'écris sur l'Espagne depuis 2002 pour promouvoir la culture espagnole.

Je vous invite aussi à découvrir un autre visage de l’Espagne, loin de la foule et du tourisme de masse : l’Espagne authentique : villages espagnols, traditions, patrimoine oublié, Urbex, randonnées, etc. Pour un tourisme plus vert, un tourisme rural, plus responsable, éthique et plus enrichissant.