Visitez León, capitale espagnole de la gastronomie 2018

Chaque année, l’Espagne désigne une ville-capitale pour représenter les délices et subtilités de sa gastronomie locale. En 2018, c’est la ville de León, dans la région de Castille et León qui a été élue !

Avant elle, Huelva (2017), Tolède (2016) ou encore Caceres (2015) pour ne citer qu’elles, eurent ce même honneur.

Que voir à Léon ? Quels monuments visiter ?

Cathédrale de Léon en Espagne
Cathédrale de Léon en Espagne

Capitale de la province du même nom et de la Castille et León, la ville de León est située au nord-ouest de l’Espagne et compte près de 127 000 habitants.

Parmi ses monuments, on peut noter :

  • la cathédrale de León, dotée de magnifiques vitraux,
  • la basilique de San Isidoro, avec ses peintures romanes,
    San Isidoro
  • l’hostal San Marcos de León et sa façade

Antiguo Convento de San Marcos. Hoy Parador Nacional  de León

  • De style néogothique, la casa de Botines est un exemple de l’art d’Antoni Gaudí dans cette ville.

Casa Botines
20160809_12_León_Casa Botines

  • Le palais des Guzmanes comporte une imposante cour intérieure de style plateresco. La structure antique conserve une grande partie de sa muraille médiévale et quelques vestiges de la première muraille romaine.
  • Une visite incontournable est de passer par le Quartier Húmedo et la Plaza del grano (place aux grains).
  • Avec une université (Universidad de León) et un riche patrimoine architectural, León possède de nombreux atouts.

    Comment venir à Léon ?

    A noter que vous pourrez relier facilement Madrid qui est à 330 km.

    En avion

    L’aéroport est situé à seulement 6 kilomètres de la ville. Avec la compagnie aérienne Iberia, vous aurez des vols depuis Paris par exemple.

    En train

    Le train à grande vitesse espagnol est accessible depuis/vers Léon. Pourquoi pas rejoindre Léon depuis Madrid ?

    En bus ou car

    La gare routière est située Avenida Ingeniero Saenz de Miera. Essayez la compagnie Alsa. Pour le moment, Flixbus ne propose pas de trajet jusqu’à Léon.

    En voiture

    Depuis Madrid, prenez l’A-6 jusqu’à Benavente où vous rejoindrez l’A-66 jusqu’à León. Comptez environ 3h pour faire la route Madrid – Léon.

    Je loue une voiture

    Quelles retombées pour León ?

    La candidature a eu le soutien de personnalités issues de la cuisine, de la politique (notamment José Luis Rodríguez Zapatero et José María Aznar), de la musique… León a maintenant l’opportunité de se mettre en avant comme destination touristique grâce à la qualité de sa gastronomie.

    Pour cela, 350 établissements proposeront les nombreuses activités organisées pour découvrir la gastronomie de la région et une centaine d’événements la célèbreront également tout au long de l’année 2018. La mairie de Léon voit aussi l’occasion de promouvoir la ville comme destination touristique en lien avec la gastronomie et de renforcer les professionnels du secteur.

    Je réserve mon hébergement

    Avec l’arrivée du train AVE (train à grande vitesse espagnol), la ville compte bien donner un élan supplémentaire à sa fréquentation touristique en développant un tourisme urbain et en promouvant l’image de la ville au niveau international. Vous l’aurez compris, voici une destination de voyage à découvrir avant « tout le monde » !

    JJe prévois mes dates de séjour

    Les grands fêtes à León

    Folklore et costumes à León

    Les processions de la Semaine Sainte

    Semana Santa Leon 2010

    Parmi toutes les manifestations folkloriques de León se remarque la semaine sainte, fête à renommée internationale, durant laquelle de nombreuses processions parcourent le centre de la ville.

    Contrairement à beaucoup d’autres villes, les pasos (chars) sont portés à dos d’hommes (ou de femmes) à travers toute la ville, ce qui permet de faire danser les chars en rythme avec la musique (dar el paso : faire le pas). Certains porteurs marchent pieds nus malgré le froid. L’exercice est épuisant, les plus gros pasos pesant plus d’une tonne. Les papones (pénitents dans le jargon léonais) doivent s’arrêter régulièrement pour reprendre leur souffle.

    L’une des plus jolies processions est la procession de la Rencontre, qui permet la rencontre de trois Pasos représentant saint Jean, la Vierge Marie et le Christ sur la plaza mayor (place de l’ancienne mairie). Une dizaine d’autres chars entourent les trois chars principaux.

    2017-04-14_Leon-Semana_Santa

    Pendant que le paso de la vierge danse, le paso de Saint Jean s’incline. Les papones se mettent brièvement à genoux avant de se relever. C’est un passage délicat : le paso de Saint Jean est le plus lourd de tous (1500 kg) et les porteurs ont commencé la procession 4 à 5 heures plus tôt.

    Certains pasos sont de vrais œuvres d’art, vieilles parfois de plusieurs siècles. Elles sont la propriété des confréries de la ville, qui les entretiennent, les décorent et les portent.

    La procession païenne

    Associé à la semaine sainte, le jour du jeudi saint se produit la procession païenne de l’enterrement de Genarín, commémorant la mort d’un pauvre écrasé par le premier camion-benne à ordures de la ville de León.

    Cette procession consiste en un croisement dans lequel les prières sont remplacées par l’ingestion d’orujo (un alcool élaboré à partir de la peau des raisins). La procession s’achève devant les murailles de León, en face du pont où est supposé s’être produit l’accident, avec le dépôt d’un fromage et d’une bouteille d’orujo.

    Le Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle à Léon

    Chemin de Compostelle (Photo : Jexweber.fotos)
    Chemin de Compostelle (Photo : Jexweber.fotos)

    León se trouve sur le Camino francés et les pélerins devaient honnorer « le bienheureux Isidore, évêque, confesseur et docteur. »
    C’était aussi une ville étape, ils trouvaient au monastère de San Marcos le gîte et le couvert.

    Brève histoire de León

    León fut fondée en l’an 68 de l’ère chrétienne. Son nom vient du latin legio en relation avec la legio VII Gemina, légion romaine qui pris place dans la ville afin d’assurer le contrôle et la sécurité du transport de l’or extrait de la province, spécialement à Las Médulas.

    León fut conquise par les musulmans en 712. Vers 846, un groupe de mozárabes (chrétiens alors sous domination musulmane) tenta de reconquérir la ville mais une attaque musulmane mit fin à cette initiative.

    En 856, sous le règne d’Ordoño I, une tentative de reconquête eut lieu, avec succès cette fois, et, plus tard, le roi Ordoño II en fit la capitale du royaume asturléonien en 914.

    Pillée par Almanzor vers 987, elle fut reconstruite et repeuplée par Alfonso V qui lui accorda la prérogative de 1017, ce qui permit la régulation de la vie économique de la ville et le fonctionnement de son commerce. De ce fait, des quartiers artisanaux et commerçants apparurent, dès le XIIIe siècle, et prirent part au gouvernement municipal.

    Durant le bas Moyen Âge, León dut sa période de prospérité à l’élevage. Au XVIe siècle débuta son déclin démographique et économique qui perdurera jusqu’au XIXe siècle.

    En juillet 1936 pendant la guerre civile espagnole, elle rallia le soulèvement nationaliste contre la république (Source).