Leonor de Bourbon (Leonor d’Espagne)

LEONOR DE BOURBON

Leonor de Bourbon (de son nom espagnol Leonor de Borbón Ortiz), est la petite-fille de Juan Carlos Ier et la première des Infantes d’Espagne née du mariage de Letizia Ortiz et de l’héritier de la couronne d’Espagne, le prince des Asturies Philippe de Bourbon.

Leonor de Bourbon, le premier enfant du prince et de la princesse des Asturies, conformément à l’article 1er du décret de 1987, porte le titre d’Infante d’Espagne avec le prédicat d’Altesse Royale.

L’infante Leonor est à la deuxième place dans l’ordre de succession au trône espagnol, juste après son père, le prince des Asturies, mais avant sa sœur cadette, l’infante Sofía née en 2007 et sa tante, l’infante Elena, duchesse de Lugo, qui occupe maintenant la quatrième place.

L’infante est née le lundi 31 octobre 2005 à Madrid. Elle a été baptisée le samedi 14 janvier 2006 avec l’eau du Jourdain puisée par les frères franciscains de Jérusalem, au cours d’une cérémonie religieuse à laquelle ont assisté les représentants des plus hautes institutions de l’Etat espagnol. Ses parrains sont le Roi Juan Carlos et la reine Sofía.

Déjà, la venue au monde de Leonor de Bourbon pose la question d’une éventuelle modification des règles de successions dynastiques, auxquelles la Suède et la Belgique ont déjà répondu en privilégiant l’enfant premier né, quel que soit son sexe. Selon la constitution espagnole, Leonor d’Espagne ne pourrait régner que si elle ne devait jamais avoir de frère ou si cette même constitution était modifiée avant la naissance de celui-ci, comme le promet le président du gouvernement, José Luis Rodríguez Zapatero.

Toutefois, une telle modification paraît peu probable pour l’instant car elle est difficile à mettre en place (et non pas parce qu’elle obligerait le prince des Asturies à céder le trône à sa propre sœur aînée comme beaucoup de gens le pensent).

[asa espagne]2228898791[/asa]

L’infante porte le nom de Leonor, qui est un prénom traditionnel des familles royales de Castille et d’Aragon. Ce prénom fut apporté dans la famille royale de Castille par Aliénor d’Angleterre (1161-1214), fille d’Aliénor d’Aquitaine et reine de Castille par son mariage avec Alphonse VIII de Castille. Cinq reines d’Aragon portèrent le nom d’Aliénor, ainsi que trois reines de Castille, deux reines de Navarre et quatre reines de Portugal. Le prénom passa ensuite aux Habsbourg, puis aux Bourbon.

Il est donc intéressant de noter que, dans le cadre de la discussion sur les règles de succession, Leonor de Bourbon a été dotée d’un prénom dynaste, cependant moins chargé symboliquement qu’Isabel (en référence à la reine Isabel II, seule femme à avoir hérité du trône d’Espagne), qui aurait constitué une vraie revendication au trône.

Source, licence GFDL.