C’est le roman du Pays Basque dont toute l’Espagne parle 📚

Envie de lire un livre espagnol ? Quel livre espagnol lire en ce moment ? Régulièrement, je vous propose de découvrir un roman de littérature espagnole, essai d’un écrivain espagnol ou autre ouvrage sur l’Espagne.

Cette semaine : le Pays Basque et l’ETA, organisation séparatiste basque. Les années durant lesquelles l’organisation basque ETA frappait furent très marquantes pour l’ensemble du peuple espagnol. A l’heure où l’ETA a déposé les armes, ce livre revient sur le quotidien et les émotions ressenties par une famille divisée par les prises d’opinion politiques en son sein…

* Partenaire Espagne *
Booking.com

« Patria »

En savoir plus sur ce livre...
En savoir plus sur ce livre…

Extrait

Lâchée à l’entrée du cimetière par le bus de la ligne 9, Bittori remonte la travée centrale, haletant sous un épais manteau noir, bien trop chaud pour la saison.

Afficher des couleurs serait manquer de respect envers les morts. Parvenue devant la pierre tombale, la voilà prête à annoncer au Txato, son mari défunt, les deux grandes nouvelles du jour : les nationalistes de l’ETA ont décidé de ne plus tuer, et elle de rentrer au village, près de San Sebastián, où a vécu sa famille et où son époux a été assassiné pour avoir tardé à acquitter l’impôt révolutionnaire. Ce même village où habite toujours Miren, l’âme soeur d’autrefois, de l’époque où le fils aîné de celle-ci, activiste incarcéré, n’avait pas encore de sang sur les mains – y compris, peut-être, le sang du Txato.

Or, le retour de la vieille femme va ébranler l’équilibre de la bourgade, mise en coupe réglée par l’organisation terroriste.

Des années de plomb du post-franquisme jusqu’à la fin de la lutte armée, Patria s’attache au quotidien de deux familles séparées par le conflit fratricide, pour examiner une criminalité à hauteur d’homme, tendre un implacable miroir à ceux qui la pratiquent et à ceux qui la subissent. L’ETA vient de déposer les armes mais pour tous une nouvelle guerre commence : celle du pardon et de l’oubli.