Marbella, la belle espagnole

Marbella est une station balnéaire espagnole située sur la côte méditerranéenne de l’Andalousie, à 57 kilomètres ouest de la ville de Malaga.

Que voir à Marbella ?

  • Musée municipal d’archéologie
  • Hôpital Bazán et son Musée Espagnol Contemporain de Grabado
  • Hôpital Réal de la Miséricorde
  • Eglise du Saint Christ (Santo Cristo de la Vera Cruz)
  • Fort de San Luís
  • Promenade de la Alameda
  • Avenue du front de Mer
  • Jardin des plantes
  • Ermitage du Calvaire
  • Musée du Bonsaï
  • Musée Ralli
  • Villa Romaine de Río Verde
  • Thermes Romaines de Guadalmina
  • Basilique de Vega del Mar
  • Plage de la Bajadilla
  • Plage del Fuerte
  • Plage de la Fontanilla
  • Port Banús

Quel musée voir à Marbella ? Le musée du bonsaï

MUSEO BONSAI en Marbella

Durant sa période de gouvernance (1982-1996), l’ancien président Felipe González popularisa en Espagne la culture des bonsaïs, bien que l’origine de ces arbres miniatures remonte à deux mille ans environ. Comme d’autres arts millénaires, l’art du bonsaï provient de la Chine, un pays où ces arbres minuscules symbolisaient l’éternité, le pont entre le divin et l’humain, entre le ciel et la terre.

Parmi toutes ces réclames ludiques et culturelles, un musée du bonsaï ne pouvait manquer à Marbella. Et pas un musée quelconque, mais l’un des plus réputés d’Europe, recèlant une collection d’oliviers sauvages qui compte probablement parmi les plus importantes au monde.

Museo del Bonsai - Marbella
Bonsai Museum, Marbella

Cette exposition impressionne d’emblée le visiteur et l’invite à réfléchir sur les différents aspects de la nature, par le biais d’intéressantes espèces comme le micocoulier, un arbre originaire de la Chine à feuilles caduques d’une couleur verte intense, ou un olivier sauvage de 300 ans.

Le musée du bonsaï de Marbella compte en outre des espèces miniatures autochtones originaires du riche environnement naturel entourant la localité. Certaines de ces espèces, comme les « pinsapos » (sorte de sapin autochtone), en voie de disparition, représentent de véritables œuvres d’art dignes d’admiration.

Adresse : Parc Arroyo de la Represa – Avenida del Dr. Maíz Viñal – Marbella

Comment arriver à Marbella ?

  • Par la route : route N-340, autoroute méditerranéenne (A-7) et route à quatre voies de la Costa del Sol (AP-7). On peut aussi accéder par la route touristique A-397 de Ronda, où l’on peut admirer le paysage et les villages typiques andalous.
  • Par avion : l’aéroport le plus proche est l’aéroport international Pablo Ruíz Picasso (Malaga), situé à 45 km.
  • Par train : la station la plus proche est celle de Fuengirola, à 27 km.

Il est très facile d’accéder à Marbella par bus, celui-ci reliant les villes de Malaga et Algeciras. Il existe aussi une ligne de bus qui dessert l’aéroport de Malaga.

L’agglomération de Marbella

La municipalité de Marbella est composée de plusieurs agglomérations dont les principales sont Marbella et San Pedro Alcántara. Le reste de la population se trouve dispersé en plusieurs autres urbanisations comme Nueva Andalucía et Las Chapas.

Autour de Marbella

Marbella est délimitée au nord par les municipalités de Istán et Ojén, au nord-ouest avec Benahavís, à l’ouest avec Estepona et à l’est avec Mijas.

Le territoire communal de Marbella est composé de deux groupes de populations : Marbella et San Pedro de Alcántara. Le reste de la population se trouve dans d’autres zones urbaines, entre autres Nueva Andalucía et Las Chapas (Source).