Qu’est-ce que le médiateur de la banque ?

Qu'est-ce que le médiateur de la banque ?

Le médiateur de la banque est une solution gratuite pour régler un différend avec votre banque.

Quand doit-il être consulté ?

Si vous avez essayé de contacter le conseiller client de votre banque, le service relation clientèle de votre banque ou du siège social et que vous n’êtes toujours pas satisfait de la réponse apportée à votre demande, vous pouvez prendre contact avec le médiateur de banque.

Ce service de médiation gratuit est obligatoire pour les banques à destination de comptes clients dits « particuliers » (à savoir : monsieur ou madame tout le monde).

Les fonctions d’un médiateur de banque

Le médiateur de banque propose de vous aider à trouver une solution avec votre banque, de manière impartiale.

Ses aires de compétences sont, cependant, restreintes aux problèmes « relatifs aux services fournis et à l’exécution des contrats ».

En d’autres termes, le médiateur pourra vous aider s’agissant des moyens de paiement (dont votre carte bancaire), des contrats, des comptes… Les autres litiges ne sont pas du ressort du médiateur de la banque.

A noter également que si vous entamez une procédure judiciaire, il ne vous sera plus possible de faire appel au médiateur de banque.

Contacter le médiateur de banque

Les coordonnées du médiateur de votre banque sont généralement disponibles sur le site Internet de cette dernière ainsi que sur votre relevé de compte ou votre convention de compte.

La Banque de France met régulièrement à disposition des particuliers les adresses des médiateurs des banques (La Banque Postale, Banque Populaire, LCL…) sur ce site ou par ici (source : lesclefsdelabanque).

Dans quels délais ?

Le médiateur vous fournira une réponse dans un délai de 2 mois environ.

Proposition du médiateur de banque

Après l’examen de votre demande, le médiateur de banque propose une ou des solutions. Cependant, ni vous ni votre banque êtes dans l’obligation de suivre ses propositions.

Toujours pas d’accord ?

Si malgré cette procédure, vous n’êtes toujours pas d’accord avec votre banque, votre dernier recours est de faire appel à la justice, avec des frais et délais plus grands.