Le Pays Basque espagnol : ce que vous devez savoir avant de partir

Le Pays Basque espagnol, appelé aussi Euskadi, est situé au nord de l’Espagne et est l’une des 17 communautés autonomes de l’Espagne (équivalent à « une région »). Elle forme, avec la communauté forale de Navarre, la partie du Pays Basque inclut dans l’Etat espagnol.

Localiser le Pays Basque espagnol

PAYS BASQUE ESPAGNOL

Entouré par la mer Cantabrique (golfe de Gascogne, pour les basques Bizkaiko golkoa ou le « golfe de Bizcaye »), la France, Castille et Léon, Navarre, La Rioja et Cantabrie, le Pays Basque espagnol couvre une superficie de 7234 km².

Aéroports au Pays Basque espagnol et ports

Marina en Hondarribbia, Pais Vasco, España

Trois aéroports desservent cette région :

Il compte aussi 2 importants ports dont celui de Bilbao (Puerto Autónomo de Bilbao).

Culture et langues au Pays Basque espagnol

Deux langues bénéficient du statut de langue officielle : l’espagnol (castillan) et le basque. Les élèves peuvent étudier dans des écoles en langue espagnole ou basque ou dans des écoles utilisant les deux langues.

Inauguré en 1997, le musée Guggenheim de Bilbao a constitué le fer de lance d’un vaste plan de développement urbain qui a réussi à faire de la ville un pôle économique et touristique de premier plan.

Bilbao, musée Guggenheim (Photo : chriseckel)
Bilbao, musée Guggenheim (Photo : chriseckel)

Le Festival du film de Saint-Sebastien est un événement se déroulant en septembre, le meilleur acteur recevant la « Coquille d’Or ».

Quelques médias

  • Télévision : ETB
  • Radio : Radio Euskadi, Euskadi Irratia
  • Quotidiens : El Diario Vasco, El Mundo del País Vasco, Deia, Gara, Berria
PAIS VASCO

L’Espagne, vraiment – Qu’est-ce que le kalimotxo et d’où vient-il ?

Recipe for a fun + cool Friday night (as well as a drink called a kalimotxo): equal parts cola and chilled, cheap, dry red wine. Cheers! 🍷🍷🍷

Le kalimotxo ou « calimocho » est une boisson ayant son origine au Pays basque espagnol.

A base de vin rouge et de Coca-Cola, la boisson existait déjà en Espagne dès le début du XXe siècle mais était peu répandue car presque aucun établissement servait du Coca-Cola.

Les choses changent en 1953 lorsque la première usine de Coca-Cola entre en activité en Espagne. La boisson devient populaire sous des noms différents : « Rioja Libre », « Mochete », « Tincola » ou « Cubata del obrero »…

Lors de la fête du vieux port d’Algorta, le groupe qui organisait les festivités reçut un lot de 2 000 litres de vin qui, pour des raisons inconnues, s’est avéré impropre à la consommation.

Après avoir essayé plusieurs mélanges avec une boisson au cola, le groupe a trouvé la bonne quantité pour couvrir le mauvais goût du vin et ils sont arrivés à la règle qu’il fallait ajouter la même quantité de cola que de vin. De cette façon, ils devaient être en mesure de vendre 4 000 litres de cette boisson à leurs clients afin de se débarrasser de tout le stock de vin. Il a été décidé de donner un nom à cette “nouvelle” boisson afin d’attirer les consommateurs : le « kalimotxo ». C’est donc en1972 qu’est créé ce nom sous lequel la boisson est connue aujourd’hui.

« kalimotxo » viendrait de la combinaison entre les surnoms de deux des organisateurs basques, « Kalimero » et « Motxo », ce terme basque signifiant « laid ». Depuis sa création, le terme « kalimotxo » a fait des adeptes dans tout le Pays basque et en Navarre jusqu’à ce qu’au début des années 80 sa notoriété et son expansion dépassent les frontières espagnoles.

La Real Academia Española de la Lengua (l’équivalent de l’Académie française) a même ajouté le « calimocho » à la liste des termes officiellement reconnus en espagnol.

Visiter Zarautz

Zarautz est une ville et une commune dans la province du Guipúzcoa.

C’est une ville touristique située dans le centre de la côte de la province. Le palais de Narros, situé face à la grande plage longue de 2,8 km, fut un lieu de vacances de la reine Isabelle II.

La plage de Zarautz est la plus étendue du Pays Basque espagnol et une des plus longues de la mer cantabrique. La zone proche à la promenade maritime souligne la présence de petits palais et de logements construits par la haute bourgeoisie pendant le XIXe siècle.

Le surf est un sport très pratiqué à cause de l’ouverture de la plage sur la haute mer. Zarautz accueille un championnat très connu et important, qui est inscrit dans le Circuit Mondial.

Les montagnes autour de Zarautz

À seulement cinq minutes, on peux accéder à la montagne et réaliser des itinéraires très attractifs. À Talaimendi on peut faire des promenades à cheval. Les villes sur la côte (Fontarrabie, Saint-Sébastien, Orio, Getaria, Zumaia, Deba), le sanctuaire de Loyola et aux noyaux ruraux comme Aia, Aizarna, Regil… méritent une visite.

La gastronomie à Zarautz

La cuisine basque a atteint une célébrité et un prestige mondialement reconnue. Elle se base sur des produits saisoniers. En plus Zarautz et sa voisine Getaria disposent de nombreux restaurants et ils offrent surtout des plats de poisson tels le colin à la sauce verte, les petits calamars (Pelaio) les les sardines rôties, la daurade ou chinchard au gris, la mourue au pil-pil…

Faire un peu de sport à Zarautz ?

Zarautz convient à la promenade à pied, à cheval, ou à vélo. La saison idéale pour pratiquer des activités sportives est l’été où des activités sont organisées notamment à destinations des jeunes. Également il y a de nombreux frontons sur lesquels des parties de boule sont disputées. D’autres loisirs connus sont la pêche, le tennis ou le surf.

Accès à Zarautz

Pour arriver à Zarautz, l’autoroute A8 Bilbao – Behobia relie la ville à Saint-Sébastien à la France. Zarautz est près d’Orio, Getaria, Zumaia, Deba, Mutriku et aussi près des aéroports de Saint Sébastien, Bilbao et Biarritz. À Zarautz l’eukotren est le train qui vous emmène tous les jours à Saint-Sébastien.

Climat de Zarautz

Bien que Zarautz soit dans une zone humide et pluvieuse, son climat est modéré autant en hiver qu’en été.

Politique

Le Pays Basque espagnol dispose d’une certaine autonomie dans plusieurs domaines : enseignement, police, soins de santé, etc. La capitale de la Communauté autonome du Pays-Basque est Vitoria (Gasteiz).

Le Pays Basque espagnol est composé de 3 provinces (officiellement territorios históricos, territoires historiques) :

  • Alava (en basque Araba), la capitale est Vitoria (en basque, Gasteiz)
  • Biscaye (en basque Bizkaia), la capitale est Bilbao (en basque Bilbo)
  • Guipúzcoa (en basque Gipuzkoa), la capitale est Saint-Sébastien (en espagnol San Sebastián, en basque Donostia).

Le Pays Basque espagnol a son propre gouvernement, dont le chef porte le titre de président ou en basque lehendakari, élu par le parlement basque.

Économie du Pays Basque espagnol

Après avoir traversé une grave crise économique et sociale pendant les années 80, le Pays Basque espagnol (ou Euskadi) a opéré un redressement économique très important.

Aujourd’hui, le Pays-Basque fait partie des 10 régions dont le niveau d’industrialisation et le niveau de richesse sont les plus élevés d’Europe et est la 2e région la plus riche d’Espagne, juste derrière la Communauté autonome de Madrid.

Une des spécificités de l’économie basque est son caractère profondément industriel.

L’innovation s’est considérablement développée et l’Euskadi est la 3e région la plus innovante d’Espagne.

Le poids du secteur agricole et de la pêche est inférieur au reste de l’Espagne.

Vu du ciel (vidéo)

Trouver des campings près d’Alava

  • CAMPING ANGOSTO
    Ctra. Villanañe-Angosto, 2
    01425 VILLANAÑE – ALAVA (Espagne)
  • CAMPING IBAYA
    Ctra.N-102
    01000 VITORIA – ALAVA (Espagne)
Mon guide - 50 gîtes espagnols pour s'échapper de la ville (et/ou faire du télétravail depuis l'Espagne !)
Mon guide – 50 gîtes espagnols pour s’échapper de la ville (et/ou faire du télétravail depuis l’Espagne !)

Trouver un camping au Pays basque espagnol (Guipuzcoa)

  • CAMPING ZINGIRA
    Bº Ubegun
    20810 AIA – ORIO – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING ITXASPE
    Ctra.N-634, Bilbao-San Sebastián
    20820 DEBA – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING FARO
    Ctra. del Faro, 58
    20280 HONDARRIBIA – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING JAIZKIBEL
    Ctra.Guadalupe, km.22
    20280 HONDARRIBIA – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING ARITZETA
    Ctra.Deva-Guernica, km.3,5
    20830 MOTRICO – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING GALDONA
    Barrio Galdona-Mendi
    20830 MOTRICO – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING SANTA ELENA
    Ctra.Deva-Guernica, km.5
    20830 MOTRICO – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING SATURRARAN
    Saturraran
    20830 MOTRICO – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING AITZETA
    Ctra. Deba Gernika km. 3,5 – C 6212
    20830 MUTRIKU – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING OLIDEN
    Ctra.N-1, km 470
    29913 OLIDEN – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING PLAYA DE ORIO
    Ctra.N-634, km.13
    20810 ORIO – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING BUNGALOWS IGUELDO
    Ctra. San Sebastian – Igueldo
    20008 SAN SEBASTIAN – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING GRAN CAMPING ZARAUTZ
    Ctra. San Sebastian-Bilbao km.18
    20800 ZARAUTZ – GUIPUZCOA (Espagne)
  • CAMPING TALAI MENDI
    Talai Mendi Auzoa
    20800 ZARAUTZ – GUIPUZCOA (Espagne)

Trouver une auberge de jeunesse à Guipuzcoa

  • AUBERGE DE JEUNESSE ARTAUNSORO
    Artaunsoro Erdoizta, 17
    20737 ERREZIL (GUIPUZCOA) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE JUAN SEBASTIAN ELKANO
    Carretera del Faro, s/n
    20280 HONDARRIBIA (GUIPUZCOA) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE MARTINDOZENEA
    Elizatxo, 18
    IRUN (GUIPUZCOA) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE OLARAIN
    P-Ondarreta 24
    SAN SEBASTIAN (DONOSTIA) (GUIPUZCOA) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE ONDARRETA – LA SIRENA
    Paseo Igeldo 25
    20008 SAN SEBASTIAN (DONOSTIA) (GUIPUZCOA) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE ULIA-MENDI
    Parque de Ulía, Pº de Ulía 299
    20013 DONOSTIA – SAN SEBASTIAN (DONOSTIA) (GUIPUZCOA) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE RESIDENCIA MANUEL AGUD QUEROL
    Paseo de Berio, 9
    20018 IBAETA – DONOSTIA (GUIPUZCOA) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE IGERAIN
    San Ignacio, 25
    20800 ZARAUTZ (GUIPUZCOA) (Espagne)

Trouver une auberge de jeunesse en Biscaye

  • AUBERGE DE JEUNESSE AULA DE NATURALEZA LA ESTACIÓN
    Bº Laureta s/n
    48879 ARCENTALES (BISCAYE) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE EL PEÑUECO
    El Peñueco Auzoa
    48800 BALMASEDA (BISCAYE) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE BILBAO ATERPETXEA
    Carretera Basurto Kastrexana 70
    48002 BILBAO (BISCAYE) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE BLAS DE OTERO
    C/ las Cortes, 38
    48002 BILBAO (BISCAYE) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE MAÑARIKUA
    C/Larrauri, 1
    DERIO (BISCAYE) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE AREITZ SOROA
    Barrio Arce, 1
    GALDAMES (BISCAYE) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE GORLIZ
    Astondo s/n
    48630 GORLIZ (BISCAYE) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE TRINKETE ETXEA
    Eusebio Maria de Azkue, 5
    48280 – LEKEITIO (BISCAYE) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE ORDUÑA
    Carretera de Lendoño s/n
    48460 ORDUÑA (BISCAYE) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE MORGA
    Meakaur Auzoa, 1
    48115 MORGA (BISCAYE) (Espagne) – Web
  • AUBERGE DE JEUNESSE PLENTZIA
    Ibiltoki, 1
    48620 PLENTZIA (BISCAYE) (Espagne)
  • AUBERGE DE JEUNESSE LA ARBOLEDA
    Gabriel Aresti, 2
    48510 VALLE DE TRAPAGA (BISCAYE) (Espagne)

Découvrir Fontarrabie

Fontarrabie ou Hondarribia, son nom officiel basque, est une ville de la province de Guipúzcoa (Pays basque espagnol) située entre la France et l’Espagne sur la rive gauche de l’estuaire de la Bidassoa, comme Irun sa voisine. Fontarrabie est baignée au nord par la mer Cantabrique (golfe de Gascogne) de la « punta Erdico  » (cap Higuer) à la punta Turulla, limite municipale avec le port de Pasaia.

La vieille ville de Fontarrabie (Hondarribia) fortifiée est basée sur un promontoire surplombant l’estuaire de la Bidassoa appelée « baie de Txingudi », face à la France (Hendaye). Ce port de pêche est également apprécié pour sa plage sur l’estuaire et sa montagne plongeant dans la mer, le Jaizkibel.

Fontarrabie, de 28,8 km², dispose du principal aéroport de Guipúzcoa, à 20 km de Donostia (Saint-Sébastien). Elle forme avec Hendaye et Irun la communauté urbaine transfrontalière de Txingudi.

Fontarrabie, qui signifie « gué sableux » en basque, était connue sous les noms espagnols de Fuenterrabía et français de Fontarrabie. La forme basque est stable depuis le Moyen-Age. Les formes romanes semblent être une latinisation tardive.

Monuments de Fontarrabie

Le centre historique de Fontarrabie (Hondarribia) a été déclaré Conjunto Monumental (monument historique). Il correspond au périmètre de l’enceinte fortifiée historique de la ville. Aujourd’hui, il subsiste encore une partie importante des murailles et des remparts, comme les deux portes d’accès à la place forte. À l’intérieur de la vieille ville, les rues pavées forment un plan rectangulaire dans lequel se trouvent de beaux édifices avec balcons en fer forgé. Sur les hauteurs de la vieille ville, se trouve le château de Charles V, à proximité de la Plaza de Armas et de l’église Santa Maria de la Asunción.

Dans le centre historique de la ville, on a réhabilité l’ancienne poudrière qui datait du XVIIe siècle et à l’intérieur de laquelle se trouve actuellement un centre d’interprétation de la ville fortifiée.

Quartiers de Fontarrabie

Fontarrabie (Hondarribia) a deux quartiers historiques qui forment la partie plus ancienne et monumentale de leur quartier urbain : La Vieille Partie ou le Vieux centre qui correspond au centre historique fortifié. C’est un ensemble de bâtiments d’un grand intérêt artistique et historique. Vivent ici plus de 1 500 personnes. Le quartier de la Marine ou du Port, qui était l’ancien quartier des pêcheurs situé hors de l’enceinte, présente une architecture à caractère populaire avec des maisons traditionnelles de pêcheurs de couleurs vives. Les autres quartiers de la ville sont :

  • Akartegi
  • Amute (quartier de l’aéroport) : plus de 630 habitants.
  • Arkolla
  • Arrantzale
  • Kosta : à proximité de la baie et de l’aéroport. Environ 350 habitants.
  • Mendelu
  • Gormutz, près du cap de Higuer
  • Jaizubia sur les flancs du Jaizkibel (quartier du golf) : environ 640 habitants.
  • Zimizarga : 150 habitants.
  • Alde Zaharra: la vieille ville fortifiée qui comprend 1 500 habitants. C’est un ensemble des bâtiments artistiques et historiques.
  • Portua : Le vieux quartier de pêche. Maisons traditionnelles de pêcheurs de couleurs vives.

Gastronomie de Fontarrabie

La tradition veut que le 25 avril (jour de San Marcos) les marraines offrent à leurs filleuls une opila de San Marcos (biscuits).

Fêtes à Fontarrabie

  • Fête de la Vierge de Guadeloupe : aux environs du 8 septembre
  • Lors de la semaine Sainte, une procession du Vendredi saint a lieu dans les rues de la vieille ville. Cette procession est appelée procession du Silence, et c’est l’une des dernières processions de semaine Sainte qui ont été conservées dans la province de Guipuzcoa.
  • Le 25 juillet, lors de la fête Santiago ont lieu les festivités de la Kutxa, qui célèbrent la prise de possession des charges de la Confrérie de Mareantes de San Pedro (confrérie de pêcheurs de Fontarrabie), qui sont annuellement renouvelées le 29 juin. Une procession monte généralement depuis le siège de la confrérie dans le quartier de la Marine jusqu’à l’église paroissiale située dans le vieux centre. Un jeune préside généralement le défilé en portant sur sa tête la poitrine (en basque kutxa), où on gardait les actes de la confrérie.
  • Le 15 août ont lieu les festivités du quartier de Jaizubia pour la fête de l’Ascension.
  • Le 4 octobre ont lieu les festivités du quartier d’Amute (Saint François d’Assise).

Economie de Fontarrabie

L’économie de Fontarrabie (Hondarribia) est liée principalement au tourisme et à la pêche.

Fontarrabie (Hondarribia) continue à avoir un port de pêche actif, l’un des plus grands du Guipuzcoa avec celui de Guetaria, bien que le secteur soit soumis à une forte crise depuis des décennies, ce qui fait que son importance décroît peu à peu. Le poids de la pêche dans l’économie locale diminue aussi avec le temps. Les postes de travail liés directement à la mer avoisinent actuellement 5 % de l’emploi dans la commune, et on peut dire que la pêche a un poids semblable dans l’ensemble de l’économie locale.

Le port de pêche de Fontarrabie (Hondarribia) est géré par la Confrérie de Mareantes de San Pedro, confrérie de pêcheurs dont l’origine remonte à 1321. Les installations portuaires sont modernes et disposent d’une salle d’adjudications, de chambres frigorifiques, de balances de pesage, de plates-formes pour la charge de camions, d’une usine de glace, etc.

Sports à Fontarrabie (Hondarribia)

Fontarrabie possède une équipe de trainières (sorte d’aviron de mer très populaire sur toute la côte Cantabrique), le Fontarrabie Arraun Elkartea avec sa trainière Ama Guadalupekoa. En 2005, Fontarrabie a gagné la prestigieuse Bandera de la Concha.

Elle possède également une équipe de basket féminine, Irun-Hondarribia, dans la Liga Feminina.

Brève histoire de Fontarrabie (Hondarribia)

  • En 1280, les troupes du roi de France Philippe III le Hardi, en guerre avec le roi de Castille, Alfonse X le Sage, essayent de prendre la ville sans succès.
  • En 1476, le roi de France Louis XI envahit le Guipuzcoa et assiège Fuenterrabía. Cette opération est menée avec l’appui du roi portugais Alfonse V, de sa femme et de sa nièce, Juana la Beltraneja, candidate au trône de Castille.
  • En 1521, le légitime roi de Navarre, avec l’aide de la France, essaye de récupérer son royaume annexé quelques années plus tôt par Fernand le Catholique. Il attaque Fuenterrabía comme une partie des opérations militaires.
  • En 1638, dans le cadre de la guerre de Trente Ans, Fontarrabie subit son siège le plus célèbre. La fin de ce siège est fêtée chaque année par ses habitants avec l’Alarde.
  • En 1719, pendant l’après-guerre de la guerre de Succession d’Espagne.
  • En 1794, elle est encerclée pendant la guerre de la Convention.
  • En 1836, la ville est attaquée pendant les guerres carlistes par un corps expéditionnaire britannique (Source).

Découvrir Irún

Irún est une ville de la province de Guipúzcoa en Euskadi (Pays Basque espagnol), située au nord ouest de l’Espagne. Irún est une ville frontière entre la France et l’Espagne delimitée par la Bidassoa.

Que faire à Irún ?

Le nombre d’options de loisirs, de rendez-vous culturels et sportifs, à l’échelle locale et régionale est vraiment considérable. Parmi ces options, citons le golf, l’équitation, l’aile delta ou les circuits en kayak mais aussi les rencontres nationales et internationales de théâtre, cinéma pour auteurs consacrés ou pour nouveaux talents, entre autres. De même qu’à Fontarrabie, à Irún, il existe un « Alarde de Armas » (sorte de défilé militaire) en souvenir des milices de l’ancienne localité « fuerista » (localité à privilèges) qu’entretenait chaque village.

Depuis les postes frontières voisins, vous pouvez réaliser des excursions pour découvrir la Côte basque et les intéressantes localités françaises d’Hendaye, Ciboure, Saint-Jean-de-Luz, Biarritz ou Bayonne, qui sont facilement accessibles.

Brève histoire d’Irún

Le caractère commercial et industriel d’Irún érige cette ville en noyau urbain majeur de la zone du fleuve Bidassoa. Irún est séparée de Fontarrabie (Hondarribia) par à peine trois kilomètres. Ces deux villes se situent en face de la ville française d’Hendaye, de l’autre côté du fleuve Bidassoa. Irún semble être une ville de date récente mais en fait on y trouve d’importants vestiges de son passé, comme l’église de Santa María del Juncal, du XVIe siècle, qui possède une façade baroque et une image romane de la sainte en question. La mairie baroque figure aussi parmi ses édifices monumentaux. Ainsi que la colonne de San Juan Harri qui commémore l’indépendance de la ville. Près de la place d’Urdanibia est situé l’ermitage de Santa Elena, érigé sur une nécropole et un temple romain. Nous pourrons aussi visiter le Musée de l’ermitage d’Ama Xantalen. Aujourd’hui Irún, Fontarrabie et Hendaye forment une communauté urbaine transfrontalière : le Consorcio Bidasoa-Txingudi (source).

Espagne Facile : qui, quoi ?

Linda, passionnée de l'Espagne, je partage avec vous mes découvertes, lieux à visiter, recettes de cuisine, fêtes, conseils, bons plans, etc. J'écris sur l'Espagne depuis 2002 pour promouvoir la culture espagnole.

Je vous invite aussi à découvrir un autre visage de l’Espagne, loin de la foule et du tourisme de masse : l’Espagne authentique : villages espagnols, traditions, patrimoine oublié, Urbex, randonnées, etc. Pour un tourisme plus vert, un tourisme rural, plus responsable, éthique et plus enrichissant.