Citer un peintre espagnol ? Voici les incontournables 🎨 🖼

Quels sont les peintres espagnols les plus connus, ceux à connaître absolument ? Réponse…

Les peintres espagnols du 20e siècle

Pablo Picasso (1881-1973)

Ce peintre espagnol républicain vécut à Paris où il trouva refuge lors de la Guerre civile espagnole (1936-1939) pour marquer son opposition au dictateur Francisco Franco en Espagne. Picasso est connu pour sa période bleue puis rose et pour son fameux tableau « Guernica » que vous pouvez voir exposé au Musée Reina Sofía de Madrid.

guernica

Salvador Dalí (1904-1989)

Vous avez forcément entendu parler de Salvador Dalí ! Il a d’ailleurs vécu en France, à Paris. Adepte de la provocation, sa peinture est souvent de forme surréaliste.

Montre Molle au Moment

Antoni Tapiés (1923-2012)

Peintre espagnol mais aussi sculpteur, Antoni Tapiés est connu pour son expressionisme abstrait. Ses thèmes de prédilection : la solitude de l’homme, le silence et l’enfermement.

Antoni Tapies - Banda Roja 1971

Antoni Tápies était un peintre espagnol, l’un des plus grands artistes de Barcelone. Il est décédé le 6 février 2012, à 88 ans. Qui était-il exactement ?

Biographie d’Antoni Tápies

Né dans une famille bourgeoise et catalane indépendantiste en 1923, Antoni Tàpies s’intéresse depuis sa plus jeune enfance aux livres et aux arts. Malgré sa mère marchande de livre et éditrice, il poursuit des études de droit à l’Université de Barcelone mais sa passion pour la peinture le poussa à abandonner 3 ans plus tard, en 1946.

Selon lui, c’est son « accident » qui lui ouvrit les yeux sur ce qu’il était destiné à faire. Au début des années 40, vers ses 18 ans, Antoni Tàpies contracte une grave infection pulmonaire, probablement lié à un cas avancé de tuberculose ; il passa le plus clair de son temps durant les deux années suivantes à dessiner dans son lit, et ses fréquentes hallucinations furent par la suite la base de ses œuvres avant-gardistes et profondément abstraites.

Une fois rétabli en 1943, il passa quelques mois à l’Academia Valls pour étudier l’art mais arrêta rapidement car ses capacités autodidactes le rendait incompatible avec la vie universitaire.

Première exposition Tápies

Sa première exposition personnelle eu lieu en 1950 à la Galeria Layetana de Barcelone, et il devient après cela rapidement une icône de l’art Barcelonais, quelques années après la mort d’Antoni Gaudi

Profondément marqué par la guerre civile espagnole et la dictature de Franco, l’artiste devient rapidement catalaniste, mais là n’est pas l’intérêt de son œuvre ; son art très spécial devient de plus en plus abstrait, intégrant de l’argile, des pièces de monnaie, et bien d’autres objets improbables, allant parfois jusqu’à incorporer du mobilier entier dans une toile. 

En 1986, on lui demanda de participer pour la première fois au décor Barcelonais ; il s’attaqua à la restauration de la maison d’édition Montaner i Simon, anciennement respectée mais qui était depuis Franco abandonnée et en ruine. Cet édifice est aujourd’hui le siège de la Fondation Antoni Tàpies, un musée dédié à la conservation de son art.

Comment aller à la Fondation Antoni Tápies à Barcelone ?

Adresse : Casa Montaner i Simon – 255 carrer Aragó
Métro : Passeig de Gracia, L3, L4

Juan Gris (1887-1927)

Peintre espagnol cubiste spécialiste des natures mortes, des portraits et des collages.

Juan Gris - Fantômas ;1915]

Joan Miró (1893-1983)

Encore un peintre espagnol qui vécut à Paris ! Comme Salvador Dalí, il fait partie des peintres surréalistes. Artiste tout à tout, ce peintre espagnol réalisa aussi des sculptures, tapisseries, céramiques… Ne manquez pas la Fondation Joan Miró situé sur la colline de Montjuic à Barcelone !

joan mirò

Mes meilleurs musées de Barcelone

Voici les 10 meilleurs musées d’Espagne

Les peintres espagnols du 19e siècle

Joaquín Sorolla (1863-1923)

Joaquín Sorolla est un peintre espagnol dont les tableaux sont éclatants de lumière, souvent au bord de la mer.

Joaquín Sorolla (1863-1923

Santiago Rusiñol (1861-1931)

Un peintre espagnol influencé par l’impressionisme, il fut notamment un spécialiste des paysages.

Rusinol, Santiago (1861-1931) - 1905-1910  Calvary Mallorcan

Ignacio Zuloaga (1870-1945)

Il est particulièrement connu pour ses peintures du monde taurin et ses portraits.

Ignacio Zuloaga y Zabaleta - Lolita Reclining in a Blue Shawl

Les peintres espagnols du 18e siècle

Goya (1746-1828)

Francisco de Goya est le célèbre peintre espagnol qui laissa son empreinte pour décrire l’invasion napoléonienne de 1808. Ses autres thèmes de prédilection : la condition des femmes, la tauromachie, l’obscurantisme, les portraits de familles aristocratiques…

Goya - The executions of the third May 1808

Les peintres espagnols du Siècle d’Or

Francisco de Zurbarán (1598-1664)

Il peignit des scènes de couvent, des natures mortes et des peintures religieuses.

Pint Bar Esp~F8.ZURBARÁN.LA APARICIÓN DE SAN PEDRO A SAN PEDRO NOLASCO.

Diego Velázquez (1599-1660)

Si vous avez étudié l’espagnol au collège ou au lycée, vous avez sûrement vu des tableaux de ce peintre espagnol comme par exemple Les Ménines ou La Reddition de Breda !

velazquez-las-meninas-01

El Greco (1544-1614)

El Greco est un peintre espagnol dont les tableaux présentent souvent des tonalités froides et mystiques.

Bartolomé Murillo (1618-1682)

Ce peintre espagnol du Sud du pays, de Séville est particulièrement connu pour ses peintures religieuses, de mœurs, ses paysages et ses tableaux de l’aristocratie.

José Ribera (1588-1652)

Il fut un peintre espagnol ayant beaucoup utilisé pour thème les martyrs.

Juan de Valdés Leal (1622-1690)

Il est spécialiste de ce qu’on appelle les « vanités », ces tableaux qui inspirent la fragilité de la vie.