Prix immobilier en Espagne : Barcelone, Madrid, Valence, quels quartiers les + chers ?

Où acheter en Espagne ?

Vous rêvez d’acheter un bien immobilier en Espagne mais vous ne savez pas où acheter en Espagne ni par où commencer ? Découvrez quels sont les prix de l’immobilier en Espagne en particulier dans les quartiers les plus prisés de Barcelone, Madrid et Valence. Suivez le guide !

Bien sûr, le prix de votre futur achat immobilier en Espagne dépendra de sa localisation : la ville, le quartier ainsi que les services proposés en terme de transport, commerces, écoles…

Les logements les plus chers des grandes villes espagnoles que sont Barcelone et Madrid valent plus de 4500 euros/m² alors que Valence atteint à peine 3000 euros dans le quartier le plus prisé.

Egalement, pour déterminer le prix de vente d’un bien immobilier en Espagne, il faut tenir compte de l’offre et de la demande.

Si la crise économique actuelle tend à faire baisser les prix des logements, les prix restent stables à Barcelone et Madrid car la demande justement reste forte et que les propriétaires ne souhaitent pas réduire le prix de vente de leur bien immobilier pour le moment.

Si vous souhaitez faire un achat immobilier en Espagne il faut donc tenir compte du prix moyen du mètre carré.

Location appartement en Espagne
Votre futur appartement en Espagne ? 😉

À l’heure actuelle, beaucoup d’agences immobilières se chargent de l’achat de propriétés espagnoles. En Espagne, il est possible de s’adresser à une agence immobilière locale. Pour obtenir des informations sur l’achat de propriétés immobilières en Espagne : Fundación Instituto de Propietarios Extranjeros (Fondation institut des propriétaires étrangers).

Si vous désirez connaître les prix du marché de l’immobilier neuf, la Sociedad de Tasación (société d’évaluation) effectue une étude complète du marché dans laquelle elle analyse les nouvelles promotions concernant les logements en construction dans les chefs-lieux de province.



Certaines communautés autonomes disposent d’un service dénommé Bolsa de Vivienda Joven (bourse du logement jeune) qui permet d’obtenir des informations générales sur la location et l’achat-vente de logement, des informations juridiques particulières, des informations publiées dans la presse au sujet des logements à louer et des appartements à partager et, en particulier, un portefeuille d’appartements à louer aux jeunes à des prix inférieurs à ceux du marché, moyennant un accord avec les propriétaires. Vous pouvez obtenir des informations complémentaires auprès des services de la jeunesse des Communautés autonomes (source : Réseau EURES).

Achat immobilier à Madrid

Quels sont les prix de l’immobilier à Madrid ? Le quartier le plus cher est celui de Salamanque avec un prix moyen de 4802 euros le m² (juin 2012), suivi de celui de Chamartín (4560 euros) et de Chamberí (4265 euros).

Où faire un achat immobilier pas cher en Espagne à Madrid ? Les quartiers les moins chers de Madrid pour acheter un appartement sont Villaverde (1689 euros le m²), Usera et Puente de Vallecas.

Achat immobilier à Barcelone

Quels sont les prix de l’immobilier à Barcelone ? Les quartiers les plus chers de Barcelone pour faire un achat immobilier sont ceux de Sarriá-Sant Gervasi (4654 euros le m²), Gracia et Sant Andreu.

Où faire un achat immobilier pas cher en Espagne à Barcelone ? Le quartier le moins cher de Barcelone pour acheter un appartement est celui de Nous Barris, à 2255 euros le m².

Achat immobilier à Valence

Quels sont les prix de l’immobilier à Valence ? Les quartiers les plus chers de Valence pour faire un achat immobilier sont ceux de Ciutat Vella (2891 euros le m²) et El Plal del Real. On constate donc une différence de prix importante avec les quartiers prisés de Madrid ou Barcelone !

Où faire un achat immobilier pas cher en Espagne à Valence ? Les quartiers les moins chers de Valence pour acheter un appartement sont ceux faisant partie des Pobledos del Oeste (1345 euros le m²), Poblados del Norte et Poblados del Sur (source : finanzas.com).

Louer en Espagne (long terme)

Si vous souhaitez louer un appartement à Madrid ou louer à Barcelone, il vaut mieux consulter les rubriques immobilières que l’on trouve dans tous les quotidiens (pour un séjour vacances c’est différent : réservez simplement en ligne).

Il est également possible de recourir à une agence immobilière qui demandera un mois de loyer d’avance en plus et une commission d’agence, dont le montant équivaut habituellement à un mois de loyer. Les agences immobilières figurent dans les pages jaunes de l’annuaire téléphonique.

Il convient de conclure un contrat de bail avec le propriétaire. Le contrat de bail est valable, légal et licite sous quelque forme que ce soit, y compris oralement. Il est néanmoins préférable de recourir à la forme écrite. À cette fin, il existe un « formulaire de contrat officiel » (« impreso de contrato oficial ») sur papier timbré que l’on peut se procurer dans les bureaux de tabac.

Le locataire est obligatoirement tenu de fournir une garantie en espèces d’un montant égal à un mois de loyer. Dans presque toutes les copropriétés, les charges et services communautaires sont partagés (concierge, nettoyage, jardin, piscine…) ; il vous faudra vérifier si ces frais sont compris dans votre contrat de bail.

La ou les personnes à la recherche d’un logement peuvent s’adresser à un office du tourisme afin d’obtenir la liste des logements saisonniers disponibles.

L’Instituto de la Juventud (Institut de la jeunesse) conclut des contrats de collaboration avec les municipalités afin de fournir un logement locatif à caractère saisonnier aux jeunes de moins de trente ans ayant de faibles revenus, qui ont quitté leur résidence habituelle pour des motifs professionnels, pour leurs études ou en vue de participer à des manifestations et activités culturelles, sportives, etc. Ces logements peuvent être neufs ou rénovés et sont situés dans le quartier ancien de la ville.

Colocation en Espagne

Il est plus facile de trouver une colocation dans les très grandes villes (Madrid, Barcelone, Alicante…) que dans les autres villes. Pensez à vous y prendre assez tôt car la demande est grande. Il sera également plus facile de trouver une colocation pour une longue durée (plusieurs mois) que pour quelques jours ou semaines.

Les dernières infos sur l’immobilier en Espagne

Ces informations sont issues de la newsletter Espagne Facile : abonnez-vous gratuitement pour recevoir les derniers prix immobiliers !

L’œil immobilier espagnol 2019

  • Plus de 4.000 Belges ont acheté une résidence secondaire en Espagne (source).
  • La rue Serrano à Madrid fait exploser le marché immobilier de Madrid : 100.000 euros le m2 ! C’est ce qu’a dû payer la marque Prada pour s’y installer. (Source)
  • Il n’est pas facile de trouver de bonnes affaires en ce moment sur le marché immobilier et encore moins à Madrid. Agissez donc avec prudence et faites-vous conseiller par des professionnels de l’immobilier. (Source)

Les indispensables