Salamanque, beauté d’Espagne

Salamanque est une ville d’Espagne, capitale de la province de Salamanque en Castille et Léon. Ses habitants sont les Salmantins.

Salamanque est célèbre pour son activité estudiantine. L’université de Salamanque est la plus vieille d’Espagne. Elle accueille chaque année plusieurs milliers d’étudiants (environ 30 000 inscrits).

Partir à Salamanque pour apprendre l’espagnol ?

Beaucoup d’étudiants décident de partir à Salamanque lorsqu’ils vont en Espagne pour étudier, il faut dire que la ville est le berceau de la langue castillane car elle vit naître la première grammaire de la langue. Salamanque est par tradition une ville universitaire. Pour apprendre l’espagnol, elle est une destination idéale. Ville culturelle de tradition humaniste, Salamanque offre un riche patrimoine historique tout en restant moderne et dynamique grâce à la jeunesse qui y vit.

L’université de Salamanque

Universidad de Salamanca.

L’université de Salamanque fut créée au XIIème siècle (en 1218) par Alfonso IX et agrandie en 1411 par Pedro de la Luna (plus connu comme Benedicto XIII). À cette époque, le directeur de l’université était Alphonse X Le Sage, créateur de l’ancienne orthographe espagnole.

L’université de Salamanque est l’une des plus anciennes universités d’Europe, avec l’université de Bologne, l’université de Paris et Oxford.

L’université est un bâtiment d’un travail architectonique fantastique, sa façade est de style plateresque, avec « la grenouille cachée » (signe laissé par le dernier restaurateur).

L’ancienne bibliothèque de l’université est tout simplement impressionnante. Elle est pleine de traités de littérature et d’art, contient plus de 160 000 volumes. Visitez le cloître, le grand amphithéâtre et les bâtiments qui l’entourent. En bref, l’université de Salamanque est un des monuments les plus importants de la ville.

Visiter Salamanque

Plaza Mayor de Salamanca (1)

Lorsqu’on part en Espagne on a souvent en tête la capitale Madrid et les plages le long de la Costa Brava ou encore les Baléares, pourtant Salamanque à 212 km de Madrid mérite le détour.

Ville magnifique, Salamanque a son centre historique inscrit au patrimoine espagnol de l’humanité par l’UNESCO. Merveilles architecturales à découvrir lorsqu’on se rend à Salamanque : la Clerecia, la Torre del Clavero, la Casa de la Conchas, les cathédrales Nueva et Vieja, la Plaza Major, imposante avec ses galeries et ses arcades.

En visitant Salamanque vous découvrirez une ville artistique qui l’un des plus importante pendant la Renaissance espagnole, avec un véritable Siècle d’Or de l’Espagne où se sont développés l’art, la literature et la musique.

Salamanque c’est aussi de la gastronomie, la ville est réputée pour ses jambons serranos ainsi que la viande de veau de la race Morucha, il y a aussi les étouffés et le casseroles, plats faits avec des légumes secs.

Des surprises attendent les visiteurs de Salamanque comme le petit astronaute qui se trouve sur la cathédrale gothique Nueva ou encore la grenouille posée sur un crâne sur la façade de la prestigieuse université.

Au delà de Salamanque, par la Vía de la Plata, ancienne voie romaine, il est possible de partir vers d’autres lieux touristiques proches comme Guijuelo.

Monuments et lieux intéressants de Salamanque

Salamanca (Spain)

Depuis 1988, la Vieille Ville de Salamanque est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le périmètre classé, qui se calque sur le zonage du Plan Expecial de Protección y Reforma Interior (l’équivalent du secteur sauvegardé français), couvre la grande majorité de la ville telle qu’elle existait jusqu’au milieu du XXème siècle. Depuis cette distinction, Salamanque connait un succès croissant, notamment auprès des tours-opérateurs étrangers.

Bien que l’inscription au patrimoine mondial soit légitimée par la conservation du tissu urbain, l’inventaire des monuments historiques et religieux est important.

En suivant l’itinéraire proposé par l’office de tourisme, on retrouve quelques joyaux architecturaux tels que la Clerecia, la Torre del Clavero, la Casa de la Conchas (la maison aux coquillages, où sous l’une d’elles, selon la légende, se trouve un trésor), les cathédrales (Catedral Nueva et Catedral Vieja), la Plaza Major

Bien que la cathédrale nueva soit un exemple en matière d’architecture gothique, on trouve néanmoins quelques surprises, notamment un astronaute ! Cette sculpture a été ajoutée lors du dernier nettoyage de la façade.

De même, dans le cadre d’une visite de la vieille ville, on se doit de chercher sur la façade de la prestigieuse université la célèbre grenouille posée sur la tête de mort.

Fêtes locales de Salamanque

  • 12 juin, San Juan de Sahagún
  • 8 septembre, Virgen de la Vega
  • 1-15 juin, Festival Internacional de las Artes de Castilla y León.

Folklore et coutumes de Salamanque

La ville de Salamanque entremêle tradition et histoire grâce à ses étudiants. Ces derniers chantent chaque soir à la terrase des cafés sur la plaza mayor habillés des vêtements d’époque. Ils attirent une foule de curieux qui viennent autant en famille, en jeune couple ou même en solitaire…

De plus, la vie nocturne de Salamanque s’inscrit certainement dans l’une des plus riches et des plus diversifiées de toute l’Espagne. Son bouillonnement intellectuel de la journée se métamorphose en un désir de fête et d’amusement général. Le site le plus connu porte le nom d’un chevalier de la Table ronde.

Personnages célèbres de Salamanque

  • Miguel de Unamuno, philosophe espagnol, recteur de l’université de Salamanque dans les années 1930 ;
  • Francisco Vásquez de Coronado, conquistador espagnol qui a voyagé à travers le Nouveau-Mexique et le sud-ouest des actuels États-Unis entre 1540 et 1542 ;
  • Francisco de Montejo, conquistador espagnol ;
  • Alphonse XI de Castille, roi de Castille et de León du XIVe siècle ;
  • Vicente del Bosque, joueur et entraîneur espagnol de football ;
  • Tomas Breton, compositeur d’opéras (1850-1923).

Le saviez-vous ? Anecdotes sur Salamanque

Les armes de la ville sont quatre fleurs de lys, en raison de Raymond de Bourgogne, engagé dans la Reconquista, qui gouverna la ville en 1102. Néamoins on raconte qu’elles furent données à la ville suite à ce qui suit : Le seigneur qui habitait la « Casa de las conchas » fut bousculé par un jeune homme en sortant de chez lui. Ce dernier ne s’excusa même pas et s’éloigna. Outré, ledit seigneur enquêta dans toute la ville. Il ne retrouva pas l’impoli.

Il en référa alors au roi d’Espagne. Celui-ci fit diligenter une enquête de par le royaume qui n’aboutit pas. S’impatientant de ce que le roi ne lui répondait pas pour l’offense qui lui avait été faite, le seigneur alla à la cour du roi. Or, à ce moment, le roi d’Espagne recevait la visite du roi de France. Le Seigneur lui fut présenté, puis au fils du roi de France. Le Seigneur s’exclama alors : « Mais, c’est lui ! C’est lui qui m’a bousculé devant le pas de ma porte ! J’exige qu’il s’excuse ! » Le roi d’Espagne était très embarrassé, car il souhaitait détendre les relations entre l’Espagne et la France. Il tenta de calmer son seigneur. Mais celui-ci, de plus belle, réclamait des excuses du prince. Le prince refusa. Le seigneur provoqua un duel. Il eût rapidement le dessus sur le prince. Il lui appliqua son épée contre la gorge et lui redemanda des excuses. Le prince refusait toujours. Mais le roi de France, inquiété, demanda au seigneur ce qu’il souhaitait pour laisser la vie sauve à son fils. Le seigneur demanda d’avoir des fleurs de lys sur son armoirie. Le roi de France les lui permit, mais il rajouta : « c’est mal donné ». C’est pourquoi la famille de ce seigneur s’appelle depuis Maldonado.

Salamanque en vidéo

Histoire de Salamanque

Au début de l’occupation de la péninsule ibérique par les romains, la vallée Douro était occupée par les Vaccéens (Vaques, Vacceos). Ils construisirent deux places fortes pour protéger leurs frontières occidentales : Ocello Durii (Zamora) et Salmantica (Salamanque).

Aussi présents, les Vétones se trouvaient dans les provinces actuelles d’Avila, Tolède et Salamanque.

Au IIIe siècle av. J.-C., Hannibal assiégea et pris la ville, qui s’appellait alors Helmantica. Salamanque devint une place commerciale importante de Carthage. Pendant l’occupation romaine, Salamanque se situait sur la route de l’argent. (Source).