Penélope Cruz

PENELOPE CRUZ

Penélope Cruz Sánchez est une actrice espagnole née le 28 avril 1974 à Madrid, d’un père garagiste, Eduardo et d’une mère coiffeuse, Encarnación. Elle est la sœur de la ballerine et actrice Monica Cruz et d’Eduardo.

Penélope Cruz commence les cours de danse à 5 ans et elle reste 9 ans au Conservatoire National. Penélope Cruz fait ensuite 3 ans de ballets espagnols avec Angela Garrido, 4 ans à la Cristina Rota School de New York et prend des cours de Jazz Dance avec Raúl Caballero. Elle se produit en Espagne et à New-York.

Penélope Cruz démarre une carrière de mannequin et fait la couverture de nombreux magazines. Elle apparaît dans des clips du groupe Mecano.

A l’âge de 14 ans, Penélope Cruz présente La Quinta Marcha, une émission télévisée pour enfants.

Penélope Cruz débute comme actrice dans une série de Jaime Chavarri, Seria Rosa. Après un second rôle dans Laberinto Griego de Rafael Alcaza, elle est révélée en 1992 par Jamón, jamón de Bigas Luna.

Mais la carrière internationale de Penélope Cruz commence vraiment en 1999 avec Tout sur ma mère (Todo sobre mi madre) de Pedro Almódovar. Elle tournera pour des réalisateurs de différents pays : Angleterre, États-Unis, Norvège.

En 2001 Penélope Cruz joue dans Vanilla Sky, remake du film Ouvre les yeux (Abre los ojos) où elle apparaît dans le même rôle ; durant le tournage Penélope Cruz fait la connaissance de Tom Cruise, avec qui elle aura une liaison durant plusieurs années. Ils se sépareront en 2004.

La France a remis le mercredi 11 janvier 2006 les insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres à Penélope Cruz.

Au festival de Cannes de 2006, Penélope Cruz a reçu le Prix d’interprétation féminine pour Volver, de Pedro Almódovar.

[asa espagne]B000I0S4Z0[/asa]

Filmographie de Penélope Cruz

  • 1998 : If Only… (The Man with Rain in His Shoes), de María Ripoll
  • 1999 : Tout sur ma mère (Todo sobre mi madre) de Pedro Almódovar
  • 1999 : Volavérunt, de Juan José Bigas Luna
  • 1999 : Amour, piments et bossa nova (Woman on top) (1999) de Fina Torres
  • 2000 : De si jolis chevaux (All the pretty horses) de Billy Bob Thornton
  • 2000 : La Fille de tes rêves (La Nina de tus ojos) de Fernando Trueba
  • 2001 : Capitaine Corelli (Captain Corelli’s mandolin) de John Madden
  • 2001 : Blow de Ted Demme
  • 2001 : Vanilla Sky de Cameron Crowe
  • 2002 : Sans nouvelles de Dieu (Sin noticias de Dios) d’Agustin Diaz Yanes
  • 2002 : Masked & anonymous de Larry Charles
  • 2002 : Diary of a young London physician de David Mamet
  • 2002 : Waking Up in Reno, de Jordan Brady
  • 2003 : Masked and Anonymous, de Larry Charles
  • 2003 : Fanfan la tulipe de Gérard Krawczyk
  • 2003 : Gothika de Mathieu Kassovitz et Thom Oliphant
  • 2004 : Nous étions libres (Head in the Clouds), de John Duigan
  • 2004 : Non ti muovere (Don’t Move) de Sergio Castellito
  • 2004 : Noël de Chazz Palminteri
  • 2005 : Sahara de Breck Eisner
  • 2005 : Chromophobia de Martha Fiennes
  • 2006 : Bandidas de Joachim Roenning et Espen Sandberg
  • 2006 : Volver de Pedro Almodóvar
  • 2006 : The Good Night, de Jake Paltrow
  • En préparation : Tarantula de Pedro Almodóvar
  • 1991 : Série rose, de Walerian Borowczyk (série TV)
  • 1991 : Elle et lui, de Jaime Chávarri (1991)
  • 1992 : Mecano – Los vídeos, de Joan-Lluís Arruga (vidéo) (segment La fuerza del destino) (non crédité)
  • 1992 : Jambon, jambon (Jamón, jamón) de Juan José Bigas Luna
  • 1992 : Framed, de Geoffrey Sax (TV)
  • 1992 : Belle époque, de Fernando Trueba
  • 1993 : Per amore, solo per amore, de Giovanni Veronesi
  • 1993 : El laberinto griego de Rafael Alcàzar
  • 1993 : La Ribelle, d’Aurelio Grimaldi
  • 1994 : Mi-fugue, mi-raisin de (Alegre ma non troppo), de Fernando Colomo
  • 1994 : Todo es mentira, d’Álvaro Fernández Armero
  • 1995 : Entre rojas, d’Azucena Rodríguez
  • 1995 : L’Effet papillon (El Efecto mariposa), de Fernando Colomo (non crédité)
  • 1996 : Brujas, d’Álvaro Fernández Armero
  • 1996 : La Celestina, de Gerardo Vera
  • 1996 : Más que amor, frenesí, d’Alfonso Albacete, Miguel Bardem et David Menkes
  • 1997 : L’Amour nuit gravement à la santé (El amor perjudica seriamente la salud) de Manuel Gómez Pereira
  • 1997 : Et Hjørne af paradis, de Peter Ringgaard
  • 1997 : En chair et en os (Carne trémula) de Pedro Almodóvar
  • 1997 : Don Juan de Jacques Wéber
  • 1997 : Ouvre les yeux (Abre los ojos) d’Alejandro Amenábar
  • 1998 : Talk of Angels, de Nick Hamm
  • 1998 : La Fille de tes rêves (La Niña de tus ojos), de Fernando Trueba
  • 1998 : The Hi-Lo Country, de Stephen Frears
  • 1998 : Don Juan, de Jacques Weber

Récompenses obtenues par Penélope Cruz

[asa espagne]B000I2IWYG[/asa]
  • Prix Goya de la meilleure actrice en 1999 pour La Fille de tes rêves.
  • Prix d’interprétation féminine lors du Festival de Cannes 2006 pour Volver
  • Prix Goya de la meilleure actrice en 2007 pour Volver
  • European Film Awards 2006 Meilleure actrice pour Volver
  • Hollywood Film Festival – Actrice de l’année 2006.

(Source : Wikipedia, licence GFDL)

Rossy de Palma

Rossy de Palma de son vrai nom Rosa Elena García Palma de Mallorca est une actrice espagnole née le 16 septembre 1964 à Palma de Majorque.

En 1986, Pedro Almodóvar est attiré par la beauté particulière d’une serveuse de café : Rossy de Palma. Il lui propose d’apparaître dans son prochain film, La Loi du désir (La Ley del deseo), en tant qu’animatrice-télé (noter le travelling amusant des verres d’eau sur la table aux bouteilles d’alcool sous la table). Pour ce film, Rossy prêtera aussi certaines de ses robes pour habiller l’héroïne du film, Tina Quintero, interprétée par Carmen Maura.

Pedro Almodóvar lui proposera encore quatre rôles secondaires, faisant d’elle l’une de ses plus célèbres « chicas » : elle sera Marisa, l’amante de Antonio Banderas, endormie durant quasi toute la durée de Femmes au bord de la crise de nerfs en 1988 ; la dealeuse vengeresse poursuivant le même Antonio Banderas dans les ruelles de Chueca-Tribunal dans Attache-moi ! en 1990 ; Juana, la serveuse saphique de Kika en 1993 ; et enfin Rosa, la vieille fille passant son temps à se disputer avec sa mère dans La fleur de mon secret en 1995 (personnage inspiré de la propre soeur du réalisateur). Très vite, son physique hors du commun et son auto-dérision sauront séduire le monde entier, et si Rossy sera toujours fidèle à son pays (Acción mutante (1993), Airbag (1997), 20 centímetros (2005)…), elle tournera à l’étranger dès 1990 : elle cotoiera les plus grands dans Prêt-à-Porter de Robert Altman (1994) et jouera aussi bien aux Etats-Unis (Talk of Angels (1998), The Loss of Sexual Innocence (1999)), en France (Le Boulet (2002), Laisse tes mains sur mes hanches (2003), People (2004) où elle retrouve ses Baléares natales), ou en Italie (Tu la conosci Claudia? (2004)).

Vidéo de Rossy de Palma

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=wqHE86GqUeI]

Rocío Jurado

ROCIO JURADO

María del Rocío Trinidad Mohedano Jurado, connue sous le nom Rocío Jurado, née le 18 septembre 1946 à Chipiona en Espagne et décédée le 1er juin 2006 à Madrid d’un cancer du pancréas et inhumée à Chipiona), était une chanteuse et actrice espagnole. On l’appellait en Espagne la más grande (la plus grande).

Éléments biographiques de Rocío Jurado

Rocío Jurado est issue de l’union d’un cordonnier et d’une femme au foyer. Elle a épousé le boxeur Pedro Carrasco le 21 mai 1976 au Sanctuaire de la Virgen de Regla et a donné naissance à une fille, Rocio Carrasco Mohedano, plus connue sous le surnom Rociíto. Rocío Jurado s’est séparée de Pedro Carrasco en juillet 1989.

Après son divorce Rocío Jurado s’est mariée avec le torero José Ortega Cano dans la propriété La Yerbabuena le 17 février 1995. Fin 1999, le couple a adopté deux enfants colombiens, José Fernando y Gloria Camila.

En août 2004, Rocío Jurado dut subir un opération délicate aux États-Unis à cause d’un cancer du pancréas.

Le 1er juin 2006, Rocío Jurado décède dans sa maison de La Moraleja (près de Madrid) des suites de son cancer.

Carrière artistique de Rocío Jurado

Rocío Jurado débuta très jeune par le flamenco et fit son apparition au cinéma en 1962 avec Los guerrilleros, aux côtés de Manolo Escobar. Rocío Jurado a également tenu un des rôles principaux dans Proceso a una estrella (1966) et Una chica casi decente (1971). Alors qu’elle vivait en Argentine, Rocío Jurado participa à une comédie musicale, La zapatera prodigiosa, d’après l’œuvre de Federico García Lorca. En association avec le compositeur Manuel Alejandro, Rocío Jurado devint une grande figure de la scène musicale latine, en Espagne et en Amérique avec la sortie, entre autres grands succès de Muera el amor et de Señora.

Discographie de Rocío Jurado

  • Yerbabuena y nopal (2003)
  • La más grande (2001)
  • Con mis cinco sentidos (1998)
  • Palabra de honor (1994)
  • [asa_collection]rocio-jurado[/asa_collection]
  • La Lola se va a los puertos (1993)
  • Como las alas al viento (1993)
  • Sevilla (1991)
  • Nueva navidad (1990)
  • Rocio de luna blanca (1990)
  • Punto de partida (1989)
  • Canciones de España (Ineditas)
  • A mi querido Rafael de León (1988)
  • ¿Dónde estás amor? (1987)
  • Paloma brava (1985)
  • El amor brujo (1985)
  • Desde dentro (1983)
  • Y sin embargo te quiero (1983)
  • Como una ola (1981)
  • Canciones de España (1981)
  • Ven y sígueme (1981)
  • Por derecho (1979)
  • Canta a México (1979)
  • De ahora en adelante (1978)
  • Rocío Jurado (1976)

Filmographie de Rocío Jurado

  • 1993 – La Lola Se Va A Los Puertos
  • 1980 – Horas Doradas (télévision)
  • 1976 – La Querida
  • 1971 – Una Chica Casi Decente
  • 1969 – Lola, la Piconera (télévision)
  • 1966 – En Andalucía Nació El Amor
  • 1966 – Proceso A Una Estrella
  • 1963 – Los Guerrilleros

(Source : Wikipedia, licence GFDL)

Mónica Cruz

Biographie de Mónica Cruz

Née à Madrid, Mónica Cruz a une grande sœur : Penélope Cruz, actrice internationale et un frère : Eduardo Cruz, talentueux chanteur espagnol.

Mónica Cruz fait très tôt de la danse avec sa soeur, et en est très vite passionnée. Par la suite, elle entre au Conservatoire Royal de danse espagnole. Puis elle entre en tant que danseuse dans la Compagnie Joaquin Cortès, dans laquelle elle restera 7 ans.

Un jour, les producteurs de Un, dos, tres la remarquent lors de l’une de ses prestations. Elle passera alors deux auditions avant d’être engagée pour le rôle de Sylvia alors qu’au départ, elle devait jouer le personnage de Lola. Le rôle de Sylvia lui va « comme un gant » car celui-ci fait ressortir son fort caractère et sa réelle volonté de réussir.

Carrière cinématographique
Après six saisons, Un, dos, tres quitte l’antenne, mais Mónica Cruz va mettre à profit ce qu’elle a appris sur le plateau. Elle a depuis enchaîné les tournages. D’abord pour la télévision avec une mini-série espagnole, Los Borgias, puis sur le grand écran avec deux productions internationales, Last Hour aux États-Unis, avec DMX et Michael Madsen, et The Inquiry, avec Dolph Lundgren, Ben Kingley et Ornella Muti. Mónica Cruz fera par ailleurs partie du casting de Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques aux côtés d’Alain Delon et Gérard Depardieu (entre autres). Sortie prévue le 30 janvier 2008. Elle y jouera le rôle d’Esmeralda, danseuse qui séduit les gaulois.

Après une longue idylle avec Miguel Angel Muñoz, l’interprète de Roberto dans Un, dos, tres, Mónica Cruz s’est tournée vers un autre comédien de la série, Fabian Mazzei, alias Horacio. Elle reste très discrète sur sa vie amoureuse mais on sait cependant que son histoire avec Fabian Mazzei est désormais terminée. Elle est aujourd’hui avec un certain dénommé italien : Paolo.

Vidéo de Monica Cruz

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=woWL9mOZgJw]

Filmographie de Monica Cruz

  • 1998 : La fille de tes rêves
  • 2002 – 2005 : Un Dos Tres
  • 2005 : Liolà
  • 2006 : Last Hour
  • 2006 : The Inquiry
  • 2008 : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques

(Source, licence GFDL)

[asa espagne]B000KIX6NK[/asa]