Moules à l’espagnole

MOULES A L\'ESPAGNOLE

Ingrédients de la recette des moules à l’espagnole

  • Préparation : 15 mn
  • Cuisson : 5 mn
  • Repos : 0 mn
  • Temps total : 20 mn
  • Difficulté : Facile

Recette des moules à l’espagnole pour 4 personnes

  • 1,5 kg de moule fraîche entière
  • 2 dl de vin blanc
  • 1 oignon frais haché
  • 2 gousses d’ail haché
  • 1 feuille de laurier
  • 1 cuillère à soupe de persil frais haché
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de chapelure
  • 1 citron
  • sel et poivre

La recette des moules à l’espagnole

  • Bien nettoyer les moules et les faire cuire avec le vin blanc jusqu’à ouverture des coquilles.
  • Retirer, filtrer le jus de cuisson et réserver.
  • Faire blondir l’oignon avec l’huile d’olive chaude dans une cocotte.
  • Ajouter l’ail, le persil et le laurier.
  • [asa espagne]2226157581[/asa]
  • Ajouter les moules et la chapelure.
  • Saler et poivrer.
  • Saupoudrer de paprika et arroser avec le jus de cuisson.
  • Porter à ébullition et retirer aussitôt de la chaleur. Servir de suite.
  • Pour finir… Décorer avec le citron.

Recette horchata

La horchata de chufa (orgeat de souchet, orxata de xufa en catalan et en valencien) est une boisson sucrée à base de jus de souchet. Ce lait végétal est typique de la région de Valence, en Espagne, où il est très populaire. Servie glacée, parfois avec de la glace pilée (granizado), l’horchata est non seulement rafraîchissante mais aussi très nutritive. Elle se déguste traditionnellement avec des petits pains appelés fartons.

HORCHATA (Photo : roboppy)

La horchata désigne génériquement plusieurs types de boissons à base de produits végétaux (souchet, orge, amandes ou riz). L’horchata de chufa provient historiquement de la présence musulmane à Valence.

Préparation de la horchata

L’élaboration de la horchata commence par le lavage du tubercule que l’on porte ensuite au moulin afin de l’écraser (on y ajoute trois litres d’eau par kilogramme de souchet).

On laisse la pâte ainsi obtenue macérer un temps, puis on la presse et on la filtre plusieurs fois en la mélangeant à deux litres d’eau par kilogramme de souchet.

Le processus s’achève par l’adjonction de 100 à 150 grammes de sucre par litre de lait et un ultime filtrage.

Étymologie

Le terme horchata désigne en espagnol plusieurs types de boissons à base de produits végétaux (souchet, orge, amandes ou riz).

Le nom serait dérivé de ordiata, ordi signifiant “orge” en catalan (à comparer avec le mot orgeat).

Selon une légende, le nom serait dû à Jacques Ier d’Aragon qui aurait répondu Açò es or, xata (“Ceci est de l’or, fillette”) à une fille qui lui offrit cette boisson.

[asa espagne]2732893307[/asa]

Histoire

Divers auteurs perses et arabes mentionnent les vertus digestives, diurétiques et désinfectantes de la préparation médicinale obtenue à partir du souchet, cultivé depuis la plus haute antiquité dans le monde arabe, notamment dans la région du Chouf, au Soudan. On a également retrouvé des vases de souchet dans les tombes des pharaons d’Égypte.

Les premières traces de production de la horchata de chufa remontent au VIIIe siècle, lorsque les Arabes introduisirent la culture du souchet dans la région de Valence, dont le sol sableux et le climat ensoleillé constituaient un terrain idéal.

Information nutritionnelle

La horchata est riche en minéraux (phosphore, calcium, magnésium, fer) et en vitamines (en particulier les vitamines C et E). Elle contient également de nombreux enzymes qui facilitent la digestion. Sa haute valeur énergétique (100Kcal/100g) en fait une bonne boisson énergétique. Elle ne contient pas de lactose, de sodium, de caséine ni de gluten.

Tourisme

Un lieu particulièrement propice à la dégustation de la horchata est le village d’Alboraya, situé aux abords de Valence (station de métro El Palmaret, ligne 3 ou ligne 70 d’autobus). Arrivé au village, on a le choix parmi une quantité impressionnante d’horchaterías, où l’on trouve un produit d’une grande qualité.

A savoir sur la horchata

Il existe un Conseil de régulation de l’appellation d’origine de la Communauté autonome de Valence.

On trouve depuis quelques années, dans certains hypermarchés, des bouteilles d’horchata industrielle, d’une authenticité douteuse : effectivement, dans leur composition entrent des ingrédients qui n’ont rien à y faire, comme les protéines de lait qui viennent remplacer en partie le jus de souchet car moins onéreuses, dans la marque la plus connue d’horchata industrielle, Chufi. Cela n’est pas sans conséquence sur le goût, comme on peut s’en douter, bien que ce type de pratique ait l’aval du Conseil de régulation de l’appellation d’origine.

Au Mexique, la horchata est à base de riz et on peut y adjoindre de la cannelle, du citron doux, des noix, des fraises ou de la vanille.

(Source, licence GFDL)

Recette fideua

Spécialité culinaire de la côte méditerranéenne espagnole, inventée par les pêcheurs du Grau de Gandia, la fideuà (contraction populaire de fideuada, de fideu, en catalan : “vermicelle”), prononcé [fidéoua], est un plat de pêcheur à base de vermicelles cuits dans un bouillon de poisson parfois agrémenté de morceaux de calamars ou seiches.

La fideuà est cuisinée et servie dans une paella (poêle typique de Valence) et se déguste avec un aïoli ou, plus simplement, avec du citron.

FIDEUA, RECETTE FIDEUA

Recette de la fideuà du Grau de Gandie

Ingrédients pour 4 personnes

Pour le bouillon de poisson

  • 2 kg de de petits poissons (cf note 1)
  • une feuille de laurier
  • une carotte
  • une tomate
  • un oignon
  • sel

Pour la fideuà elle-même

  • 350 g de crevettes crues (au moins quatre pièces)
  • 440 g de langoustines (au moins quatre pièces)
  • 500 g de calmar ou de baudroie (dont la tête et les arêtes peuvent servir pour le bouillon) ou tout autre poisson à votre convenance
  • 400 g de vermicelles n° 3 (cf note 2)
  • 2 gousses d’ail
  • une tomate assez grosse
  • une cuillère à café de piment rouge doux moulu (pimentón de la Vera) ou du paprika doux
  • safran
  • entre 100 et 150 g d’huile d’olive
  • sel

Préparation

  • Préparer d’abord un bouillon avec le fretin de poisson ; le passer et réserver. Ce bouillon ne doit pas excéder un litre et demi.
  • Placer la paella (poêle) (cf note 3) sur le feu et y verser l’huile. Lorsque celle-ci est chaude, faire revenir très soigneusement les langoustines et les crevettes ; réserver.
  • Faire frire la tomate et l’ail hachés, puis ajouter le piment rouge en faisant bien attention de ne pas le laisser brûler.
  • Ajouter alors le calmar ou la baudroie coupés en petits dés, que l’on assaisonnera et que l’on fera revenir avec la tomate, l’ail, etc.
  • Verser le bouillon de poisson.
  • Attendre l’ébullition puis ajouter le safran ; assaisonner et ajouter les vermicelles.
  • Lorsque tout cela aura cuit quelques minutes à feu vif, disposer les langoustines et les crevettes et laisser cuire encore entre huit et douze minutes, à feu réduit. L’eau doit s’être totalement évaporée, sans que la fideuà ait brûlé au fond de la paella (poêle).
  • Laisser reposer un moment, puis déguster.

Remarques

Ne jamais mettre d’oignon dans la fideuà ! (à part celui qui a servi à préparer le bouillon). Cette règle est également valable pour la paella à base de riz.

Certains introduisent les vermicelles avant de verser le bouillon et les font revenir avec le reste de la préparation.

[asa espagne]2226157581[/asa]

Notes

  • Note 1 : Par exemple sabre (Trichiurus lepturus), castagnole rouge (Anthias sacer), tête et arêtes de baudroie, crabe ou tout type de poisson bon marché mais goûteux entrant dans la composition d’une bonne soupe de poisson.
  • Note 2 : On trouve en Espagne plusieurs grosseurs de vermicelles ; les vermicelles n° 3 sont intermédiaires entre ceux que l’on trouve en France (cheveux d’ange) et les spaghetti.
  • Note 3 : Il existe des paellas (poêles) de plusieurs tailles ; pour quatre personnes, prendre un diamètre de 30 cm. Pour la correspondance diamètre de la paella (poêle) – nombre de personnes, voir l’article sur la paella. (Source)

Recette des churros

CHURROS

Les churros sont des pâtisseries typiquement espagnoles. Elles se présentent sous la forme d’une pâte frite et sucrée en forme de « gros spaghetti » ou d’un beignet allongé. On en vend souvent dans les foires, dans des chocolateries (qui sont rares) ou dans les churrerias.

À Séville, on les appelle des calentitos ou masa frita, à Jaén des tallos et à Grenade, des tejeringos. Tous ces termes régionaux ont fini par être supplantés par le terme churro.

En Argentine et au Pérou, les churros sont fourrés de lait concentré sucré. À Madrid, il est habituel de déjeuner d’un chocolat chaud bien épais accompagné de churros ou de churros baignés dans du chocolat chaud.

Au Mexique, ils sont plus épais et on les saupoudre de cannelle ; ils sont servis en dessert.

Aux États-Unis d’Amérique, on en trouve dans les cirques, les parcs d’attraction et autres festivités : ce sont généralement des churros de type mexicain.

En France, on les trouve également dans les fêtes foraines sous les noms de « chichis » ou de « chouchous ». (Source).

Recette des churros pour 4 personnes

[asa espagne]2226157581[/asa]

Ingrédients

  • 25 cl d’eau
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de sucre
  • Sucre en poudre
  • Huile

Préparation des churros

  • Portez l’eau salée à ébullition
  • Mettez la farine dans un saladier
  • Creusez un puits au centre, versez l’eau bouillante
  • Remuez avec une cuillère en bois. La pâte doit rester fine et homogène
  • Laissez reposer la pâte et mettez-la au réfrigérateur pendant 1 heure
  • Mettez la pâte très froide dans une poche à douille cannelée de 1 cm de diamètre
  • Faites chauffer l’huile dans une friteuse
  • Formez des bandes de pâte de 10 cm de long à l’aide de votre poche à douille
  • Plongez les churros ainsi formés dans l’huile
  • Laissez dorer 1 minute de chaque côté en retournant les churros
  • Faites plusieurs fournées
  • Laissez égoutter sur un papier absorbant
  • Saupoudrez de sucre au moment de servir
  • Servez chaud

Recette chorizo au cidre

RECETTE CHORIZO AU CIDRE

Recette spécialité gastronomique d’Espagne

Ingrédients pour 4 personnes pour un chorizo au cidre

  • 4 chorizo
  • 1 bouteille de cidre

Recette du chorizo au cidre

  • Faites chauffer un plat en terre avec un peu d’huile d’olive.
  • Faites revenir les chorizo à feu vif et ajouter un jet de cidre.
  • Laissez cuire pendant quelques minutes.
  • Servez chaud dans le plat de la préparation.

Source : aufeminin.com

[asa espagne]2226157581[/asa]