Je pars vacances à Tarifa en Espagne ! Que voir, que faire ?

Tarifa est une ville du sud de l’Espagne située dans la province de Cadix, en Andalousie. C’est aussi le point le plus méridional du continent européen. Le nom de « Tarifa » vient du général berbère Tarif bin Malik.

Tarifa et les sports de voile (kite-surf, planche à voile)

Tarifa est par ailleurs connue comme un haut lieu de la planche à voile et du kite-surf en Europe.

Deux types de vent soufflent sur la ville de Tarifa, le « levante » (de la Méditerannée) et le « poniente » (de l’Atlantique). Celle-ci et ses environs sont parsemés d’éoliennes.

L’île des Colombes (Isla de las Palomas), reliée à Tarifa par une digue, marque la séparation entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée (source).

Tarifa et le Maroc

Tarifa offre une vue panoramique sur le détroit de Gibraltar et même le Maroc. L’Afrique est si proche que vous pourriez la sentir, presque la toucher !

Tarifa se trouve à 14 km des côtes marocaines. Un service de ferry relie Tarifaà Tanger. La traversée dure 35 minutes environ.

Les trésors de la Costa de la Luz

Où est-ce ?

La Costa de la Luz est située sur la côte espagnole du Golf de Cadix, dans le sud-ouest de l’Andalousie. Elle s’étend des zones côtières des provinces de Huelva et Cadix, depuis l’embouchure du fleuve Guadiana qui se jette dans l’Océan Atlantique jusqu’à Tarifa.

La Costa de la Luz tire son nom de l’étincelante lumière qui éblouit les murs blanchis à la chaux, améliore la couleur dorée des dunes de sable et se reflète joyeusement dans la mer imprégnée d’un bleu profond et argenté. C’est l’Espagne de la côte atlantique, qui s’étend de Tarifa dans le sud jusqu’au frontières avec le Portugal.

Village après village, les plages sauvages de sable fin toutes aussi mémorables que dans le sud de l’Europe, se succèdent harmonieusement. Cette côte fait partie des rares endroits où les rivages sont encore soutenus par de hautes dunes de sable.

Tourisme sur la Costa de la Luz

La Costa de la Luz attire des touristes venus d’Espagne et d’ailleurs (France, Grande-Bretagne et Allemagne surtout). La croissance urbaine de quelques zones du littoral permet certes un apport financier mais créé aussi de la spéculation immobilière et nuit à l’environnement 🙁

L’offre touristique de la Costa de la Luz est assez importante en terme d’hôtels et de loisirs, de soleil et de plages mais aussi en terme de tourisme vert, gastronomique et culturel. Vous y trouverez ainsi des terrains de golf, des parcs aquatiques et des ports où pratiquer des activités sportives.

La partie la plus intéressante de la côte pour certains est de Sanlucar à Cadix. À explorer également, les vieux quartiers ainsi que l’extrémité sud près de Tarifa, qui est le foyer d’une jeune scène internationale.

Je prévois mon hôtel

Tourisme vert

Les espaces naturels protégés de la Costa de la Luz sont magnifiques grâce au parc national et naturel de Doñana, à la baie de Cadix, aux falaises et marais de Barbate, aux fleuves Tinto et Odiel, à la plage (nudiste) de Nueva Umbría, à la lagune d’El Portil, aux marais de la Isla Cristina, etc.

Pour les ornithologues, cette région est un vrai trésor, étant située sur la principale route de migration d’oiseaux entre les deux continents. De plus, les baleines et les dauphins qui s’aventurent dans le littoral peuvent être aperçus fréquemment.

Tourisme culturel

En ce qui concerne le tourisme culturel, vous pouvez partir à la découverte de :

  • l’ancienne cité romaine de Baelo Claudia située à Tarifa,
  • le Cap de Trafalgar,
  • la route touristique des « lugares colombinos » c’est-à-dire les lieux importants dans la préparation et la réalisation du premier voyage de Christophe Colomb vers les Amériques
  • ou encore le monastère de la Rábida,
  • la ville de Palos de la Frontera
  • et celle de Moguer.

Plages de la Costa de la Luz

Les plages de la Costa de la Luz sont souvent formées par d’interminables dunes composées des bancs de sable fin et de plantes locales et parfois de pinèdes. Le sable doré et le soleil à toute heure de la journée sont des éléments qui attirent le tourisme sur cette côte espagnole. Le nom de Costa de la Luz vient de l’intense lumière qui résulte de la propreté des rues, des murs blanchis à la chaux, des dunes dorées et du reflet de la mer…

Je prévois mon hôtel près des plages

Vent = paradis des sports nautiques

Il y a une raison évidente qui différencie cette côte des autres côtes espagnoles, c’est le vent qui souffle de manière presque continue. D’ailleurs, de vastes parcs d’éoliennes dominent les coteaux surplombant Tarifa et des plaines de tournesol forment de longues lignes derrière la station de Zahara de los Atunes. Tarifa est en soi un attrait majeur pour les véliplanchistes et kite-surfeurs.

Que faire si on n’aime pas le vent ?

Voyagez vers l’intérieur ! Parce que dès que l’on parcourt quelques kilomètres loin de la côte, l’intensité des vents tombe aussitôt. Et ce n’est pas difficile de trouver des activités à consommer en pleine campagne vallonnée du Parc national d’Alcornocales ainsi que de plusieurs autres fabuleux parcs naturels, de magnifiques paysages montagneux autour de Ronda et Grazalema et un ensemble de villes frontalières bâties par les mauresques telles qu’Arcos, Jimena et Vejer, valent une longue visite.

En outre, Conil de la Frontera est une ville blanchie à la chaux, qui se situe derrière plusieurs vastes plages dotées de sable fin.

Je prévois mon hôtel à l’abri du vent

Villes de la Costa de la Luz

Les villes composant la Costa de la Luz dans la province de Huelva sont : Ayamonte, Isla Canela, Punta del Moral, Isla Cristina, Urbasur, Islantilla, Lepe, La Antilla, Cartaya, El Rompido, El Portil, Punta Umbría, Mazagón, Huelva, Matalascañas et la côte de la réserve du parc Doñana, cette dernière n’étant pas destinée au tourisme.

Les villes composant la Costa de la Luz dans la province de Cadix sont : Sanlúcar de Barrameda, Chipiona, Costa Ballena, Rota, Valdelagrana, El Puerto de Santa María, Cadix, Chiclana de la Frontera et Novo Sancti Petri, Conil de la Frontera, Los Caños de Meca, Barbate, Zahara de los Atunes, Vejer de la Frontera et Tarifa.