Que faire à Tenerife ? Lieux d’intérêt : nature, mer, animaux…

Tenerife est la plus grande des îles Canaries. Son nom est parfois orthographié Ténériffe mais vous verrez souvent écrit « Tenerife » en français, sur le modèle espagnol.

TENERIFE

Cette île des Canaries fait 81 km de longueur maximale pour 45 km de largeur maximale. L’archipel des Canaries est situé en face du Maroc, dans l’océan atlantique.

Tenerife est une île volcanique, dont le principal volcan, le Teide (prononcez « té-i-dé »), se trouve au centre. Le Teide est le plus haut sommet d’Espagne avec 3 718 mètres. Au pied du Teide se trouve l’observatoire astronomique de Ténérife.

Retamas en las cañadas - Brooms in " Las cañadas del Teide "

Le nord de l’île est occupé par le massif d’Anaga et sa forêt primaire de « laurisilva » (l’une des dernières en Europe) et le sud est constitué par les contreforts du Teide et une partie plutôt désertique.

Je prévois une carte de Tenerife

Que faire à Tenerife ? Lieux d’intérêt

Louez une voiture et partez vers le sud de l’île, proche de l’aéroport international de Reina Sofia, partie beaucoup plus touristique que le nord.

De nombreuses activités s’offrent à vous :

J’aime la nature

Masca
Masca
  • les amoureux de la nature seront comblés avec la découverte du parc national du Teide et ses multiples randonnées
  • le parc regional de Masca
  • et les falaises de Los Gigantes par exemple

J’aime la mer

Domando al viento
  • les amoureux de la mer, la pratique de la voile, du kite surf ou de la plongée sous-marine seront au plus près de leur élément

J’aime les animaux

DELFIN
  • pour les amoureux des animaux, il est possible d’observer toute l’année des cétacés qui résident entre Tenerife et la Gomera.

Une des principales attractions touristiques de Tenerife est la présence de dauphins et de baleines globicéphales tout près du port de Los Cristianos, au sud. On peut rencontrer un grand nombre de ces animaux entre Tenerife et La Gomera où la mer atteint une profondeur de 3.000 mètres.

De nombreuses embarcations proposent d’aller voir ces mammifères marins de près, les dauphins et les baleines s’approchant volontiers des bateaux.

J’aime la culture

La Orotava. Tenerife (24-5-16) EXPLORE
La Orotava (Tenerife)-18
La Orotava. Tenerife (24-5-16)
  • pour les curieux de culture et de l’architecture, La Orotava, San Cristobal de la Laguna sont incontournables.
  • pour les passionnés de cultures, traditions et fiestas, ils seront comblés tout au long de l’année. En février ne pas oublier le Carnaval de Tenerife.

Quel climat à Tenerife ? Quelle météo à Tenerife ?

Le climat de Tenerife est tropical avec une température moyenne annuelle d’environ 22°C, en hiver le thermomètre descend rarement en dessous de 15°C.

Le climat est très changeant sur l’île de Tenerife, avec une zone sèche au sud et une zone plus humide au nord, balayée par le vents Alizés.

A noter : il existe des micro-climats entre le sud et le nord de l’ile separés par le Teide et la chaine de crêtes. Phénomènes particuliers : calima / vent / neige en hiver.

Puerto de la Cruz

Puerto de la Cruz est une commune située dans le nord de l’île de Tenerife dans l’archipel des Canaries (Espagne). Puerto de la Cruz est le grand centre touristique du nord de Tenerife. La ville forme avec les communes de La Orotava, Los Realejos et d’autres encore une agglomération de 140 000 habitants.

Que voir à Puerto de la Cruz ?

  • L’église Iglesia Nuestra Señora de la Peña de Francia (fin du XVIIème siècle)
  • Lago Martiánez, un grand ensemble de piscines conçut par le célèbre artiste et architecte César Manrique originaire de l’île voisine de Lanzarote
  • Le fortin Castillo de San Felipe (XVIème s.)
  • Le front de mer
  • Le jardin botanique Jardin de Aclimatación de la Orotava, fondé au XVIIIème siècle et dans lequel on peut admirer beaucoup de plantes tant des Canaries que d’autres parties du monde
  • Le jardin zoologique et botanique Loro Parque qui présente près de 30 000 animaux (dont des gorilles, des tigres, des manchots, des crocodiles…) sur une surface de plus de 50 000 m². Le parc possède également une importante collection de perroquets (Loros en espagnol) de toutes sortes qui lui donnèrent son nom.

Brève histoire de Tenerife

A l’origine Tenerife, comme toutes les îles Canaries, était peuplée par les Guanches. Un des chefs les plus puissants de Tenerife vivait au XVème siècle et se nommait Tinerfe. Après sa mort, l’île fut partagée entre ses neuf fils.

  • 1483 : les habitants de Gran Canaria, l’île voisine, se rendirent aux Espagnols.
  • 1492 : après la découverte de l’Amérique, les îles Canaries prennent une importance stratégique en tant que dernière escale européenne avant la traversée de l’Atlantique.
  • 1494 : Alonso Fernández de Lugo débarque à Tenerife et fonde un poste avancé qui deviendra Santa Cruz de Tenerife.Contrairement à son précédent débarquement, un an auparavant, sur l’île de La Palma, il essuie une défaite sanglante contre les Guanches à La Matanza de Acentejo.
  • Le 25 décembre 1495 les Guanches sont définitivement vaincus par les espagnols à La Victoria de Acentejo. Désormais tout l’archipel est soumis à la couronne espagnole. Les Guanches survivants se sont mélangés avec les conquérants et ont disparus en tant qu’ethnie. La Laguna devient la capitale de Tenerife.

A partir de ce moment là, Tenerife devint une base importante sur la voie de navigation entre l’Espagne et les Amériques.

L’Angleterre, qui avait aussi des intérêts dans le nouveau monde, commençait également à convoiter les îles Canaries. En 1657 l’amiral anglais Robert Blake essaya, sans succès, de conquérir Santa Cruz de Tenerife à l’aide d’une flotte composée de 36 navires de guerre.

  • 1822 : Santa Cruz de Tenerife devient la capitale de l’ensemble de l’archipel des Canaries. Elle conservera ce statut jusqu’en 1927.
  • En 1936 le général Franco lança son putsch depuis Tenerife. La guerre d’Espagne n’atteignit pas les Canaries mais l’isolement économique sous la dictature eu des conséquences très négatives. A cette époque, seules des bananes furent exportées vers le continent.
  • 1975 : après le retour à la démocratie, Tenerife et les autres îles de l’archipel obtinrent plus d’autonomie et le tourisme pris de plus en plus d’importance.
  • En 1982 les îles Canaries obtinrent le statut de communauté autonome d’Espagne. Les villes de Santa Cruz de Tenerife et de Las Palmas de Gran Canaria se partagent le siège du gouvernement de la province. Elles se relaient tous les 4 ans à ce poste (Source).